Observatoire de fréquentation des sites culturels et touristiques en France: première restitution des données 2019-2021

Partager :
Temps de lecture : 5 min

L’Observatoire de fréquentation des sites culturels et touristiques a été fondé par le cabinet PV2D, cabinet spécialisé en tourisme culturel, Kedge Arts School, Centre de recherche  « Industries Créatives et Culture » et Atout France, Agence de développement touristique de la France, en partenariat avec le CLIC France. Il réunit aujourd’hui un échantillon de 94 sites (musées, monuments historiques, parcs et cités thématiques) qui ont accueilli 19,9 millions de visiteurs en 2019, dans toutes les régions françaises. Les premiers résultats de l’Observatoire ont été révélés lors d’un séminaire au Musée National des Arts Asiatiques Guimet Paris, le 29 septembre 2022. Le CLIC en révèle quelques tendances.

Le but de l’Observatoire de fréquentation des sites culturels et touristiques est de mesurer et d’analyser les fréquentations de ces sites mois par mois et trimestre par trimestre à partir des remontées de billetterie afin de produire :

. Des données d’évolution de celles-ci depuis 2019 pour cerner les impacts de la crise Covid sur la fréquentation des sites

. Des données de typologie de cette fréquentation afin de comprendre les évolutions de provenance et de composition des publics

. Des données au niveau national, mais aussi régional

. Enfin des données de fréquentation numérique (fréquentation site internet et 4 réseaux sociaux).

  • Quelques chiffres clés

94 sites sur 12 régions

19 899 259 visiteurs en 2019

7 638 948 visiteurs en 2020 (-61% /2019)

10 482 791 visiteurs en 2021 (-47% /2019; +37% /2020)

  • Les résultats globaux 2020/21

Sur les 2 années marquées par 3 périodes de confinement (2 en 2020 et 1 en 2021), le recul moyen de fréquentation des sites culturels et touristiques de l’Observatoire a été de :

. -61 % sur l’année 2020 par rapport à 2019

. pour remonter en 2021 à -47 % de recul (toujours par rapport à 2019 année de référence).

Si l’on s’en tient seulement au 3ème trimestre (cœur de la saison touristique où les sites étaient ouverts sur ces 3 années), les reculs constatés étaient moindres, respectivement :

. – 44 % en 2020 par rapport à la même période de 2019

. et encore -17 % en en 2020 par rapport à la même période de 2019

En ce qui concerne les données 2022, elles ne paraitront qu’en fin d’année, permettant ou non de confirmer la tendance constatée sur quelques sites ayant médiatisé leurs belles performances de l’été 2022.

  • Evolution contrastée par région 

Ces résultats sont assez contrastés en fonction de la localisation géographique et de la catégorie de lieux.

En termes de région, si Paris Ile-de-France a été la région la plus touchée en 2020 du fait de l’arrêt du tourisme international avec un recul constaté de – 72 % en 2020 par rapport à 2019, c’est aussi la région qui a le plus progressé de 2020 à 2021, remontant en 2021 à la moyenne de recul des sites français (rappel – 47 % en 2021 par rapport à 2019).

On note des régions comme Bourgogne Franche Comté qui ont montré une forte résilience à la crise Covid (-41 % de baisse en 2020 par rapport à 2019 et encore -34 % en 2021 par rapport à 2019) soit des performances bien supérieures à la moyenne française ; PACA, Nouvelle Aquitaine et Centre Val de Loire sont aussi dans ce cas avec respectivement en 2021 – 40 % pour PACA et – 38 % pour les 2 autres régions.

A noter enfin la forte « remontada » de la région Grand Est, une des plus impactées par la crise Covid, qui se retrouve dans la moyenne française de recul en 2021 (-46 % par rapport à 2019) alors qu’elle était la région la plus touchée après Paris Ile de France en 2020 (-66 % par rapport à 2019).

  • … et par type de lieux

Dernière analyse en ce qui concerne les différences constatées entre musées, monuments historiques et parcs et cités thématiques.

On note la moindre résilience des musées à la crise Covid avec en 2021 un recul de – 54 % par rapport à 2019 (rappel moyenne des sites français – 47 %).

Les monuments historiques, pour leur part, se retrouvent dans la moyenne des sites français avec – 46 %.

Les parcs et cités thématiques présentent la plus forte résilience à la crise Covid avec un recul de « seulement » – 36 % en 2021 par rapport à 2019 (rappel moyenne des sites français – 47 %).

Des interprétations détaillées du comportement organisationnel des sites d’une part et des visiteurs d’autre part pendant et après la pandémie seront publiées prochainement.

L’Observatoire de fréquentation des sites culturels et touristiques a été fondé par Jean-Michel Puydebat, directeur du cabinet PV2D, cabinet spécialisé en tourisme culturel, Kedge Arts School, Centre de recherche  « Industries Créatives et Culture » (Anne Gombault, Aurélien Décamps, Claire Grellier Fouillet, Gauthier Boisnard) et Atout France, Agence de développement touristique de la France, en partenariat avec le CLIC France.

  • Les 94 premiers sites culturels partenaires de l’Observatoire

94 sites culturels et touristiques sont déjà partenaires de l’Observatoire, dont 65 sont membres du CLIC (70%).

. Région Bretagne (13): Ecomusée de Bretagne à Rennes, Espace des sciences à Rennes, Musée de Bretagne Rennes, Musée de Pont Aven, Musée de la marine de Lorient Port Louis, Musée de la pêche de Concarneau, Musée de la marine de Brest, Océanopolis à Brest et 5 monuments des chemins du patrimoine en Finistère

. Région Centre Val de Loire (2): Château de Vilandry et Château d’Azay le Rideau CMN.

. Région hauts de France (6): Château de Pierrefonds CMN, Historial de Péronne et centre de Thiépval, Musée LaM Villeneuve d’Ascq, Villa Cavrois CMN, Carrières Wellington Arras, LAAC Dunkerque.

. Région Grand Est (19): Musées de Reims, Palais de Tau CMN, 8 musées de la ville de Strasbourg, Ecomusée d’Alsace, Château du Haut Koenigsbourg et Château du Hohlandsbourg.

. Région Normandie (1): Mont Saint-Michel CMN

. Région Nouvelle Aquitaine (5): Tours de la Rochelle CMN, Arsenal des mers Rochefort, Musée de la marine Rochefort, Futuroscope et Cité de la tapisserie Aubusson.

. Région Occitanie (13): Forteresse de Salses CMN, Château Comtal Carcassonne CMN, Remparts d’Aigues Mortes CMN, Musée de la romanité Nîmes, Musée Soulages Rodez, Musée Saint Raymond Toulouse, Musée d’Histoire Naturelle Toulouse et 6 sites touristiques et culturels du département de l’Ariège.

. Région Paris Ile de France  (11): Musée de la préhistoire de Nemours, Musée archéologie national de Saint-Germain en Laye, Basilique de Saint-Denis CMN, Conciergerie CMN, Sainte-Chapelle CMN, Arc de Triomphe CMN, Panthéon CMN, Château de Vincennes CMN, Musée Guimet Paris, Musée de l’armée Invalides Paris, Musée des arts et métiers Paris.

. Région Pays de Loire (4): Musée château des ducs de Bretagne Nantes, Château d’Angers CMN, Historial de Vendée, Château de Tiffauges.

. Région Sud (PACA) (4): Abbaye du Thoronet CMN, Musée de la marine de Toulon, Mucem Marseille, Musée Matisse Nice.

L’observatoire est un lieu ouvert à tous les musées, monuments historiques et parcs français. Vous pouvez le rejoindre pour en enrichir ses résultats ! Informations: Gauthier Boisnard gauthier.boisnard@kedgebs.com

SOURCE: Observatoire de fréquentation des sites culturels et touristiques (texte et graphiques)

PHOTO du carrousel: cour Khmère du musée Guimet (c) Sinapses Conseils

Date de première publication: 04/10/2022

Kedge Arts School et Atout France sont membres du CLIC France

banner malaga juin 2024

Laisser un commentaire