La Bibliothèque nationale de France organise son premier hackathon les 19 et 20 novembre 2016 dans le cadre de la semaine de l’innovation publique. Durant 24 heures sans interruption, une centaine de participants est invitée à développer, par équipes, des projets destinés à améliorer ou réinventer les services numériques de la BnF. 

large_bnf_0000-int_gf_48_7fe49

La mise en place du hackaton

Les enjeux majeurs de la BnF dans le domaine du numérique sont la mise à disposition de son patrimoine, le développement des usages et les réutilisations des données. Ces enjeux sont mis à exécution grâce à la bibliothèque numérique Gallica et l’application dédiée au web de données qui permet de consulter et réexploiter des informations centralisées autour d’une œuvre, d’un auteur, d’un thème.

Ces données sont librement réutilisables selon le principe de la licence ouverte promue par Etalab. Les images de Gallica sont également accessibles et réutilisables librement pour un usage non commercial.

Autour de ces principes, le hackathon, du 19 au 20 novembre 2016, permettra à une centaine de participants d’explorer durant 24 heures de nouveaux usages des collections et de faire émerger les contours de services innovants à destination des lecteurs de la Bibliothèque. Le thème du sosie est proposé comme point de départ à la créativité des participants qui pourront s’en inspirer comme s’en affranchir.

Cet événement sera également l’occasion d’échanger avec des experts de la BnF et de grands invités comme Roxanne Varza, responsable du projet Station F/Halle Freyssinet ou encore l’équipe d’Etalab qui gère la politique d’ouverture et de partage des données publiques. 

Une discussion accessible à tous est  par ailleurs dès à présent ouverte au sein du forum de la mission étalab afin d’échanger avec les experts de la BnF autour des données mises à disposition dans le cadre du hackathon et sur les thématiques qui seront abordées durant l’événement.

Dans un souci de contribution collective à l’esprit d’ouverture des données publiques, l’ensemble des projets réalisés lors du hackathon devra respecter le principe de la licence Creative Commons CC-BY 2.0 FR (licence Attribution 2.0 France). La BnF, de son côté, s’engage à développer le projet primé selon les mêmes principes de licence libre. 

bnf-catalogue-vignette-facebook

Un événement ouvert au grand public

Le public est également invité à venir sur place assister aux présentations des projets, à des démonstrations des outils numériques de la BnF et des « trouvailles » de Gallicanautes, la communauté qui vise à mettre en valeur les trésors de la bibliothèque numérique. Le hackathon n’est pas un évènement qui se cantonne au numérique puisque des réutilisations plus originales de Gallica, comme un concert à partir de partitions disponibles sur le site, seront également proposées.

À distance, le public pourra suivre en direct via les réseaux sociaux l’évolution des réalisations des participants. Les résultats de cette grande émulation collective resteront par ailleurs consultables en ligne après la clôture de l’opération.

Prix du hackathon BnF

Le dimanche 20 novembre à 16h, un jury composé de membres de la BnF et de personnalités extérieures remettra à l’équipe ayant proposé le projet jugé le plus réussi le prix du hackathon BnF. Cette distinction marquera l’engagement de la BnF a développer le projet primé et à l’intégrer aux services de la bibliothèque. 

lettre_13_fauteuils

La participation aux 24 heures du Hackathon nécessite une inscription préalable et gratuite. Même si l’événement est tourné vers les technologies du numérique, il n’est pas nécessaire d’être un développeur expert pour participer. Toute personne ayant un fort attrait pour la création participative et l’envie de contribuer au devenir des services numériques de la BnF est la bienvenue dans la limite des places disponibles (100).

Quelques informations pratiques :

  • 19 et 20 novembre 2016, du samedi 14h au dimanche 16h non-stop
  • BnF, site François-Mitterrand, Hall des Globes.
  • Pour les participants inscription gratuite obligatoire
  • Pour le public : pas d’inscription préalable nécessaire. Démonstrations et animations le samedi de 14h à 20h et le dimanche de 12h à 16h.

Sources : BnF

Photos : (c) BnF

Date de première publication : 21/10/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Hackaton muséal: la démarche Muséomix se décline sous d’autres formes et pour d’autres types de lieux

Avec le soutien d’un mécène, la BnF et la British Library s’associent pour numériser des manuscrits médiévaux

C.Chemel (BnF): « Nous avons été bluffés par les outils numériques développés par DNP autour des globes numérisés en 3D »