Depuis le 2 avril 2014, Paris Musées et le Petit Palais, en partenariat avec la «Graduate School of Culture Technology, Korea Advanced Institute of Science and Technology», proposent une application d’aide à la visite de l’exposition «Paris 1900, la Ville spectacle», disponible gratuitement sur l’Apple Store et Google Play, qui inclut une nouvelle technique de localisation.

Paris musées paris 1900 appli hpOriginalité de l’application : les contenus sont accessibles de manière simplifiée et intuitive via la technologie TAPIR (Theoretically Audible, but Practically Inaudible Range) basée sur la reconnaissance par le Smartphone d’un son  inaudible par l’homme. Ce son capté par le Smartphone fonctionne comme un signal qui permet d’accéder à des informations associées à un objet ou à une salle. Ainsi l’utilisateur peut recevoir automatiquement, au fil de sa visite par simple captation du signal par le Smartphone, des contenus spécifiques associés à celui-ci.

L’application «Paris 1900» s’inscrit dans l’esprit d’innovation technique et de créativité qui a marqué l’exposition universelle à l’époque et s’organise en trois temps :

- découverte de l’exposition et de sa thématique grâce aux interviews des commissaires

- aide à la visite sur le Smartphone du visiteur : parcours en 21 POI proposant des explications audio, mais aussi des commentaires écrits et des illustrations en images ;

- à la fin du parcours, le visiteur a la possibilité de se laisser guider dans les salles du Petit Palais pour découvrir les œuvres des collections permanentes en lien avec l’exposition.

L’application «Paris 1900» est téléchargeable gratuitement sur l’App Store et Google Play en français et en anglais et permet également de retrouver l’ensemble des manifestations et activités autour de l’exposition. L’application a été développée par la société SmartApps.

Paris musées paris 1900 appli plan Paris musées paris 1900 appli oeuvre

Partenariat technologique franco-coréen

paris musées paris 1900 appli consigne-tapir (3)La «Graduate School of Culture Technology, Korea Advanced Institute of Science and Technology» (KAIST) est la première université scientifique et technologique coréenne. Un groupe de chercheurs de cette université travaille depuis quelques années sur la nouvelle technologie dénommée «Theoretically Audible, but Practically Inaudible Range»  (TAPIR) qui s’appuie sur la diffusion de sons inaudibles par l’homme (entre 20 et 22 kHz) mais reconnaissables par les machines.

Une des applications de cette technologie est donc l’application d’aide à la visite de musées. Pour accéder au contenu, les outils d’aide à la visite sont ainsi passé d’un appareil à clavier, à un écran tactile, ou encore d’une saisie d’un numéro, à l’utilisation d’un QR code ou d’un tag NFC. Autant d’innovations qui essayent de libérer le visiteur d’une utilisation contraignante de l’appareil en simplifiant  la manière d’accéder au contenu. TAPIR est l’un de ces derniers développements technologiques mais avec une nouveauté majeure: la reconnaissance d’un son par un appareil permet de lancer le contenu qui lui est associé. Ainsi sans action de la part de l’utilisateur, il peut accéder au contenu  spécifique associé au son capté.

L’exposition « Paris 1900″ est la première utilisation européenne de la technologie développée par la «Graduate School of Culture Technology, Korea Advanced Institute of Science and Technolog» (KAIST).

Comme l’explique Paris Musées: « Cette collaboration permet à l’établissement public Paris Musées et au Petit Palais de rentrer de plein pied dans l’ère de l’innovation en proposant aux visiteurs un produit numérique et une expérience de visite novatrice. »

Innovations numériques

Cette application s’inscrit dans une politique générale menée par Paris Musées visant à « accueillir ses visiteurs dans un environnement technologique répondant aux enjeux contemporains de l’information et de la médiation culturelle ».

Ainsi, à l’occasion de l’exposition «Paris 1900, la Ville spectacle», Paris Musées Juniors, la plateforme ludo-éducative dédiée aux activités jeunes publics s’enrichit d’une quatrième Mission : «Voyage dans le temps»! Les jeunes internautes retrouvent les héros des trois premiers épisodes de Mission Zigomar, plongés dans l’effervescence de l’exposition universelle de Paris 1900. Cette mission peut être complétée par la  visite virtuelle interactive du Petit Palais proposée sur Muséosphère.

Depuis son lancement fin janvier, Paris Musées Juniors a déjà rencontré un vrai succès avec plus de 40 000 visites, 100 000 pages vues, et une nomination aux «Best of the Web awards» dans la catégorie Éducation lors de «Museums and the Web » qui a eu lieu du 2 au 5 avril 2014.

Exposition Paris 1900 au Petit Palais du 2 avril au 17 août 2014

Bande annonce de l’exposition sur Dailymotion

SOURCE: Paris Musées

Date de première publication: 15/04/2014

A LIRE SUR LE SITE DU CLIC:

Paris Musées Juniors: la nouvelle plateforme dédiée aux jeunes publics des musées de la ville de Paris

Le public jeunesse au coeur des projets numériques de Paris Musées

parismusees.paris.fr : les 14 musées de Paris ouvrent leur nouvelle vitrine internet