Le Frye Art Museum de Seattle a invité les internautes du monde entier à devenir le commissaire de sa nouvelle exposition #SocialMedium. Pendant deux semaines en Août 2014, le Frye a partagé 232 peintures de sa collection sur les différents médias sociaux tels que Facebook, Pinterest, Instagram et Tumblr et invité le public à choisir ses œuvres préférées. 

frye #SOCIALMEDIUM_Frye_Art_Museum_Dylan_Neuwirth

Après l’expérience du Musée des Beaux Arts de Boston (article du Clic France), le Frye est le second musée américain a donné ainsi le pouvoir au public pour concevoir une exposition. Une vraie révolution dans l’organisation classique des musées et un réel vrai succès populaire et médiatique.

Au total, 17 601 votes ont été exprimés par les 4 468 citoyens commissaires originaires du monde entier – du Bangladesh au Canada en passant par l’Indonésie et la Roumanie. Chaque peinture a reçu au moins une voix.

Frye expo social gif 7806078116285058805« Je pense que l’un des aspects clés de ce projet de crowdsourcing est son impact véritablement mondial, » a expliqué Jo-Anne Birnie Danzker, directrice du Musée Frye. « Nous avons ainsi obtenu des perspectives très différentes sur nos œuvres et une vision de l’exposition  que nous n’aurions pas eu nous mêmes. Au lieu de cela nous avons le point de vue de plus de 4 000 personnes de milieux très différents.

Nous avons une collection qui va de 1893 aux années 1930, constituée par un couple de Seattle, Charles et Emma Frye. C’est une collection vraiment mondiale née de nombreux voyages en Europe et à travers les Etats Unis. Nous retrouvons cet esprit universel de communication et de rencontres avec notre initiative #SocialMedium. Elle ouvre beaucoup de perspectives auxquelles nous n’avions pas accès. »

«C’est une sorte de remise en question de notre propre autorité » a ajouté Jeffrey Hirsch, Directrice des communications du musée.« Nous cherchons toujours des moyens d’approfondir l’implication de nos visiteurs et d’étendre notre audience au délà de notre public existant. Ce projet a été un formidable moyen d’amplification de notre message. »

L’oeuvre la plus populaire auprès des internautes est « The Peacock » de Julius Scheuerer (1907) avec 3 525 Likes sur Tumblr tandis que l’oeuvre la plus importante de la collection selon les experts « Die Sünde » de Franz von Stuck n’a recueilli que 200 votes !

frye museum expo social art-570

Julius Scheuerer. Peacock, 1907; Gustav Majer (Schwabenmajer). Stella, 1889. Frye Art Museum, Charles and Emma Frye Collection Frye Art Museum, Charles et Emma Frye Collection

De la curation à la médiation numérique

Du 4 octobre 2014 au 4 janvier 2015, les 40 œuvres favorites des internautes sont accrochées dans différentes galeries du musée. Près de ces œuvres sont apposés des cartels d’un nouveau genre où sont reproduits les noms et commentaires de certains des 4 468 votants. A l’entrée de #SocialMedium, deux murs géants sont couverts du sol au plafond avec les noms imprimés des 4 468 internautes commissaires.

frye expo social cartel SocMedExtLab01

L’opération de crowdsourcing est associée à de la restauration puisqu’une grande partie des 40 œuvres choisies n’avaient jamais été exposées et a donc du faire l’objet d’une restauration.

C’est également une initiative de co-création de contenus. Les internautes ont ainsi été invités à enregistrer des courts commentaires sur leurs œuvres préférées et à les envoyer au musée qui intégrera les meilleures contributions à l’audioguide de l’exposition, également disponible sur souncloud.

Les messages accompagnés du hashtag #SocialMedium sont également diffusés en temps réel sur des écrans installés dans le musée.

Site web du Frye Art Museum de Seattle

Article en anglais sur le site thestranger.com

SOURCE: Frye Art Museum, www.thestranger.com

Date de première publication: 17/10/2014

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le 1er octobre 2014, les mécènes du Portland Art Museum choisissent les nouvelles œuvres de la collection

Boston: le public commissaire de la prochaine exposition Impressionnistes

Le British Museum sera bientôt reconstruit en version numérique et par le public dans Minecraft

Art Everywhere: quand les œuvres d’art descendent dans les rues britanniques et américaines !

La Smithsonian Institution mobilise les bénévoles pour son projet de numérisation massive