La Saatchi Gallery de Londres propose une installation de réalité virtuelle multisensorielle et révolutionnaire

La Saatchi Gallery de Londres, en collaboration avec Marshmallow Laser Feast, accueille la première mondiale de « Nous vivons dans un océan d’air », une installation de réalité virtuelle multisensorielle qui réunit l’art, la science et la technologie, révélant ainsi les liens invisibles mais fondamentaux entre les humains et les mondes naturels. 

Utilisant une série d’outils technologiques de pointe (casques VR, 3D, capteurs etc), l’oeuvre numérique immersive « We Live in an Ocean of Air » explore le lien invisible entre les plantes et les humains en permettant au spectateur d’interagir avec tout un écosystème autour d’un séquoia géant, le plus grand organisme individuel vivant de la planète.

Intégrant des capteurs de respiration, des moniteurs de fréquence cardiaque, un son binaural, des systèmes de dispersion des odeurs et des éoliennes, et un casque VR, l’expérience 20 minutes « We Live in a Ocean of Air » élargit les limites de l’expérience artistique en offrant « un niveau d’immersion sans précédent ».

Reportage vidéo:

Comme l’explique la galerie Saatchi: « les capteurs de respiration et de cœur suivent la respiration en temps réel, ce qui encourage la réflexion sur notre dépendance à l’égard d’autres organismes et sur notre responsabilité à l’égard de ceux-ci. L’oxygène et le dioxyde de carbone sont rendus visibles; À chaque expiration de votre souffle, l’essence même de la vie se voit sous vos yeux, tandis que tout autour de la nature explose sous une lumière et des couleurs à couper le souffle ».

L’immersion pour montrer l’interconnectivité Homme Nature

Créé en 2018, l’installation « Nous vivons dans un océan d’air » s’appuie sur les travaux antérieurs du collectif Marshmallow Laser Feast, notamment la création primée « Treehugger », lauréate du prix Storyscapes au festival de Tribeca 2017, et « Dans les yeux de l’animal », présentée au festival Sundance 2015, qui a reçu un prix Wired Audi Innovation dans le design d’expérience.

Philippa Adams, directrice de la Saatchi Gallery, a déclaré: « la Saatchi Gallery a toujours travaillé avec des artistes qui repoussent les limites et les a soutenus, et cette étonnante œuvre de Marshmallow Laser Feast le fait certainement, en combinant la technologie et l’art pour découvrir de nouvelles façons de comprendre et de faire l’expérience du monde autour de nous ».

Ersin Han Ersin, de Marshmallow Laser Feast, explique: « dans cette œuvre, parmi d’autres que nous avons créées, nous cherchons à réparer notre lien brisé avec la nature grâce à l’expérience de l’art. De la nourriture que nous mangeons, de l’eau que nous buvons et de l’air que nous respirons, la dépendance de l’humanité à l’égard du monde naturel est absolue, plaçant le public au centre de ces écosystèmes, nous visons à les rapprocher de notre interconnectivité. La galerie plus large proposée à la Saatchi permet une immersion sur plusieurs niveaux, avec de grands écrans de projection accueillant le public au cœur de l’environnement, avant de s’étendre pour révéler l’ampleur de la forêt numérique qui nous attend ».

Le Marshmallow Laser Feast (MLF) est un collectif expérimental basé à Londres qui crée des expériences immersives, élargit la perception et explore notre lien avec le monde naturel. Alliant outils architecturaux, techniques d’imagerie contemporaines et performances aux formes tactiles, MLF sculpte des espaces en sommeil jusqu’à ce qu’ils soient animés par la curiosité et l’exploration. Inspirée autant par le jeu que par la recherche, la MLF franchit les limites des mondes au-delà de nos sens.

L’expérience immersive est proposée par la Saatchi Gallery du 7 décembre 2018 au 20 janvier 2019. 

Prix ​​du billet: 20 £ par personne, 15 £ pour les tarifs réduits (âge minimum 10 ans)

SOURCES: Saatchi Gallery, MLF

Photos: We Live in an Ocean of Air, Saatchi Gallery, 2018. Photo: Barnaby Steel / Marshmallow Laser Feast.

Date de première publication: 08/12/2018

À-lire-sur-le-site-du-CLIC133

Wild Immersion : la nouvelle expérience d’exploration virtuelle du monde sauvage s’installe dans 2 cinémas parisiens

Pour l’exposition Clémenceau / Monet, le musée de l’Orangerie propose une première immersion en réalité virtuelle dans les Nympheas

Les chefs d’oeuvres de Gustave Klimt en immersion 360° au Musée d’Art Moderne de Milan jusqu’en janvier 2018

Laisser un commentaire