Culturespaces ouvre son 8ème espace immersif permanent à New York

Partager :

Après les carrières des Baux-de-Provence (Carrières des Lumières), l’ancienne fonderie de Paris (Atelier des Lumières) ou la base sous-marine de Bordeaux avec ses quatre bassins miroirs (Bassins des Lumières), Culturespaces ouvre le 14 septembre 2022 son 8ème lieu permanent d’art immersif. L’espace choisi est toujours aussi inattendu : une ancienne banque pour immigrés catholiques irlandais, l’Emigrant Industrial Savings Bank, au cœur de Manhattan. Le Hall des Lumières de New York, premier site de l’opérateur français sur le continent américain, ouvre ses portes en proposant comme exposition inaugurale « Gustav Klimt: Gold In Motion ».

Situé aux 49-51 Chambers Street dans le quartier du Civic Center, face à l’hôtel de ville de New York, le Hall des Lumières s’installe dans l’imposant et très historique bâtiment de style Beaux-Arts de l’Emigrant Industrial Savings Bank à Manhattan.

3 000 mètres carrés de surface et 9 mètres sous plafond accueillent désormais le 8ème espaces d’art immersif permanent exploité par le groupe français Culturespaces.

  • Un lieu unique

« Nous recherchons toujours des lieux emblématiques et iconiques », explique au site frenchmorning.com Fouques d’Aboville, Directeur international de Culturespaces depuis 5 ans. « C’est systématiquement au moins un an de travaux. Chaque nouveau projet est un défi, on a une base de coûts évidemment très importante ».

A New York, l’espace historique a fait l’objet de près de 2 ans de rénovation. Le bâtiment, classé monument historique en 1985 par la Landmarks Preservation Commission, date de 1912 et constituait à l’époque la plus grande banque des États-Unis. La banque a quitté son siège en 1965 et l’a vendu à la ville, qui l’a utilisé comme bureaux municipaux, avant de le revendre au groupe immobilier Chetrit pour 89 millions de dollars.

C’est avec lui que Culturespaces et son partenaire américain, l’agence IMG, ont signé le contrat de location pour 10 années, dont le montant n’a pas été révélé.

L’espace central et les sous sols du bâtiment sont occupés par le Hall des Lumières tandis que les deux tours ont déjà été converties en appartements de luxe.

Le Hall des Lumières de New York ouvre donc avec son spectacle immersif consacré à Gustav Klimt, déjà présenté à Paris et Bordeaux.

Et comme toujours, dans les espaces de l’opérateur français, les reproductions des œuvres se fondent dans l’architecture du lieu et dans sa décoration historique, ses colonnes, ses vitraux et sculptures. Les portraits et paysages lumineux de Gustav Klimt épousent l’espace, des murs de marbre aux colonnes monumentales, des anciens guichets XIXème de la banque ou la mezzanine.

Gianfranco Iannuzzi, directeur artistique du programme Klimt (et également auteur de « Van Gogh, Starry Night ») a expliqué à Reuters: « Vous n’êtes pas devant quelque chose comme un écran de cinéma ou dans un musée comme un tableau, mais vous êtes à l’intérieur et vous avez une situation différente avec votre apparence, mais aussi votre audition et vos déplacements. Tout cela est une expérience spéciale… sensible et émotionnelle ».

Trailer de l’exposition Klimt à l’Atelier des Lumières:

Avec 130 vidéo-projecteurs installés, le vidéomapping permet ainsi de projeter les images des œuvres dans l’ensemble de l’espace.

« L’exposition nous entoure du sol au plafond, tous les éléments du décor sont animés », explique Foulques d’Aboville. « Nous avons une installation technologique exceptionnelle et extrêmement complexe. Sans se vanter, c’est ce qui se fait de mieux au monde ».

La bande sonore musicale qui accompagne l’expérience « Gustav Klimt : l’or en mouvement » est une œuvre originale qui a été créée spécifiquement pour cette présentation à New York.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Plusieurs programmes répartis dans les espaces

En plus du programme long (environ une heure) consacré à Gustav Klimt, des expériences plus courtes sont également présentées.

Spectacle immersif sur sur Friedensreich Hunderwasser

Pour l’ouverture, le 14 septembre 2022, le Hall des Lumières programme ainsi une projection sur Friedensreich Hunderwasser, un architecte et artiste autrichien inspiré par Klimt, une autre sur l’histoire du bâtiment mais également une création contemporaine du studio Nohlab intitulée « 5 Mouvements », une présentation interdisciplinaire qui « guidera les visiteurs dans l’exploration de l’espace et du temps à travers les cinq différents types de mouvements corporels d’un interprète ».

Spectacle immersif 5 Movements

En complément, l’ancienne salle des coffres, tapissée de miroirs, propose l’expérience «Recording Entropia» (François Vautier – Da Prod) sur les « vastes possibilités de l’esprit humain ».

Le ticket d’entrée (de 35.66 $ pour un créneau horaire à 74.77 $ pour un accès flexible) permet de découvrir l’ensemble de la programmation.

Pour son implantation à New York, Culturespaces s’est associé au groupe américain IMG, société mondiale de gestion d’événements, de sports et de talents. 

Le nouveau centre d’art numérique de New York est détenu et exploité conjointement par les 2 partenaires..

La société apportera son expertise dans l’organisation d’événements culturels majeurs, notamment les foires d’art Frieze, « New York Fashion Week : The Shows » mais également l’exposition itinérante « Toutankhamon : Trésors du pharaon doré », sur tous les aspects du projet.

Le directeur général d’IMG, Stephen Flint Wood, explique: « les centres d’art numérique sont un formidable moyen pour les gens d’aborder les arts et sont très complémentaires avec les grands musées et les galeries de New York. Vous pouvez venir ici, dans cette atmosphère d’immersion totale, puis vous rendre dans un musée pour voir certaines de ces peintures ».

Le Hall des Lumières rejoint 4 autres lieux permanents dédiés à l’art immersif déjà installé à New York: 

. Arcadia Earth. Espace immersif dédié à l’environnement. https://www.arcadia-earth.com/

. Artechouse NY. 1 des 3 espaces exploités par Artechouse. artechouse.com/location/nyc/  (ARTICLE CLIC: Artechouse NYC présente « la vie d’un neurone », l’expérience immersive qui raconte l’histoire et les mystères du cerveau humain)

. Lighthouse Immersive NY. 1 des 16 lieux exploités par le canadien Lighthouse Immersive.

. et Art District Experience Brooklyn, qui a ouvert le 21 juillet 2022. https://artsdistrictexperience.com/new-york/  (ARTICLE CLIC: Ouverture d’un nouveau lieu d’art immersif et expérientiel à Greenpoint, le quartier culturel de Brooklyn, NYC)

Depuis leur ouverture à Paris, en France, en 2018, les expositions numériques d’art de l’Atelier des Lumières ont attiré plus de 3 millions de visiteurs pour s’immerger dans les œuvres de Vincent van Gogh, Léonard de Vinci ou Gustav Klimt.

Le Hall des Lumières vient compléter la galaxie des centres d’art immersif de Culturespaces: 

– Atelier des Lumières, Paris

– Bassins des Lumières, Bordeaux

– Carrières des Lumières, Les Baux-de-Provence

– Hall des Lumières, New York

– Fabrique des Lumières, Amsterdam

– Infinity des Lumières, Dubaï

– Théâtre des Lumières, Séoul

– Bunker des Lumières, Jeju, Corée.

Culturespaces ne compte pas ralentir son développement international : après Amsterdam et New York en 2022, des espaces « Lumières » ouvriront bientôt en Allemagne. Le Phoenix des Lumières à Dortmund est annoncé pour la fin de l’année 2022 tandis que le Port des Lumières à Hambourg devrait ouvrir ses portes en 2024.

Klimt n’est pas seulement proposé par Culturespaces, dans ses lieux permanents. L’artiste autrichien fait l’objet de plusieurs expositions immersives actuellement présentées sur le continent américain ou européen. (ARTICLE CLIC: Trois expositions immersives consacrées à Gustav Klimt dans 17 villes du monde en 2022)

https://www.halldeslumieres.com/

SOURCE: Culturespaces, presse

PHOTOS: Mark Zhelezoglo pour le Hall des Lumières / Culturespaces

Date de première publication: 14/09/2022

Culturespaces est membre du CLIC France

Partager :

Leave a Comment