Epic Games approuve le projet de création d’un musée virtuel de l’Holocauste sur Fortnite

Partager :
Temps de lecture : 4 min

Le 2 août 2023, Epic Games, le créateur du populaire jeu vidéo en ligne Fortnite, a donné son approbation pour le développement d’un musée virtuel de l’Holocauste dans le jeu. Le projet “Voix des Oubliés” vise à fournir des ressources éducatives à l’énorme base d’utilisateurs de Fortnite et à sensibiliser à l’Holocauste les 239 millions d’utilisateurs mensuels actifs du jeu. Le lancement du musée virtuel pourrait être retardé par la violente campagne en ligne lancée par des influenceurs révisionnistes et antisémites.

Selon Luc Bernard, le concepteur américain du musée, qui a également développé le premier jeu éducatif sur l’holocauste, “The Light in the Darkness”, ce projet aura “un impact significatif sur l’accessibilité des ressources mémorielles”.

Avec environ 400 millions d’utilisateurs réguliers, Fortnite a une très vaste portée, et ce musée virtuel pourrait potentiellement atteindre un très large (et jeune) public.

La publication The Jewish Chronicle propose une présentation vidéo du musée, à découvrir ci-dessous.

  • Prolonger le jeu

Le jeu The Light in the Darkness est sorti au début de l’année 2023. Il permet de jouer en tant que famille juive polonaise essayant – et échouant – pour échapper aux horreurs de l’Holocauste en France. Une expérience déchirante et une première dans le monde du jeu vidéo.

Disponible gratuitement, The Light in the Darkness a été téléchargé dans le monde entier et a été particulièrement populaire au Moyen-Orient.

Quand Epic Games a ouvert son outil Fortnite Unreal Editor, l’équipe d’Eric Bernard s’est lancée dans un nouveau projet : le Fortnite Holocaust Museum.

“80 % des Américains n’ont jamais visité de musée. Il s’agit de rendre un musée plus attrayant pour un public plus jeune. Nous essayons de montrer aux organisations et aux musées qu’au lieu de se concentrer sur une seule ville et d’espérer que les visiteurs locaux et touristes passent, nous pouvons impliquer le monde entier” explique Eric Bernard

  • Le choix de Fornite

L’amélioration de l’éducation sur l’Holocauste est particulièrement importante alors que les derniers témoins survivants meurent et que le révisionnisme n’a jamais été aussi promu sur les réseaux sociaux. 

Une enquête de l’Anti-Defamation League (ADL) sur l’antisémitisme en ligne a révélé que de nombreux négationnistes utilisent les plateformes de médias sociaux et les communautés de jeux en ligne pour diffuser leurs complots. Fortnite a été particulièrement pointé du doigt par l’ADL. Mais Eric Bernard a continuellement défendu Epic Games et Fortnite contre ces allégations. 

  • Mémoire et gameplay

Le musée virtuel offrira aux visiteurs la possibilité d’explorer des contenus et ressources mais également des expositions similaires à celles trouvées dans les musées physiques de l’Holocauste.

Le musée abordera également des sujets moins traités ou délaissés par les musées traditionnels, tels que les histoires de juifs séfarades en Afrique du Nord, la vie de Joséphine Baker ou d’Abdol Hossein Sardari, l’ambassadeur d’Iran qui a délivré des milliers de passeports aux Juifs essayant de fuir la France, le destin des juifs LGBTQ+, l’holocauste en Tunisie ou en Grèce et le bataillon de chars Black Panther.

Mais le musée existera séparément du gameplay principal de Fortnite et toute imagerie explicite ou dérangeante qui pourrait être inappropriée pour le public cible du jeu sera empêchée. Les utilisateurs ne pourront pas participer à des activités de jeu typiques telles que l’utilisation d’armes, casser des objets ou danser, “car le musée est un outil d’éducation et non pas de divertissement”.

“Rendre l’éducation sur l’Holocauste accessible à tous dans le monde entier est l’un de mes objectifs. Ce musée virtuel pourrait être un outil puissant pour lutter contre la montée de la suprématie blanche dans les espaces de jeux en ligne. En utilisant la popularité de Fortnite, Epic Games a la possibilité de promouvoir la compréhension, l’empathie et la sensibilisation parmi ses joueurs.” explique Luc Bernard.

En annonçant sur X (ex-Twitter), le 2 août 2023 l’officialisation de son projet, Luc Bernard a reçu de nombreux commentaires négatifs. Il a notamment été visé par un raid de Nick Fuentes, un néonazi suprémaciste blanc influent aux États-Unis.

La date de sortie du musée virtuel au sein de Fortnite n’a pas encore été annoncée, mais l’initiative de Luc Bernard pourrait être mise en ligne dans les prochaines semaines.

Il sera intéressant d’évaluer et d’étudier son impact auprès de millions de joueurs.

  • Jeu et éducation

Cette initiative rappelle celle de joueurs israéliens et allemands qui ont recréé virtuellement le Mémorial de la Shoah de Jérusalem sur le jeu Minecraft. (ARTICLE CLIC: Holocauste : les musées et lieux de mémoire utilisent Minecraft et la réalité virtuelle )

D’autres plateformes de jeux populaires comme Sandbox, Roblox et Minecraft ont déjà été utilisés à des fins éducatives et culturelles, notamment pour accompagner les élèves, étudiants et enseignants pendant la pandémie.

Minecraft a également été utilisé par des journalistes pour créer une bibliothèque du journalisme censuré dans des pays où l’accès à l’information est restreint. Un événement Martin Luther King Jr. a donné aux joueurs de Fortite la chance d’en apprendre davantage sur l’histoire des Noirs.

Des musées tels que le British Museum, la National Gallery, le Museum of Science de Boston sont également ou vont également s’installer sur ces plateformes, comme préfiguration de leur présence sur le metavers.

SOURCES: Epic Games, X twitter, presse

PHOTOS: Epic Games

Date de première publication: 04/08/2023

banner malaga juin 2024

Laisser un commentaire