Le Illinois Holocaust Museum & Education Center de Chicago fait témoigner les survivants dans une exposition en réalité virtuelle

Partager :
A partir du 27 janvier 2022, le Illinois Holocaust Museum and Education Center de Chicago présente une nouvelle exposition qui consistera en une expérience unique en réalité virtuelle. Pour la première fois, un musée utilise la technologie immersive pour faire entrer les histoires de l’Holocauste dans l’ère moderne. Le lieu culturel avait déjà innové avec une médiation utilisant les hologrammes et des visites virtuelles guidées durant sa fermeture pour cause de covid-19.

Le musée et centre éducatif de l’Holocauste de l’Illinois à Chicago lance le 27 janvier 2022 la première expérience commémorative de l’Holocauste en réalité virtuelle, dans le monde. Avec un son et des images à 360 degrés, les visiteurs du musée sont guidés dans des camps de concentration par des personnes qui y ont survécu.

« Le participant ne se contente pas de voir et d’entendre les histoires des survivants de l’Holocauste à travers un écran », explique Susan Abrams, PDG de l’Illinois Holocaust Museum« Notre technologie VR ramène les participants sur les sites de l’Holocauste aujourd’hui alors qu’ils parcourent l’un des chapitres les plus sombres de l’histoire. L’exposition change la donne à l’échelle mondiale, révolutionnant le domaine de la mémoire de l’Holocauste grâce à une technologie innovante et à une narration inédite. »

  • Deux films pour une expérience inédite

Intitulée « The Journey Back », l’exposition donne aux visiteurs un aperçu à 360 degrés d’Auschwitz actuel et historique. L’expérience combine des images contemporaines et des séquences d’archives, avec les témoignages de 2 survivants Fritzie Fritzshall et George Brent.

Les participants s’immergent dans un environnement 3D dans lequel les 2 survivants les guident dans les camps de concentration nazis préservés et parlent de leurs expériences de l’Holocauste.

Chacun des deux films dure environ 15 minutes et suit un personnage différent.
. Le premier, « Une promesse tenue », suit Fritzie Fritzshall, 13 ans, de la campagne idyllique tchécoslovaque/hongroise de son enfance jusqu’au complexe d’Auschwitz en Pologne, alors qu’elle « tient sa promesse aux 599 femmes qui lui ont sauvé la vie alors qu’elles étaient emprisonnées ensemble ».
. Et « Don’t Forget Me » retrace l’histoire parallèle de George Brent, également à peine adolescent lorsqu’il a été emmené de sa maison tchécoslovaque à Auschwitz où sa mère et son frère ont été tués, puis dans deux camps de travail en Autriche, Mauthausen et Ebensee.

Les 2 films incluent également une bande originale des studios Silver Sound, lauréats d’un Emmy Award.

Les deux films VR ont déjà été largement reconnus par des festivals de cinéma, dont une première mondiale à South by Southwest, le prix du jury au Nashville Film Festival, le prix de la meilleure narration VR au Cinequest Film and VR Festival, la sélection officielle au Vancouver International Film Festival, et bien d’autres.

Sur son site web, le musée propose des contenus destinés à prolonger l’expérience VR.

Le projet a nécessité 2 années de développement.

  • Innover pour mieux témoigner

Selon la présentation en ligne de l’exposition, le musée a décidé d’utiliser la technologie VR pour « révolutionner les domaines de la mémoire et de l’éducation sur l’Holocauste » et imaginer de nouvelles « manières qui engageront le public à l’avenir ».

La nouvelle expérience en VR vient compléter d’autres innovations déjà lancées par le musée depuis plusieurs années pour préserver et partager les histoires des survivants.

En 2017, le musée a ouvert le Take a Stand Center. Il est devenu le premier musée au monde à utiliser une nouvelle technologie qui permet aux visiteurs d’interagir avec des témoignages vidéos holographiques des survivants de l’Holocauste.

Depuis la fermeture du musée pour cause de covid-19, le lieu propose des visites virtuelles guidées pour les publics scolaires.

L’exposition expérience VR ouvre au public le 27 janvier 2022. Les réservations sont obligatoires et disponibles sur la plateforme de billetterie en ligne.

A propos du Illinois Holocauste Museum and Education Center

Le Musée et le centre d’éducation de l’Illinois Holocaust est un musée situé à Skokie, dans l’Illinois, près de Chicago. Sa mission est de se « se souvenir du passé », de « transformer l’avenir » et de « préserver l’héritage de l’Holocauste en respectant les souvenirs de ceux qui ont disparu et en enseignant des leçons universelles pour combattre la haine, les préjugés et l’indifférence ». Le musée remplit sa mission par l’exposition, la préservation et l’interprétation de ses collections et par le biais de programmes d’éducation et d’initiatives qui favorisent la promotion des droits de l’homme et l’élimination de toute forme de génocide. Gérée par une fondation, le musée a ouvert les portes de son nouveau bâtiment le 19 avril 2009, en présence du président Bill Clinton et d’Elie Wiesel. www.ilholocaustmuseum.org/

SOURCES: Illinois Holocaust Museum and Education Center, presse

PHOTOS: Illinois Holocaust Museum and Education Center, wikimedia commons

Date de première publication: 27/01/2022

Partager :

Laisser un commentaire