La Maison de Jane Austen mobilise sa communauté pour transcrire collectivement les mémoires du frère de la romancière

Partager :
Temps de lecture : 2 min

Les fans en ligne de la maison musée Jane Austen (Chawton, Hampshire) sont invités à transcrire chacun une page des mémoires rédigés par le frère aîné de la romancière. Le document de 78 pages, rédigé par Sir Francis Austen avec ce qui semble être sa propre écriture, éclaire en partie la vie de sa sœur, auteur de “Crimes et châtiments”. 24 heures après avoir mobilisé sa communauté, le musée a annoncé avoir reçu assez de candidatures.

Une fois terminée, la transcription collective et participative deviendra la première publication complète des mémoires, actuellement présentées dans l’exposition du musée, Voyages avec Frank Austen.

“Pourriez-vous nous aider à réaliser la première transcription complète des mémoires inédits de l’amiral Sir Francis Austen ? Nous invitons notre public du monde entier à nous aider à transcrire les Mémoires pour la première fois” c’est ainsi que le musée a lancé son appel, le 23 avril 2024.

Le musée sollicite l’aide de ses publics du monde entier pour aider à transcrire les mémoires et à en découvrir davantage sur la vie de Frank Austen et le monde dans lequel Jane Austen a vécu et écrit.

Les fans intéressés recevront la numérisation de haute qualité d’une page et seront invités à renvoyer une transcription complète, y compris les symboles et les erreurs d’orthographe potentielles.

  • Un document éclairant la vie de Frank Austen et de sa sœur Jane

Le document, rédigé de la main de Francis Austen lui-même, bien qu’il soit écrit à la troisième personne, contient un récit de la vie de Frank Austen depuis son enfance à Chawton – le village dans lequel le musée est basé.

Ces mémoires racontent notamment son entrée dans la Marine, le transport de dépêches à Lord Nelson à Palerme, le blocus de Gênes et son service en Égypte, un séjour avec sa famille à Bath en 1802, d’autres voyages. aux Antilles avec la flotte de Nelson comme capitaine du Canopus et la mort de Nelson, le mariage de Frank et son installation à Southampton avec sa mère et ses sœurs, un séjour à Sainte-Hélène pour les affaires de la compagnie des Indes orientales, à la gare de Chine, et enfin sa retraite à Chawton.

Le texte dans son ensemble reste inédit bien que certains détails soient connus, car de courts extraits ont été publiés dans diverses biographies des Austen.

Le musée prévoit de vérifier chacune des soumissions avant de les compiler en un seul document, qui sera ensuite publié en ligne pour que tous puissent y accéder.

  • Des milliers de réponses en seulement 24 heures

Le 24 avril 2024, moins de 24 heures après avoir publié son appel, le musée a annoncé qu’il n’était plus en mesure de recevoir des candidatures.

“Nous avons été complètement submergés par l’incroyable réponse que nous avons reçue à notre projet de transcription, recevant des milliers de réponses en seulement 24 heures. Merci pour votre intérêt et votre soutien. Pour entendre parler de projets similaires à l’avenir, veuillez vous inscrire à notre newsletter.” 

SOURCES: Jane Austen House, presse

PHOTOS: Jane Austen House

Date de première publication: 02/05/2024

banner malaga juin 2024

Laisser un commentaire

Club Innovation et Culture France

Bonjour

A l’occasion de ses 10 ans, le CLIC France vous propose une nouvelle version de son site web.

Celui-ci sera prochainement enrichi de nouveaux contenus et services.

Si vous souhaitez être tenu informé de l’actualité du CLIC France et des futures évolutions de son site web, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter.

L’équipe du CLIC France