Avec sa nouvelle exposition-parcours, le Mémorial de Verdun propose une immersion vidéo et sonore au cœur de la 1ère Guerre Mondiale

Partager :
Temps de lecture : 12 min

La nouvelle exposition-parcours « Destins de Verdun » est une mise en récit du Champ de bataille de Verdun à travers l’évocation de vingt personnes qui ont vécu la bataille de Verdun. Des individus parmi tant d’autres dont l’expérience est révélatrice de celle vécue par les hommes et les femmes de la génération de 14-18. À travers un parcours immersif, mêlant création audiovisuelle et dispositifs numériques, l’exposition invite à découvrir leur histoire à travers des récits textuels et sonores. Ces vingt destins sont présentés sur quatre sites majeurs du Champ de bataille de Verdun : au Mémorial même, aux forts de Douaumont et de Vaux ainsi qu’à l’ouvrage de Froideterre. Ils sont incarnés par des voix célèbres telles que Mathieu Amalric, Sarah Biasini, Thierry Godard, Clotilde Hesme, Christophe Malavoy et Omar Sy, parrain de l’exposition.

À travers une approche immersive, sensible et subjective de l’histoire, le Mémorial de Verdun – Champ de bataille présente “Destins de Verdun”, du 25 mai 2023 au 28 avril 2024.

  • Genèse sur les réseaux sociaux 

Les « Destins de Verdun » sont initialement nés sur les réseaux sociaux à travers le partage chaque semaine du destin d’un homme ou d’une femme impliqué dans la bataille de Verdun.

“Face au succès de ces récits sur les réseaux sociaux (1M de vues cumulées), nous avons décidé de donner de l’ampleur à ces « destins de Verdun » en y consacrant une exposition-parcours” explique Nicolas Barret, Directeur du Mémorial de Verdun – Champ de bataille.

La bataille de Verdun est une bataille démesurée … 300 jours de combats, 60 millions d’obus, plus de 2 millions d’hommes engagés, 300 000 tués, et 400 000 blessés.

“Au-delà des chiffres et de la puissance symbolique qui effacent parfois les individus, raconter la bataille de Verdun aujourd’hui passe par des récits de parcours individuels qui incarnent une histoire collective. Ainsi l’exposition-parcours met en scène une vingtaine de destins de toute origine, de tous grades, connus ou inconnus, hommes et femmes qui ont vu leur destin bouleversé par la bataille de Verdun et qui à leur manière ont bouleversé le destin de la bataille” explique le directeur de l’institution.

  • La première exposition-parcours sur le champ de bataille

Avec cette exposition, le Mémorial de Verdun souhaite innover en réalisant la première exposition-parcours sur le champ de bataille : au Mémorial, dans les forts de Douaumont et de Vaux et à l’ouvrage de Froideterre, afin de retrouver ce lien entre le « terrain », le paysage et les hommes qui y ont souffert et combattu.

L’institution renoue ainsi “avec l’ADN de Mémorial de la mémoire combattante et propose aux visiteurs une approche immersive et sensible de l’histoire grâce à un dispositif scénographique mêlant projection et oralisation des destins”.

Les différents dispositifs constituent une ouverture vers le projet de « mémoire familiale­ » : « Vous aussi, vous avez peut-être un destin de Verdun dans votre famille… ».

  • Des voix célèbres guident le visiteur

La nouvelle exposition-parcours « Destins de Verdun » repose sur la sélection de l’histoire de vingt personnes dont la vie a été bouleversée par la bataille de Verdun.

Certaines sont restées anonymes, d’autres étaient déjà célèbres ou le sont devenues par la suite. À la fois témoins et acteurs du conflit, les récits individuels de ces hommes et femmes de toute origine sociale et géographique sont révélateurs du vécu de la génération 14-18.

Dans cette perspective, trois descendants de soldats français et allemands y témoignent notamment de la (re)découverte de l’histoire de leur aïeul marqué par leur passage à Verdun. Leurs récits soulignent l’importance du partage de la mémoire familiale, non seulement pour eux-mêmes et leurs propres descendants mais aussi pour les jeunes d’aujourd’hui et de demain. “Parce que c’est là aussi que se joue la transmission de la mémoire, qu’elle soit collective, familiale ou individuelle !”.

À travers son parcours immersif, l’exposition invite à découvrir leur histoire à travers des récits textuels et sonores. 

Des personnalités et comédien.ne.s célèbres ont accepté de « prêter leur voix » pour incarner ces histoires fortes à hauteur d’hommes, ces vingt destins. Parmi lesquels Mathieu Amalric, Sarah Biasini, Thierry Godard, Clotilde Hesme, Marie Kremer, Julien Larere-Genevoix, Christophe Malavoy, Delphine Peresan-Roudil, Barbara Probst, Richard Sammel, Omar Sy, qui a également accepté d’être parrain de l’exposition et Léa Wiazemsky.

  • Une expérience polysensorielle et immersive

L’exposition-parcours « Destins de Verdun » se déploie sur quatre sites emblématiques du champ de bataille : le Mémorial de Verdun, les forts de Douaumont et de Vaux ainsi que l’ouvrage de Froideterre. Au départ du Mémorial, le parcours se poursuit à l’extérieur sans ordre de visite privilégié.

“Au cœur de ce paysage mémoriel unique, le parcours invite le visiteur à appréhender le champ de bataille dans une dimension à la fois humaine, historique et poétique. Des créations audiovisuelles, sonores et des témoignages de descendants de soldats français et allemand enrichissent le parcours et participent pleinement à cette immersion puissante dans les Destins de Verdun” explique l’institution.

Conçue comme une expérience immersive et sensorielle, l’exposition se déploie au fil d’un parcours autonome, articulé en quatre belvédères, installés comme des points de rencontre, d’immersion et d’écoute. Sur chaque belvédère, des QRcodes en français et en allemand permettent d’accéder aux récits sonores, lus par les personnalités et comédien.ne.s célèbres.

5 destins sont présentés dans le Mémorial. Les 15 autres « Destins de Verdun » sont à découvrir sur le Champ de bataille de Verdun.

Autour du belvédère du Mémorial, situé dans l’espace d’exposition temporaire, se déploie une frise en arc de cercle présentant à taille humaine, les visages des vingt Destins sélectionnés.

De l’autre côté du belvédère, s’ouvre un vaste horizon circulaire recevant une création audiovisuelle originale, évocatrice et immersive.

Chaque site est doté d’un belvédère augmenté, riche d’informations, textuelles, visuelles, sonores et narratives. Éléments scénographiques centraux de l’exposition, les belvédères sont des structures en bois incluant des sièges invitant les visiteurs à prendre le temps de lire les destins en lien avec chacun des sites. Les visiteurs ont également la possibilité d’écouter la version audio de chaque destin en scannant un QR Code intégré dans chacun des dispositifs.

Le parcours du soldat Eugène CRIQUI, lu par Mathieu AMALRIC via ce qr-code.

Le commissariat de l’exposition-parcours a été confié à Florence Guionneau-Joie, commissaire générale et Nicolas Czubak, commissaire scientifique, responsable du Pôle histoire, collections et médiation du Mémorial de Verdun – Champ de bataille. Historienne de l’art et commissaire d’exposition, Florence Guionneau-Joie développe, depuis 2020, des projets transverses « culture, patrimoine et innovation numérique », ainsi que des concepts muséographiques immersifs et polysensoriels qui favorisent l’accès à la culture auprès du grand public et valoriser les territoires dans une approche d’ingénierie culturelle. Historien et enseignant d’histoire-géographie, Nicolas Czubak est responsable du pôle histoire, collections et médiation du Mémorial de Verdun. Guide-conférencier sur plusieurs sites de la Première Guerre mondiale, il est l’auteur de nombreux ouvrages portant sur ce conflit.

  • Scénographie et création audiovisuelle

La scénographie a été confiée à Sylvain Roca, scénographe et architecte d’intérieur. Fondé à Paris il y a une vingtaine d’années, l’Atelier Sylvain Roca rassemble au fil des projets des talents indépendants, d’horizons, expériences et générations pluriels. Il développe des concepts scénographiques pour des expositions temporaires et permanentes, dessine des aménagements architecturaux, toujours sur-mesure, en France et dans le monde.

Au Mémorial, les visiteurs sont plongés dans une création audiovisuelle conçue par Olivier Brunet, qui fait tour à tour découvrir le champ de bataille pendant la guerre et sa forêt de nos jours, ainsi que les visages de nombreux destins engagés dans la bataille. La bande son a été créée par l’artiste acousticien et conteur sonore, Christian Holl, telle une fresque sonore comme un chant murmuré, un voyage quasi onirique dans le passé, à la rencontre des émotions vécues de ces hommes, de ces destins mis en lumière dans l’exposition-parcours.

Olivier L. Brunet, réalisateur. Après une formation dans les industries techniques du cinéma, Olivier Brunet s’est consacré entièrement à la réalisation à partir de 2001, travaillant aussi sur des installations vidéo muséographiques spectaculaires (mapping, multi-écrans, etc.) que pour des documentaires pour France Télévision. Auteur, il a réalisé un court-métrage, « Le mariage de Fanny », multi-primé dans de nombreux festivals internationaux.

Christian Holl, auteur-compositeur et chasseur de sons. Pendant plus de vingt ans, il compose des partitions sonores et musicales pour des documentaires nature. Depuis 2007, il est régulièrement mandaté par l’Unesco pour capter les sons du monde. De par son approche singulière et immersive du son, il compose aussi pour des expositions temporaires et des jeux vidéo.

Un des belvédères installé sur le site de Douaumont
  • 3 questions à Omar Sy, parrain de l’exposition

L’institution a posé 3 questions à Omar Sy, parrain de l’exposition, quin a également prêté sa voix aux témoignages sonores.

Pourquoi être parrain de l’exposition « Destins de Verdun » ?

Je suis venu à Verdun, sur le champ de bataille, à l’occasion de la sortie du film Tirailleurs en décembre 2022. Nous avons vécu une journée intense. Notamment, en marchant depuis le Mémorial sur les traces des poilus et des tirailleurs qui ont repris le fort de Douaumont. Nous avons fait ce parcours avec des lycéens qui ont, sur le Fort de Douaumont, lu les noms des Tirailleurs décorés pour leur action. Fouler le même sol, une centaine d’années après, voir les traces des combats, est particulièrement fort et émouvant. Ce fut aussi une belle rencontre avec l’équipe du Mémorial et son historien Nicolas Czubak dont le récit vous embarque avec une très grande charge émotionnelle.

Que vous inspire l’exposition-parcours « Destins de Verdun » et le destin de Moussa Dansako auquel vous prêtez votre voix ?

Le point commun entre le film Tirailleurs et cette exposition-parcours du Mémorial de Verdun est de raconter l’histoire à hauteur d’homme et c’est bien ce qui me touche. Raconter la grande histoire par les histoires d’individus, c’est finalement incarner, humaniser une histoire collective tragique. Ces « petites histoires » qui font la grande histoire et nous permettent de nous identifier et en quelque sorte de nous connecter à ces hommes-là, de mieux les connaître et de s’en souvenir.

Moussa Dansako me parle particulièrement parce qu’il représente finalement tous ces hommes venus d’Afrique se battre pendant la Grande Guerre ici à Verdun et dont on ne sait finalement pas grand-chose : nous ne sommes pas sûr de son nom ni de son pays d’origine mais nous savons par sa « citation » combien il fut courageux. Rappeler et transmettre cette histoire aux jeunes est essentiel.

Omar Sy dans le film “Les Tirailleurs” Capture d’écran de la bande annonce du film.

Pourquoi venir à Verdun, au Mémorial, est important ?

A la fin de ma journée à Verdun, la première chose à laquelle j’ai pensé c’est de revenir avec mes enfants ! Ressentir l’histoire sur le terrain, cette histoire commune des poilus et des tirailleurs est véritablement fort et poignant.

Être sur le champ de bataille, sur les lieux mêmes de leurs souffrances, c’est une grande émotion. Immanquablement, on est dans le recueillement, on ressent de la considération et le récit par l’équipe du Mémorial vous permet de vous sentir connectés avec ces hommes.

C’est pourquoi, au-delà du parrainage de cette exposition-parcours, je souhaite apporter mon soutien pour que le plus grand nombre de lycéens et de familles aillent à Verdun visiter le Mémorial et marcher dans les pas des Tirailleurs.

  • Et votre famille dans cette histoire ?

Dans sa volonté de conserver le souvenir collectif des combattants de Verdun, le Mémorial lance un appel à témoignages.

L’institution invite ceux qui ont un « destin de Verdun » dans leur famille à témoigner par mail destinsdeverdun@memorial-verdun.fr Chacun pourra ainsi faire découvrir et partager sa mémoire familiale et son destin durant la première guerre mondiale..

  • Les destins de Verdun racontés en podcast

Pour préparer ou compléter la visite du Mémorial, le public peut écouter les contenus sonores de l’exposition qui composent les épisodes du podcast « Destins de Verdun » sur le site web de l’institution.

Cette série de podcasts plonge dans le récit individuel d’hommes et de femmes, de nationalités et de milieux sociaux différents, qui ont été touchés directement ou indirectement par la bataille de Verdun. Des individus dont l’expérience est révélatrice de celle vécue par la génération de 14-18.

Les 20 épisodes dévoilent leur parcours de vie : Qui étaient-ils avant la guerre ? Comment ont-ils vécu ce conflit hors normes ? Que sont-ils devenus ? Ces 20 récits sont incarnés par des personnalités et comédien.ne.s célèbres, très bien identifiés par les français qui ont accepté généreusement et avec bienveillance et engagement, de « prêter leur voix » pour raconter l’histoire de ces 20 destins.

Ce podcast est également disponible sur plusieurs plateformes d’écoute telles que Spotify, Deezer, Apple podcast, Amazon Music et Google Podcasts.

  • Des événements autour de l’exposition-parcours

Week-end Événement: Le champ de bataille raconté à travers ses destins. Samedi 10 et dimanche 11 juin 2023

En lien avec l’exposition-parcours « Destins de Verdun », ce week-end proposait une découverte inédite du champ de bataille. Les participants étaient invités à marcher dans les pas de ceux qui ont combattu et à suivre leurs traces dans les forts et les sites majeurs du champ de bataille.

Le week-end comprenaitd une visite privée de Mémorial de Verdun, des forts de Douaumont et Vaux et de l’exposition-parcours « Destins de Verdun », ainsi qu’un dîner au Mémorial. Prise en charge possible depuis la gare Meuse TGV avec nuit d’hôtel comprise.

Soirée Évènement autour du film “Les Tirailleurs”: Samedi 17 juin – À partir de 18h30.

Avec la présence exceptionnelle du réalisateur Mathieu Vadepied.

Soirée événement avec un cinéma en plein air à ne pas manquer : un film magistral sur grand écran autour de l’histoire des tirailleurs sénégalais dans l’enfer de la Grande Guerre. Dès 18h30, les visiteurs étaient conviés à participer à des visites guidées thématiques pour découvrir leur parcours durant la bataille de Verdun et le fort de Douaumont, puis à profiter d’un moment de convivialité dans un cadre unique.

À partir de 21h30, contextualisation historique par Nicolas Czubak, co-commissaire de l’exposition, et échanges avec Mathieu Vadepied, réalisateur du film.

Soirée Évènement Nuit des forts : Vendredi 7 juillet 2023 – À partir de 18h

La nuit des forts est l’occasion de découvrir les forts de Douaumont et de Vaux d’une manière inédite ! Des visites nocturnes et vivantes qui évoquent la vie de ces soldats français et allemands plongés dans une bataille qui ne leur laissait aucun répit, de jour comme de nuit…

Forts de Douaumont & de Vaux accessibles exceptionnellement de 18h à 23h et gratuit pour tous.

Week-end Évènement Journées européennes du Patrimoine: Samedi 16 et dimanche 17 septembre 2023

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, le Mémorial et les forts se dévoilent sous un angle original. Des visites guidées emmèneront les visiteurs dans certaines parties de ces sites habituellement fermées à la visite. L’un de vos ancêtres a peut-être combattu à Verdun ? Sur l’ensemble du week-end, le Mémorial se mobilise pour aider les visiteurs à retrouver ses traces !

Mémorial de Verdun, forts de Douaumont et de Vaux accessibles tout le week-end à tarif réduit pour tous.

Suivez l’historien, Zoom sur… La guerre de Maurice Genevoix: Samedi 18 novembre 2023

Maurice Genevoix, le président-fondateur du Mémorial de Verdun, a combattu de part et d’autre de la Meuse en 1914-1915. La visite suit ses traces sur le champ de bataille : du bois des Caures à la tranchée de Calonne, en passant par la crête des Éparges, qui a marqué à tout jamais le jeune lieutenant, auteur de Ceux de 14.

Journée entièrement guidée par Nicolas Czubak, historien et responsable du pôle histoire, collections et médiation au Mémorial de Verdun.

Un des belvédères installé sur le site de Froideterre
  • Générique 

L’exposition-parcours “Destins de Verdun” a été réalisée avec le soutien du Département de la Meuse, de la Région Grand Est, de la République Française, de la FNSV, du CNSV, de la Fondation d’entreprise La France Mutualiste, de l’ANDRA, de l’Université de Lorraine et avec le partenariat média d’Histoire TV.

Maitrise d’ouvrage. Jérôme Dumont, président du Mémorial de Verdun – Champ de bataille et Nicolas Barret, directeur du Mémorial de Verdun – Champ de bataille.

Commissariat d’exposition: Florence Guionneau-Joie, commissaire générale; Nicolas Czubak, commissaire scientifique, responsable du pôle histoire, collections et médiation du Mémorial de Verdun – Champ de bataille

Coordination de l’exposition-parcours; recherches documentaires; communication et mécénat; régie technique; gestion administrative et financière: équipes du Mémorial de Verdun. 

Scénographie et graphisme. Atelier Sylvain Roca : Sylvain Roca, Julia Dessirier et Nicolas Turki Duchesnay. Création audiovisuelle : Olivier Brunet. Création sonore : Christian Holl.

Production audiovisuelle des « Mémoires familiales partagées » : Fabienne Granero-Gérard, Adrien Levillain, Jonathan Eckly-Marcoux et Bertrand Aubriot

Production sonore “destins de Verduns”. Écriture et réalisation : Nicolas Czubak et Florence Guionneau-Joie. Adaptation audio des récits : Delphine Peresan-Roudil. Production et post-production : Plissken studio et Art Expo. Enregistrement : Hope So Production (Paris) et Gorgone Productions (Lille).

Voix-off : Mathieu Amalric, Veronika Beiweis, Sarah Biasini, Thierry Godard, Johannes Oliver Hamm, Clotilde Hesme, Ibrahim Koma, Marie Kremer, Julien Larere-Genevoix, Christophe Malavoy, Delphine Peresan-Roudil, Barbara Probst, Richard Sammel, Omar Sy, Léa Wiazemsky et Aurélie Youlia

Informations pratiques

MÉMORIAL DE VERDUN – CHAMP DE BATAILLE
1, Avenue du Corps Européen
55100 Fleury-devant-Douaumont
+33 (0)3 29 88 19 16
info@memorial-verdun.fr
#DestinsdeVerdun

Une partie de l’exposition-parcours est présentée au 2e étage du Mémorial de Verdun et accessible aux mêmes heures d’ouverture que le musée. La suite de l’exposition est présentée dans 3 autres espaces gérés par le mémorial.

FORTS DE DOUAUMONT & VAUX
Fort de Douaumont D913D
55100 Douaumont-Vaux

Fort de Vaux D913A
55100 Douaumont-Vaux

OUVRAGE DE FROIDETERRE
Latitude : 49.197604
Longitude : 5.403114
55100 Fleury-devant-Douaumont

L’exposition-parcours est accessible avec le billet d’entrée des 3 sites ou le billet d’entrée du Mémorial de Verdun, sans supplément. 

  • Retour du spectacle “Des Flammes à La Lumière”

“Verdun : Des Flammes À La Lumière”, le plus grand spectacle d’Europe sur 14-18 est de retour pour une 27e édition. Pas moins de 200 acteurs figurants évoluent sur scène. Dix représentations ont lieu les 23, 24, 30 juin et les 1er, 7, 8, 15, 21, 22 et 28 juillet. Le spectacle a déjà accueilli plus de 565 000 spectateurs pour cette immersion sonore et visuelle. www.spectacle-verdun.com.

SOURCE: Mémorial de Verdun

PHOTOS: © Mémorial de Verdun – Champ de bataille

Date de première publication: 25/06/2023

Le Mémorial de Verdun – Champ de bataille est membre du CLIC

banner malaga juin 2024

Laisser un commentaire