“Noire”, première installation en réalité augmentée présentée et coproduite par le Centre Pompidou

Partager :
Temps de lecture : 7 min

Pour la première fois, le Centre Pompidou propose et coproduit une installation en réalité augmentée à la croisée des arts numériques et du spectacle vivant. Ce dispositif plonge le spectateur dans le sud des États-Unis, à l’époque de la ségrégation. Il suit Claudette Colvin, 15 ans, qui le 2 mars 1955 refuse de céder son siège à une passagère blanche dans un bus. Neuf mois plus tard, Rosa Parks réitère ce geste que l’histoire retiendra. Claudette Colvin, elle, sera oubliée. Produite par la société Novaya, soutenue par un financement franco-taiwanais, l’expérience de 30 minutes sur Hololens est proposée du 21 avril au 29 mai 2023. Elle s’accompagne d’une série en podcast.

[EVENT CLIC] Le mardi 23 mai 2023, de 11.00 à 12.30, le Centre Pompidou invite 20 membres du CLIC à vivre l’expérience “Noire” et à rencontrer une partie de l’équipe qui l’a conçu. Activité réservée à 20 membres. Inscription obligatoire en ligne: visite@club-innovation-culture.fr avant le 19/05/2023, 17.00.

[COUP DE COEUR CLIC] L’équipe du CLIC a pu tester l’expérience “Noire” lors de l’avant-première au Centre Pompidou. Nous aimons particulièrement le sujet, la narration, l’interprétation de la comédienne qui interprète Claudette Colvin, l’immersion dans l’expérience et l’intégration réussi de la réalité augmentée dans la scénographie.

  • Poursuivre l’œuvre de réhabilitation de Claudette Colvin

Adaptée de l’essai biographique de Tania de Montaigne paru aux éditions Grasset en 2015, l’installation expérience « Noire » immerge le public dans un moment toujours vivace de l’histoire du mouvement des droits civiques aux États-Unis.

En 2019, le livre fait l’objet d’une adaptation au théâtre par Stéphane Foenkinos pour laquelle Pierre-Alain Giraud réalise les films projetés sur scène. C’est alors que l’idée de l’écriture d’une version en réalité augmentée s’impose comme un prolongement nécessaire et complémentaire afin de transmettre l’histoire de Claudette Colvin, et de poursuivre l’œuvre de réhabilitation initiée par Tania de Montaigne.

  • Une installation en réalité augmentée

“Prenez une profonde inspiration, soufflez, désormais vous êtes à Montgomery dans l’Alabama des années 1950”: les mots de Tania de Montaigne servent de guide.

En utilisant une technique narrative inédite, l’installation en réalité augmentée “Noire” interpelle le spectateur devenu témoin direct et souligne l’universalité du propos.

Le dispositif conçu par Stéphane Foenkinos et Pierre-Alain Giraud accompagne le public dans la compréhension de l’histoire de Claudette Colvin, des raisons de son oubli, et rend hommage à tous les combats pour les droits humains.

  • Un dispositif au service du récit

Accueillis par un médiateur, les visiteurs sont équipés d’un dispositif spécifique composé d’un casque HoloLens 2 conçu par Microsoft, permettant de faire apparaître des hologrammes dans le champ de vision de l’utilisateur, et d’un casque audio à conduction osseuse.

Le dispositif est au service du récit : les hologrammes prennent vie dans un espace minimaliste, un plateau nu où des objets suspendus, en équilibre, suggèrent par leur présence la fragilité d’une histoire à reconstruire.

Sur un écran de cinéma, des montages mêlent archives, vidéos, bandes annonces et images originales accompagnant les spectres holographiques des personnages.

La voix et le visage de Tania de Montaigne servent de fil rouge au récit. Des documents récoltés sur place, à Montgomery où Stéphane Foenkinos s’est rendu, associés à des créations originales, sont des ponts entre monde réel et virtuel.

La musique joue également un rôle essentiel dans l’installation, bande-son d’une époque troublée. Ainsi sont convoqués Nina Simone, Mahalia Jackson, Ray Charles… Leurs mélodies ont accompagné le mouvement des droits civiques et amplifient le caractère immersif et émotionnel de l’installation.

Valgeir Sigurðsson, compositeur, responsable entre autres de la production musicale de Dancer in the Dark et collaborateur régulier de Björk, et Nicolas Becker, designer sonore, Oscar du meilleur son en 2021, ont composé pour « Noire » une bande-son mêlant textures sonores, archives, voix et musique originale.

  • Un podcast

Le podcast donne la parole à Tania de Montaigne et aux réalisateurs, Stéphane Foenkinos et Pierre-Alain Giraud. Ils reviennent sur la genèse et les différentes évolutions de « Noire ».

Le contenu de la série podcast est diffusé sur le site centrepompidou.fr, rubrique « podcasts », et sur toutes les plateformes d’écoute.

  • L’innovation au Centre Pompidou

À la croisée de ses missions et de ses ambitions, « Noire », première installation en réalité augmentée présentée au Centre Pompidou, s’inscrit pleinement dans ce rôle de soutien à la création et diffusion de la culture au plus grand nombre. Le projet est également la première coproduction du centre en matière de réalité augmentée.

Depuis son ouverture, le Centre Pompidou soutient une création moderne et contemporaine en prise avec les mutations de son temps.

Aujourd’hui, la stratégie d’innovation numérique s’inscrit dans cette vocation de l’établissement, qui dès les origines porte la création industrielle dans son ADN.

Fort de cette philosophie, le Centre Pompidou expérimente et soutient les projets d’innovation lui permettant de remplir et d’élargir sa mission de service public, en investissant le terrain des nouvelles technologies vectrices de création telles que la réalité augmentée, la blockchain ou l’intelligence artificielle.

  • Une coproduction Franco-Taiwanaise

L’installation expérience “Noire” est le fruit d’un partenariat original entre une société de production française, Novaya, un co-producteur de Taiwan Flash Forward Entertainment (Patrick Mao Huang) et une institution culturelle, le Centre Pompidou.

Le projet a également bénéficié du soutien financier du CNC, de la région Auvergne Rhône Alpes mais également de Taica (Taiwan Creative Content Agency), le fonds de soutien taiwanais à l’innovation culturelle internationale.

A propos de Novaya

Novaya est une société spécialisée dans la création d’expériences immersives artistiques utilisant la réalité augmentée. Elle réunit des artistes, ingénieurs et producteurs de cinéma, et assure ainsi à la fois l’écriture des projets, la création visuelle de mondes réels et virtuels, ainsi que la fabrication de toutes les technologies innovantes nécessaires à leur réalisation (du développement informatique aux techniques électroniques et impressions 3D). Deux associés, Pierre-Luc Denuit et Mathieu Denuit, l’un ingénieur et l’autre développeur informatique, ont créé tous les outils technologiques de la société, en mettant à disposition de Novaya leurs ateliers permettant l’impression 3D, la fabrication de circuits électroniques, la construction d’outillages techniques spécifiques, de logiciels informatiques, etc. Novaya travaille avec des institutions culturelles publiques et privées, telles que des musées, centres culturels, théâtres ou fondations. Après « Solastalgia », installation immersive en réalité augmentée réalisée par Pierre-Alain Giraud et Antoine Viviani, présentée à Sundance en 2020 et au musée National d’Islande de juillet 2020 à janvier 2021, « Noire » permet de pérenniser un travail sur les histoires cachées, les fantômes qui habitent les inconscients et les marquent durablement.

A propos des auteurs

Tania de Montaigne est journaliste (elle a notamment travaillé pour Canal+ et France Inter, et tient une chronique mensuelle dans le journal Libération ) et autrice de romans et d’essais dont Noire, la vie méconnue de Claudette Colvin (Grasset), prix Simone-Veil 2015, et L’Assignation, les Noirs n’existent pas (Grasset), prix de la laïcité 2018. Depuis 2019, Tania de Montaigne évolue sur scène sous la direction de Stéphane Foenkinos qui a adapté et mis en scène Noire (créée au Théâtre du Rond-Point en juin 2019) et L’Assignation (créée au Théâtre National de Bretagne à Rennes en septembre 2021). Tania de Montaigne est artiste associée au TNB. En parallèle de l’écriture littéraire, Tania de Montaigne compose et chante. Elle est également un des dix membres fondateurs du Collège Citoyen de France et intervient régulièrement dans les milieux scolaire et carcéral. Interview de Tania de Montaigne à lire dans le Magazine du Centre Pompidou.

Tania de Montaigne (c) Hervé Veronese

Pierre-Alain Giraud est réalisateur d’œuvres immersives, documentaires, courts-métrages de fictions et films d’animation, diplômé de l’École d’ingénieur des Arts et Métiers et de la London Film School, il est lauréat en 2021 du parcours d’auteur du CNC, avec Yolande Zauberman comme marraine. Co-fondateur de la société Novaya qui invente de nouvelles formes narratives immersives et développe les technologies associées, il coréalise et coproduit « Solastalgia », expérience immersive sélectionnée au Festival de Sundance en 2020. Il collabore avec de nombreux musiciens, dont Björk, Sigur Rós, Valgeir Sigurðsson, Nico Muhly, Anna Thorvalsdóttir et Angil and the Hiddentracks. En dehors de ses collaborations avec Tania de Montaigne et Stéphane Foenkinos, il co-écrit une adaptation théâtrale de La Dame aux camélias avec Arthur Nauzyciel et Valérie Mréjen, dont il réalise les films projetés sur scène. Pierre-Alain Giraud a également co-réalisé trois films d’animation avec Gabríela Friðriksdóttir, présentés à la Biennale d’art contemporain de Lyon (2013), et à celle de Venise (2015). En 2015, il réalise un documentaire sur le label islandais Bedroom Community. Il co-réalise et coproduit avec Anne Brochet un long métrage de fiction, Rêve de mouette.

Stéphane Foenkinos est un ancien professeur d’anglais. Sa rencontre avec Jacques Doillon fait de lui un directeur de casting. Profession qu’il exerce pendant plus de 20 ans sur plus de 80 films (de Godard à Valérie Lemercier en passant par François Ozon, Woody Allen, Terrence Malick ou les franchises James Bond et Harry Potter). Parallèlement Stéphane Foenkinos est un adepte des duos. Celui qu’il forme au cinéma avec son frère, l’écrivain David Foenkinos, avec lequel il a co-réalisé trois long métrages : La Délicatesse avec Audrey Tautou et François Damiens, nommé aux César du meilleur premier film et sorti dans 30 pays ; Jalouse avec Karin Viard, nommée aux César de la meilleure actrice ; Les Fantasmes, film à sketches qui réunit une quinzaine de comédiens. Au théâtre, il adapte et met en scène les œuvres littéraires de Tania de Montaigne depuis 2019 : Noire, L’Assignation, Switch. Ensemble, ils créent également le documentaire Sale race pour France Télévisions. Il est aussi auteur de sketches pour Sylvie Joly (dont il a co-écrit une biographie, C’est votre vrai nom ?), de séries (Vénus et Apollon, Hard, Fais pas ci, Fais pas ça…), a collaboré au spectacle de l’humoriste Thomas Poitevin (Thomas joue ses perruques), et conçu un happening musical autour du cinéma avec le musicien Alex Beaupain (Musicaa). Ayant à cœur la transmission, Stéphane intervient régulièrement dans le milieu associatif, scolaire, universitaire et carcéral ou auprès de chefs d’entreprises. Il anime également des stages de comédiens et des ateliers de scénarios ainsi que des rencontres et débats en festival (Cannes, Deauville, Valence, Série Manias…) et œuvre régulièrement depuis 2013 comme metteur en scène et directeur artistique sur de nombreux événements en France et à l’étranger pour la maison Hermès. Par ailleurs ardent défenseur de la parité et de la diversité dans le milieu artistique, il est impliqué dans les associations « Le Tunnel des 50 » et « HeforShe / ONU Femmes France ». Après l’animation, l’écriture et la réalisation « Noire » est sa première incursion dans l’univers de la réalité augmentée.

“Noire, la vie méconnue de Claudette Colvin”

Installation en réalité augmentée
21 avril – 29 mai 2023
Niveau -1

Durée : 30 minutes
Rendez-vous 15 minutes avant le début du créneau de réservation pour la mise en place de l’équipement
10 personnes maximum par créneau.

Installation disponible en langue française, anglaise et bientôt en mandarin.

Installation accessible tous les jours de 11h à 21h, sauf le mardi, sur réservation d’un créneau de visite.
Tarifs: 14€, TR 10€.

https://www.centrepompidou.fr/fr/programme/agenda/evenement/Ytgu1Nq

https://www.centrepompidou.fr/fr/magazine/article/noire-grace-a-la-realite-augmentee-une-plongee-dans-lamerique-segregationniste

SOURCE: Centre Pompidou (CP)

PHOTOS: Novaya, Centre Pompidou

Date de première publication: 13/04/2023

Le Centre Pompidou est membre du CLIC

banner malaga juin 2024

Laisser un commentaire