Un programme néerlandais de télé-réalité permet à des artistes amateurs et professionnels d’être désigné comme “le nouveau Vermeer

Partager :
Temps de lecture : 5 min

L’exposition du Rijksmusem présente 28 peintures de Vermeer, soit environ les trois quarts des quelque 35 œuvres qui existent encore. Mais on sait que Vermeer a peint au moins six autres tableaux, qui ont disparu. Certains d’entre eux n’ont pas été vus depuis le 17ème siècle, et un a été volé dans un musée américain il y a des décennies et n’a jamais été retrouvé.

Le 12 février 2023, une émission de télé-réalité hollandaise a démarré la diffusion de ses 6 épisodes. Dans ce programme, deux peintres professionnels et des dizaines d’artistes amateurs s’affrontent pour réinventer ces œuvres disparues du maître du XVIIe siècle.

Les résultats seront jugés par des experts de Vermeer appartenant au Rijksmuseum, le musée national néerlandais d’Amsterdam, et au Mauritshuis, la collection de maîtres anciens de La Haye.

Pieter Roelofs, conservateur au Rijksmuseum d’Amsterdam et juge dans le programme “The New Vermeer”
  • Vermeer interprété par des artistes contemporains

Le principe du programme “The New Vermeer” est que des artistes contemporains (re)donnent vie à ces œuvres disparues. Deux catégories d’artistes sont en compétition. 

Pour chaque épisode, les producteurs ont choisi deux peintres professionnels, qui s’affrontent pour créer une peinture qui ressemble à quelque chose que Vermeer aurait pu peindre. Ils ont eu quatre mois pour accomplir la tâche, avec les conseils d’experts en art et de conservateurs qui leur ont fourni des conseils et des indices sur les techniques de peinture de Vermeer, les matériaux et les accessoires qu’il a utilisés.

Parmi les œuvres à recréer, la production et les musées partenaires ont choisi une scène urbaine qui complétait sans doute 2 tableaux présentés dans l’exposition, « Vue de Delft » et « La petite rue », qui décrit “une vue de certaines maisons de Delft”. Cette œuvre est recréée dans l’épisode 2 et est baptisée “The Second Little Street”. Dans l’épisode 4, les artistes tentent de recréer un autre tableau de Vermeer, “Le Concert”. Ce chef d’œuvre était accroché dans une salle du musée Isabella Stewart Gardner à Boston jusqu’en 1990, date à laquelle il a été volé lors de l’un des plus grands braquages ​​d’art non résolus au monde.

Chaque épisode présente également quatre artistes amateurs qui créent des interprétations modernes de l’œuvre manquante, en compétition dans ce qu’ils appellent la “catégorie libre”. Ils peuvent travailler dans n’importe quel style et avec le matériau qu’ils souhaitent, et les créations qui en résultent sont jugées sur la façon dont elles reflètent l’esprit de l’œuvre de Vermeer.

Deux œuvres d’art – une de chaque catégorie – sont sélectionnées comme gagnantes à la fin de chaque épisode.

Deux candidats dialoguent avec Abbie Vandivere, conservatrice du musée Mauritshuis et juge de l’émission

Les juges sont Pieter Roelofs, conservateur du Rijksmuseum et commissaire de l’exposition, et Abbie Vandivere, une restauratrice de peintures du Mauritshuis qui a passé des années à étudier l’œuvre la plus célèbre de ce musée , “La fille à la perle”.

Les six œuvres d’art amateur gagnantes de chaque épisode seront exposées au Museum Prinsenhof, installé dans une ancienne église de Delft, la ville natale de Vermeer. Les peintures gagnantes créées par les artistes professionnels seront exposées au Mauritshuis.

  • Accompagner l’exposition et toucher de nouveaux publics 

L’émission “The New Vermeer” (“De Nieuwe Vermeer”) est programmée dans le cadre et pour promouvoir l’exposition à succès sur l’œuvre du peintre au Rijksmuseum, présentant la plus grande collection de ses œuvres jamais exposée.

Mais l’émission télévisée d’une heure s’adresse également aux téléspectateurs qui seraient intimidés par une entrée dans un musée.

  • Promouvoir la création populaire

Le programme consiste également à encourager les amateurs à imager et proposer leur propre réinterprétation du style et des œuvres de Vermeer. Les téléspectateurs sont ainsi invités à envoyer leurs créations, qui sont partagées sur le site Web de l’émission.

Accrochage des créations populaires sur le site web de l’émission

Des artistes amateurs qui viennent de tous les Pays-Bas ont déjà soumis leur travail, en utilisant la technique des vitraux ou des gravures et même des Lego. Pour recréer la scène de rue Vermeer, un artiste a utilisé de petits morceaux de bois flotté et un autre a rassemblé des bibelots et des jouets d’enfance dans un assemblage tridimensionnel.

Afin de stimuler cette création populaire, la diffusion du programme hebdomadaire est complétée par une série podcast et une exposition virtuelle en ligne de toutes les œuvres présentées dans le programme, commentées par des experts, dans une reconstitution 3D de la maison atelier de Vermeer.

Les masterclasses du programme sont également été mises à disposition sur la chaine Youtube du diffuseur.

  • 1,3 million de téléspectateurs pour le premier épisode

En mélangeant érudition et divertissement, le programme de télé-réalité a fait sensation aux Pays-Bas, avec 1,3 million de téléspectateurs (dans un pays de 17 millions d’habitants) pour son premier épisode. La série de six épisodes se termine le 19 mars 2023.

“Le succès de “The New Vermeer” reflète l’intérêt massif pour l’artiste à l’occasion de l’exposition du Rijksmuseum”, explique Pieter Roelofs, commissaire de l’exposition et l’un des juges de l’émission télévisée. “L’idée que des gens du monde entier visitent cette exposition fait comprendre aux Néerlandais que c’est vraiment quelque chose de spécial. Vermeer est aimé, et maintenant les gens veulent en savoir plus”.

“Ce programme obtient de meilleurs résultats que la plupart des autres programmes que nous diffusons – documentaires et séries dramatiques inclus”, a déclaré au NY Times Jan Slagter, directeur général d’Omroep MAX, qui diffuse la série. “Ce qui est important, c’est qu’il s’agit d’art et de culture, mais que c’est fait d’une manière très accessible”.

Des experts donnent aux candidats des conseils et des informations sur les techniques de peinture de Vermeer lors de masterclasses
  • L’exposition du siècle ?

Le musée a vendu plus de 450 000 billets pour le spectacle Vermeer en moins de quatre jours, un engouement que Pieter Roelofs a comparé à “un concert pop ou un événement sportif”. Et l’exposition est maintenant complète, sans aucun billet disponible jusqu’à sa clôture en juin 2023.

Le musée s’efforce donc de trouver des moyens de libérer plus de billets, soit en prolongeant les heures d’ouverture, soit en permettant à plus de visiteurs d’arpenter les salles pour chaque créneau horaire. Des billets supplémentaires seront mis en vente le 6 mars 2023.

En attendant un potentiel billet ou pour tous ceux qui ne peuvent pas se rendre à Amsterdam, le Rijksmuseum propose une exploration numérique de l’exposition et de ses tableaux, commentée en anglais et néerlandais. (ARTICLE CLIC: Exposition Vermeer: le Rijksmuseum lance une exploration numérique guidée et doit encore étendre les horaires d’ouverture)

Informations pratiques sur le programme “The New Vermeer”

Diffusion chaque dimanche à 20.25

du 12 février au 19 mars 2023

Animée par Dionne Stax, avec les juges Abbie Vandivere et Pieter Roelofs

www.maxvandaag.nl/programmas/tv/de-nieuwe-vermeer/

kamer.denieuwevermeer.nl/

SOURCE: Omroep Max, presse

PHOTOS: Mark de Blok / Omroep Max

PHOTO du carrousel: une des masterclasses du programme “The New Vermeer”

Date de première publication: 28/02/2023

banner agenda mars 2024

Laisser un commentaire