Avec la 3D et la motion capture, un artiste numérique redonne vie à une statue d’Adam présentée au Met

Après une rénovation de douze ans suite à une chute, une sculpture datant du XVème siècle revient au Metropolitan Museum of Art de NY, en version très animée. L’installation numérique en 3D est visible depuis le 11 juillet 2015, et jusqu’au 2 août.

met museum le retour image 1

Cette statue d’Adam, en marbre sculpté par l’Italien Tullio Lombardo entre 1490 et 1495 fait ainsi un retour remarqué dans la galerie 504 des statues vénitiennes de la Renaissance du Met. C’est d’ailleurs au centre de cette galerie que l’installation numérique redonne vie à la statue vieille de plus de six siècles.

Le 11 juillet 2015, l’artiste numérique Reid Farrington a présenté le 11 juillet son dispositf intitulé « Le Retour »: un écran LCD de deux mètres dans lequel Adam parle, marche et peut même interagir avec les visiteurs.

Comme l’a expliqué Reid Farrington « Mon objectif était de rendre Adam à la vie d’une manière crédible et réellement interactive. En utilisant les technologies numériques les plus avancées, je suis en mesure de fournir le niveau de réalisme que je voulais. Adam n’est plus seulement un jeune homme innocent mais devient, à travers l’écran, un personnage complexe capable de réécrire l’histoire biblique à l’heure contemporaine, mais également de raconter sa renaissance lors de la restauration ».

Reportage vidéo du Wall Street Journal:

3D, jeu vidéo et motion capture

Le dispositif imaginé par celui qui est également directeur de théatre est en fait une performance en direct et en 3D dans laquelle Adam est joué par un acteur, dans un studio adjacent, qui est animé en temps réel par les techniques de la «motion-capture» déjà utilisée par les studios d’Hollywood et du jeu vidéo.

Dans la galerie, une médiatrice qui est en fait actrice parle avec la statue et sert d’interface humaine entre l’installation et les visiteurs. Le jeu des 2 acteurs s’appuie sur un scénario écrit et composé de 13 scènes qui permettent de révéler les différents visages d’Adam, celui de la bible, celui de Tullio Lombardo, celui de la reconstruction et l’avatar numérique.

met museum le retour image 2

met museum le retour image 4Durant les 23 jours de la performance, 3 binômes (acteur/médiateur) se relaieront pour présenter la performance.

Expérience et transparence

L’auditorium Grace Rainey Rogers dans lequel évoluent les comédiens sera ouvert au public afin qu’il puisse découvrir les coulisses et mieux comprendre la technologie utilisée pour la production. L’auditorium fait également l’objet d’une captation vidéo retarnsmise en direct sur le site du Met.

Reid Farrington, associé à une équipe d’animateurs et de développeurs, a étudié l’oeuvre et sa reconstruction et travaillé avec les conservateurs  du Met pendant plus de 24 mois. La performance a été financée grâce au mécénat de plusieurs fondations.

« The Return est le project le plus ambitieux que nous avons commandé à un artiste à ce jour » a précisé Limor Tomer, directeur du département Concert & conférences du Metropolitan Museum of Art. « Cette installation – performance redonne vie à une exceptionnelle sculpture de notre collection. Avec le soutien du développeur de jeu Athomas Goldberg et du département média et jeux en réseau de la New York University, Reid Farrington a conçu une expérience unique qui va connecter le visiteur à l’oeuvre d’une manière totalement originale. Le travail de Farrington offre ainsi une nouvelle expérience pour les visiteurs du Musée à travers son utilisation novatrice du théâtre numérique interactif. « 

Par ce dispositf associant virtualité et médiation humaine, l’artiste a voulu revisiter l’histoire d’Adam et celle du paradis perdu. Il a également voulu saluer le travail scientifique conduit pendant 12 ans pour restaurer ou plus précisément « reconstruire » la statue.

En 2002, celle-ci est tombée de son piédestal et s’est brisée en plus de 200 fragments. Il aura donc fallu 12 ans pour reconstituer le puzzle en utilisant des techniques scientifiques avancées. L’avatar numérique a d’ailleurs été créé à partir des scans 3D des morceaux de la sculpture qui ont été utilisé lors de sa reconstruction.

« L’Adam de Tullio parle de la création, de Dieu et de l’artiste », a déclaré Luke Syson, directeur de la galerie Sculpture européenne et arts décoratifs du Met. « Je suis donc vraiment ravi que cette sculpture ait inspiré Reid pour créer une nouvelle œuvre d’art, qui est aussi novatrice aujourd’hui que Tullio l’a été à son époque. »

Time lapse de la reconstruction de la statue:

Farrington réussit ainsi à mélanger les écritures bibliques, les créations de la Renaissance et les dernières trouvailles de la technologie numérique. Un cocktail détonnant et ludique qui devrait ravir les visiteurs qui auront la chance de franchir les portes du musée pendant le mois de présentation de l’installation.

« Le retour » est une nouvelle manifestation de l’entrée de l’art numérique et des dispositifs expérienciels dans les galeries des musées. Un phénomène déjà observé avec l’immersion sonore dans les galeries du palais des Beaux Arts de Lile et de la National gallery de Londres ou les statues mise en lumières au Musée des Beaux Arts de Lyon.

SOURCES: metmuseum.org, nytimes.com, pastemagazine.com, digitalartsonline.co.uk

Date de première publication: 13/07/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Arnaud Pottier (BK digital art): « le projet Golem peut être une performance ou une installation muséographique pour des œuvres préexistantes »

Le Metropolitan Museum of Art lance une nouvelle série vidéo sur le Web, The Artist Project

Avec facebook, le Metropolitan Museum of Art teste un nouveau service associant réseau social et iBeacon

Le Metropolitan Museum of Art propose 400 000 images de ses oeuvres en téléchargement gratuit

Avec le groupe Air, le Palais des Beaux Arts de Lille (re)mixe musée et musique

Laisser un commentaire