« Sensing the Unseen: Entrez dans l’Adoration de Gossaert » : la nouvelle expérience mobile de la National Gallery de Londres

Partager :

Depuis le 2 avril 2021, une nouvelle expérience immersive mobile proposée par la National Gallery de Londres permet aux visiteurs de voyager à travers l’image interactive haute résolution d’une oeuvre, accompagnée par du son et de la poésie. Cette visite augmentée prolonge une exposition in-situ interrompue par le confinement. Elle a été pensée comme une expérience en ligne inédite, la première du genre pour l’institution muséale londonienne.

« Sensing the Unseen: Entrez dans l’Adoration de Gossaert », l’édition mobile est une expérience numérique inspirée par le chef d’oeuvre qui se trouve au cœur de l’exposition du même nom organisée par et à la National Gallery. Cette exposition d’un nouveau genre a été contrainte de refermer pour cause de re confinement, une semaine seulement après son ouverture le 9 décembre 2021.

Il s’agit de la première exposition de la National Gallery destinée aux utilisateurs de téléphones portables, permettant à de nombreux visiteurs « numériques »  de profiter de l’exposition où qu’ils se trouvent.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by National Gallery (@nationalgallery)

L’expérience a été mise en ligne le vendredi 2 avril sur la page du site du musée, mais elle n’est accessible à ce jour que sur les téléphone mobiles utilisant Android.

Encore expérimental, ce projet est actuellement développé pour les appareils Android (versions Android 10 et supérieures).

  • Un projet du Laboratoire National Gallery X

L’exposition en ligne s’appuie sur la stratégie numérique de la Galerie qui consiste à amener l’art de la nation dans les foyers du pays, déployée depuis le début de la pandémie et pendant les périodes de confinement.

L’exposition dans la Galerie et cette expérience en ligne ont été créées dans le cadre du programme d’innovation de la National Gallery. 

Emma McFarland, responsable du programme d’innovation, a déclaré: « notre objectif à travers le programme d’innovation est de créer des expériences agréables et significatives qui engagent un public nouveau et plus diversifié avec la collection de différentes manières, plaçant nos visiteurs au cœur du processus de conception. Cette expérience mobile expérimentale a été créée dans le cadre de notre réponse aux contraintes de fréquentation des expositions liées à la pandémie. « .

La conception de l’exposition de la Galerie et l’expérience en ligne s’appuient sur les informations recueillies auprès d’un panel de plus de 80 membres du public.

La conceptrice et le chef de projet de l’édition mobile de « Sensing the Unseen: Step into Gossaert’s Adoration » est Emma McFarland, Innovation Lab Manager, à la National Gallery.

  • Extension mobile d’une exposition très numérique

Comme pour l’exposition de la Galerie, l’extension mobile a impliqué l’artiste sonore Nick Ryan et Theresa Lola, ancienne lauréate des jeunes pour Londres, qui ont écrit et exprimé les poèmes. Nick Ryan est « mondialement connu pour créer des expériences qui repoussent les limites de l’écoute et pour attirer de nouveaux publics avec l’audio ».

 L’expérience mobile rassemble le son, les images, la poésie et l’interaction pour explorer les thèmes de la rupture, de la transformation et du renouveau à travers la perspective de l’un des personnages principaux du tableau.

Dans cette exploration mobile, six poèmes sont « lus » par le  roi Balthasar, un personnage du célèbre tableau « L’Adoration des rois », 1510-15, interprètent six scènes de la peinture tandis que le son interactif les fait vivre en guidant les gens vers des détails visuels qu’ils ont peut-être manqués. et les plonger dans le monde du chef-d’œuvre de Jan Gossaert.

Les visiteurs peuvent découvrir des images numériques de la peinture qui ont été « sonifiées » à l’aide du son ambiant, de la parole poétique et de la musique.

L’image numérique haute résolution les aide à découvrir des éléments inédits qui incluent des détails que l’artiste a délibérément cachés ainsi que ceux qui révèlent la façon dont il a utilisé des techniques de peinture complexes et sophistiquées pour « créer des détails hautement illusionnistes ».

Le tableau a été rescanné à très haute résolution par le département scientifique de la Galerie à l’automne 2020, afin que les visiteurs aient la meilleure expérience visuelle possible.

Par ces images haute qualité associées à des contenus sonores, les visiteurs peuvent ainsi voyager à travers les scènes de la peinture, en commençant par le trottoir brisé dans une scène intitulée «  Rupture  » et en se terminant par les corps célestes des anges de « L’étoile ». Chacun peut toucher l’écran de son mobile pour zoomer sur les détails visuels et ainsi découvrir le talent de Gossaert et son travail artistique.

Les utilisateurs peuvent également partager leurs détails visuels préférés de la peinture sur Instagram.

L’analyse des données de l’expérience mobile sera utilisée pour mieux comprendre comment les visiteurs interagissent avec les peintures sur leur téléphone.

  • Une conférence sur Zoom

Une conférence gratuite sur Zoom sur le thème « Art et technologie, La nouvelle frontière » sera proposée le vendredi 30 avril 2021, de 13 h à 14 h (London time).

Jacky Klein examinera « comment la technologie pourrait influencer les artistes et le monde de l’art au cours de la prochaine décennie ». « La science, la technologie et l’art ont toujours été intimement liés, des presses à imprimer du XVe siècle maîtrisées par Albrecht Dürer, à la chimie et à l’optique du XIXe siècle qui ont annoncé une nouvelle ère de la photographie. Mais comment les nouvelles technologies de l’intelligence artificielle et de la réalité virtuelle et augmentée changent-elles la façon dont l’art est fait et vécu? Comment les artistes utilisent-ils les ordinateurs, le codage, les applications et l’impression 3D pour bouleverser les médias traditionnels, l’interactivité et même l’éthique de l’art? » 

Jacky Klein est une historienne de l’art et éditrice spécialisée dans l’art du XXe siècle et contemporain. Elle est l’auteur d’un certain nombre de livres d’art à succès, notamment Grayson Perry et What is Contemporary Art?. Elle a présenté et contribué à un large éventail de programmes radiophoniques et télévisés pour la BBC, Channel 5, l’Art Fund, Tate et Christie’s. Elle est actuellement maître de conférences au Courtauld Institute sur la maîtrise en curating the Art Museum.

Au sujet de l’exposition

L’exposition « Sensing the Unseen: Step into Gossaert’s Adoration », a été refermée en raison du confinement de décembre 2020. Elle est reprogrammée du 17 mai au 13 juin 2021 (sous réserve des conditions sanitaires) et est organisée par le Dr Susan Foister, adjointe de la National Gallery et conservateur des peintures néerlandaises et allemandes de la collection.

« Sensing the Unseen: Step into Gossaert’s Adoration » est la première d’une série d’expositions « innovantes » organisées dans la salle 1 du musée de Londres, et soutenues par la Capricorn Foundation, pour les trois prochaines années, en mémoire de HJ Hyams, créateur de cette organisation philanthropique.

SOURCE: National Gallery

PHOTOS: National Gallery

Date de première publication: 02/04/2021

Partager :

Laisser un commentaire