L’Atelier #32 du CLIC France aura lieu le mardi 31 mai 2016 (après-midi), et sera consacré au thème « Les nouveaux outils numériques pour favoriser l’accessibilité des musées et monuments ».

Les interventions et retours d’usages d’institutions culturelles et d’entreprises donneront l’occasion de dresser un bilan de stratégies numériques d’accessibilité innovantes mais aussi de faire un panorama des nouveaux outils utilisant les nouvelles technologies au service des publics en situation de handicap. 

Bannière 4

26 institutions et entreprises déjà inscrites

Antenna International – Centre Pompidou – Cité de la musique – Centre des monuments nationaux – Conseil Départemental du Bas-Rhin – CNAP – Mes sorties Culture – Monnaie de Paris – Musée Cognacq-Jay – Musées d’Angers – Musée d’Orsay – Musée des arts et métiers – Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux – Musée de la Poste – Musée des Beaux-Arts de Lyon – Musée des Beaux-Arts de Quimper – Musées Gadagne – Muséum national d’Histoire naturelle – Musée Rodin – Paris Musées – Petit Palais – Quai Branly – Sisso – Universcience – Ville d’Angers

10 intervenant(e)s déjà confirmés

. Aurélia FLEURY (Musée de l’Homme) présentera les vidéos réalisées en Langue des Signes française.

aurélia fleuryDe 2008 à 2010, elle participe à la conception de la Galerie des enfants du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris comme assistante chef de projet. Elle assure plus particulièrement le suivi de production et l’intégration du parcours accessible au sein de cet espace pour les 8-12 ans.

Elle rejoint ensuite l’association Signe de sens qui travaille dans une démarche de conception universelle, pour l’accès aux savoir et à la culture pour les personnes sourdes. Là, elle est chargée d’une étude sur les publics en situation de handicap mental et mène des recherches et des projets de développements.

Recrutée par le Muséum National d’Histoire Naturelle pour développer l’accessibilité du projet du Musée de l’Homme, elle rejoint l’équipe de rénovation en 2013 en tant que responsable de l’accessibilité et s’occupe de la mise en accessibilité des espaces (accueils, expositions, auditorium, etc.) et des messages du musée notamment grâce à divers réalisations : maquettes, stations sensorielles, vidéos en langue des signes française et sous titrage, boucles magnétiques, etc. Aujourd’hui impliquée au sein du service des publics du Musée de l’Homme, elle poursuit son travail en direction du grand public et des visiteurs en situation de handicap.

Viadéo

. Fabienne RUELLAN (Musée des Beaux-Arts de Quimper) présentera sa stratégie numérique d’accessibilité (vidéos sous-titrées, boucles magnétiques, commentaires audio…)

FR_DSC1568

Fabienne RUELLAN est médiatrice culturelle au musée des beaux-arts de Quimper depuis 10 ans. Elle est assistante principale de conservation 1ere classe. Elle s’occupe de la programmation de l’action culturelle du musée à destination des individuels (visites, ateliers, conférences, manifestations nationales). Elle promeut également le musée auprès des groupes : le public scolaire y est particulièrement bien représenté. Depuis 3 ans, elle œuvre à l’accessibilité du musée envers les publics en situation de handicap. Enfin, elle prend en charge une partie de la communication : programme d’activités papier, mise à jour du site web, community manager.

TwitterFacebook – Instagram

©Pascal Autret

. Marine BAUDRY (Paris Musées) présentera le dispositif compensatoire sur tablette du musée Bourdelle à destination des publics à mobilité réduite

Photo Marine BaudryMarine Baudry est chargée de projet au sein du service numérique de Paris Musées depuis 2013. En plus de projets du réseau des 14 musées de la Ville de Paris (tels que les visites virtuelles pour enfant Muséosphère ou le community management des comptes de Paris Musées), elle s’occupe plus particulièrement de l’écosystème numérique des musées Cognacq-Jay, Petit Palais, Bourdelle et maison de Balzac.

En ce sens, ses projets englobent tout aussi bien la conception ou le suivi :

  • de sites web (musée Cognacq-Jay, Maison de Balzac),
  • d’outils numériques de médiation in situ et mobile (Co-curation numérique de l’exposition « Dans l’atelier », application « Paris au fil de la Seine »)
  • de projets pour des publics précis (communication numérique des soirées jeunes Paris Musées OFF, tablettes pour personnes à mobilité réduites au musée Bourdelle).
  • jusqu’à des expérimentations technologiques (technologie de géolocalisation indoor : TAPIR, iBeacon).

Linkedin – Twitter

. Samuel QUENAULT (Château d’Oiron – Centre des monuments nationaux) présentera un retour d’usage sur Norio, le robot de téléprésence à destination des publics à mobilité réduite

Samuel_QuenaultSamuel QUENAULT, chargé des collections et de la communication du château d’Oiron, centre des monuments nationaux. Depuis 1997, en charge de la collection permanente d’art contemporain et de la régie des expositions temporaires du château d’Oiron, monument national. Sensible depuis de nombreuses années à l’application des nouvelles technologies à la création plastique et sa diffusion, Samuel Quenault est intervenu sur :

- Le site internet du monument mis en ligne en 2004 (accompagnement d’artistes multimédia)
– Création d’un nouveau site internet axé 2.0 en 2012 (concepteur)
– La conception du robot de visite Norio , 2011-2013 (co-initiateur)
– La création d’un livre numérique EPUB d’artiste en 2013 (concepteur)
– Création d’un  «feuilletoir numérique» pour l’exposition « Oiron au temps de Mme de Montespan » permettant de découvrir un album aquarellé du XVIIe siècle (oct 2015 – janv 2016)

Il assure aussi actuellement les activités de webmaster et community manager et coordonne l’expérimentation pour le château d’Oiron du livre d’or numérique Guestviews « services numériques culturels innovants » du Ministère de la Culture)

Twitter personnel –  Twitter du château – Facebook du château – Site internet

. Alexandra DROMARD (Centre des monuments nationaux) présentera la problématique de la mise en accessibilité de ses monuments grâce au numérique.

photo_ADRAlexandra DROMARD est au Centre des monuments nationaux depuis 3 ans et demi, et encadre plus particulièrement les projets de médiation numérique au sein du département des publics.

De formation initiale en histoire de l’art et en conduite de projets multimédia, elle a commencé en conception multimédia pour une exposition du musée du Louvre au High Museum d’Atlanta, et a également travaillé pour la Cité des Sciences et de l’Industrie, avant de rejoindre à nouveau le musée du Louvre pour le projet du nouveau département des Arts de l’Islam, ouvert en septembre 2012.

. Katie DURAND (association BrailleNet) présentera une sélection de dispositifs d’accessibilité numérique en France et dans le monde tandis qu’Alex Bernier (association BrailleNet) présentera le projet de Bibliothèque Numérique Francophone Accessible

KatieDurandKatie DURAND est diplômée en Histoire de l’Art (University of Glasgow) et en Ingénierie documentaire (Conservatoire National des Arts et Métiers). Après 6 années en tant que chef de projet au Benezit Dictionary of Artists (Editions Gründ/Oxford University Press), elle a supervisé un projet de certification en accessibilité numérique à la National Gallery de Londres. Elle travaille avec BrailleNet depuis 2011, notamment sur l’organisation du Forum européen de l’accessibilité numérique. Katie est membre du comité des Jodi Awards depuis 2012, et Experte AccessiWeb en Evaluation depuis 2014.

Linkedin

b467e188-dad3-4053-847b-7d42468b117c. Guillaume DUCONGE (Audiovisit) présentera le bilan d’une expérimentation inédite sur quatre dispositifs numériques de médiation à destination des publics en situation de handicap au Musée Picasso.

Guillaume Ducongé – Directeur exécutif Audiovisit, en charge des études et des contenus, diplômé de l’Institut d’Études politiques de Lyon et co fondateur d’Audiovisit en 2002.

Expert des usages en matière d’outils de visite embarquée, Guillaume a réalisé ou suivi la réalisation de plus de 350 projets depuis 2002. En charge des études à Audiovisit (Le Louvre, Musée d’Histoire de Marseille, Musée archéologique de Bavay, projet Ludomuse, etc.) il a acquis une connaissance poussée des attentes des visiteurs en matière de contenus et d’expérience de visite. Guillaume a également encadré de nombreuses évaluations. Son second métier de directeur des contenus lui permet de mettre en pratique les résultats de ces différentes études lorsqu’il s’agit de passer en phase de conception et production des contenus.

. Chris DELEPIERRE (Tri-D) et Luc MARCIANO (Océ – projet Eiger) présenteront en avant première de nouveaux outils de reproduction 2,5D et 3D adaptés aux visiteurs malvoyants.

10032015-mayeux-1624FRM-181_DxOChris Delepierre est entrepreneur du changement chez tri-D, la Troisième Révolution des Idées, une agence créative et innovante du Nord de la France. Expert dans les technologies de fabrication numérique et d’impression 3D, tri-D explore les nouveaux usages porteurs de sens permis par ces nouvelles technologies créatrices de possibles notamment en faveur des personnes déficientes visuelles dans le domaine de l’art, du patrimoine et de la culture au travers du projet Toucher pour Voir. Il développe également le projet Trezorium, un espace de libération et de fabrication des idées dédié aux enfants et à leurs parents qui peuvent laisser libre cours à leur imagination et apprendre de manière ludique les technologies numériques (code créatif, kit électronique, fabrication numérique & impression 3D…), grâce une pédagogie « ré-créaC’tives » : le concept de fablab des familles en musée est ainsi née. Trezorium a ainsi pu animer le premier Museomix Kids en novombre 2015.

Blog – Twitter – Viadeo – LinkedIn – Site de tri-D – Site de Trezorium

Si votre institution culturelle a développé une stratégie numérique de mise en accessibilité de sa visite, vous pouvez partager votre expérience avec les participants de l’atelier en nous écrivant à redaction@club-innovation-culture.fr.

Atelier réservé à 50 personnes membres du CLIC.

Inscription obligatoire à ateliers@club-innovation-culture.fr avant le lundi 30 mai 2016 à 12h.

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Tour d’horizon des articles du site du  CLIC France sur la thématique de l’accessibilité:

  • Les dispositifs numériques multi-handicaps

Sites internet, financement participatif, médiation numérique et projets pédagogiques : le CMN dévoile ses projets numériques 2016

Le numérique redonne vie aux quatre résistants qui entre au Panthéon

Semaine de l’accessibilité 2014: le musée du quai Branly présente de nouveaux outils numériques

  • Les dispositifs numériques handicaps visuel 

Une start-up lilloise souhaite implanter des reproductions 3D dans les musées

Verus Art Annonce la commercialisation d’une reproduction 3D d’un second chef d’oeuvre de la collection de la National Gallery Of Canada

Verus Art annonce une première coopération avec la Galerie Nationale du Canada pour commercialiser la reproduction 3D d’un chef d’oeuvre de Van Gogh

Oeuvre en 3D pour enrichir l’expérience des visiteurs aveugles et malvoyants : un nouveau projet finlandais.

Le Museo Prado de Madrid encourage les malvoyants à toucher 6 de ses ouvres

La fondation EDF soutient deux initiatives pour les rendre les musées (plus) accessible aux personnes handicapées

Avec le projet Midas Touch, l’impression 3D offre une expérience inédite de la peinture pour les malvoyants

  • Les dispositifs numériques handicaps auditif

Avec leur guide de visite numérique TIME, les Maisons comtoises se veulent en avance sur leur temps!

Le musée des Augustins de Toulouse lance la V2 de son application incluant des contenus en langue des signes

Géolocalisation iBeacon, audioguidage, accessibilité… Le Musée canadien pour les droits de la personne lance son application mobile.

Le musée égyptien de Turin propose un guide visuel pour les malentendants, utilisant des lunettes Google Glass

Pour la première fois en Europe, le Musée Magritte propose un visioguide en trois langues des signes

Bellevue Arts Museum équipe ses salles pour améliorer l’accessibilité auditive

Le musée d’art et d’histoire de Genève lance un videoguide pour les visiteurs sourds

  • Les dispositifs numériques handicaps physique

Robots et patrimoine: panorama des usages en France et dans le Monde (22/04/2015)

6 musées américains testent la téléprésence pour permettre au public handicapé ou malade d’explorer leurs galeries

Afficher l'image d'origineAtelier organisé en partenariat avec la Cité des sciences et de l’industrie, Carrefour Numérique

Date de première publication: 13/04/2016