Plus de 120 000 oeuvres numérisées, des visites virtuelles et de nombreuses activités éducatives … la collection royale britannique valorise ses trésors

La Royal Collection britannique est l’une des plus vastes et des plus riches collections d’art au monde, répartie dans une quinzaine de résidences royales à travers le Royaume-Uni. C’est également l’une des ressources numériques les plus accessibles. Les visiteurs virtuels peuvent explorer en ligne plus de 250 000 œuvres d’art de la collection royale, mais également profiter de visites à 360 degrés des palais et des expositions, télécharger des activités familiales amusantes, regarder des contenus dans les coulisses et plus encore sur le site Web du Royal Collection Trust. Cette période de confinement est l’occasion de découvrir ou re découvrir cette formidable collection numérique.

Les points saillants du site web de la Royal Collection incluent une visite virtuelle des salles d’État au palais de Buckingham, des séquences filmées donnant un aperçu plus détaillé que jamais des minuscules trésors de la maison de poupées de la reine Mary, ou une sélection des horloges les plus extraordinaires de la collection royale.

  • La collection numérisée 

Le site web de la Royal Collection donne un accès gratuit à une grande partie des œuvres numérisées de la collection.

Plus de 120 000 oeuvres avec images sont répertoriées par le moteur de recherche.

Chaque oeuvre dispose d’une page dédiée comprenant:

. une image, dans laquelle il, est possible de zoomer en plein écran, que l’on peut télécharger et partager sur les réseaux sociaux

. un texte de description

. un lien vers d’autres images du même artiste

. un lien vers les pages expositions qui ont présenté l’oeuvre.

Zoom sur l’oeuvre de MICHELANGELO BUONARROTI (CAPRESE 1475-ROME 1564) « Archers shooting at a Herm » c.1530 Red chalk (two shades) | 21.9 x 32.3 cm (sheet of paper) | RCIN 912778 (c) Royal Collection Trust

La collection peut être explorée dans le cadre de 56 itinéraires thématiques (portraits royaux, Noel, les cartes postales, voyages royaux, la monarchie britannique et le monde, la musique dans la collection, les trésors perdus, la collection photographique, les mariages royaux, les femmes photographes, Georges IV et les meubles français, les joyaux de la couronne, le jade dans la collection, l’art des Pays-Bas, les animaux royaux …).

 

Les oeuvres de la collection sont régulièrement promues sur les 3 comptes sociaux de la Royal Collection: facebook (118 800 abonnés), twitter (21 200 ab.) et instagram (297 000 ab.).

Les visites virtuelles

Plusieurs visites virtuelles des palais royaux britanniques sont proposées sur le site web de la Collection Royale.

. Buckingham Palace

Buckingham Palace est reconnu dans le monde entier comme la résidence officielle à Londres de Sa Majesté la Reine. Développée en collaboration avec Google Expeditions, cette visite virtuelle donne aux (jeunes) visiteurs la possibilité d’explorer les magnifiques salles d’État du palais en réalité virtuelle ou au format 360 degrés, et d’en apprendre davantage auprès d’un conservateur expert sur les trésors de la collection royale qui meublent chaque pièce. Visite virtuelle de Buckingham Palace


. Exposition « George IV: Art & Spectacle » à la Queen’s Gallery, Buckingham Palace

L’exposition la plus récente à la Queen’s Gallery, de Buckingham Palace, « George IV: Art & Spectacle » explore la vie et les goûts du « plus magnifique des monarques britanniques ». Bien que les portes de la galerie soient temporairement fermées, les amateurs d’art peuvent toujours découvrir la collection inégalée d’art de George IV grâce à cette visite virtuelle. Visite virtuelle de l’exposition

. Exposition d’été « Prince et mécène » au Palais de Buckingham (2018)

Pour marquer le 70e anniversaire de Son Altesse Royale le prince de Galles, les visiteurs de l’ouverture d’été des salles d’État au palais de Buckingham en 2018 ont profité d’une exposition spéciale présentant un certain nombre d’œuvres d’art personnellement sélectionné par Son Altesse Royale. L’exposition peut être visitée virtuellement sur le site Web de Google Arts & Culture. Visite virtuelle de l’exposition.

Les films sur les coulisses de la Collection Royale

. Vérification de l’état de la maison des poupées de la Reine Mary

La maison des poupées de la Reine Mary, un palais royal miniature à l’échelle 1:12 conçu par Sir Edwin Lutyens, est exposé au château de Windsor depuis près d’un siècle. Ce film est tourné dans les coulisses alors que les conservateurs et les conservateurs effectuent un contrôle de l’état de sa structure et de son contenu. Une pièce à la fois, chacun des 1000 objets miniatures de la maison de poupée est soigneusement retiré pour l’évaluation de l’état, le nettoyage léger et la photographie. Vidéo.

. Conservation du trône de la reine Victoria

Le trône de la reine Victoria a été conçue pour la jeune reine lors de son accession en 1837. Dans ce film, les conservateurs et restaurateurs expliquent le schéma décoratif symbolique du trône et présentent les techniques utilisées pour nettoyer sa délicate surface de feuille d’or. Le trône se tient toujours dans la salle du trône à Buckingham Palace, à côté de celle de Sa Majesté la Reine, et peut être vu par le public lors de l’ouverture d’été des salles d’État du palais de Buckingham chaque année. Vidéo.

. Armure de samouraï japonais

Ce film examine de près une armure de samouraï japonais rare et splendide, envoyée à James Ier par Shōgun Tokugawa Hidetada en 1614. Décoré de dragons laqués or et doublé de soie, ce fut le premier de nombreux cadeaux diplomatiques somptueux échangés entre les Britanniques et les Familles royales et impériales japonaises. L’armure est au centre de l’exposition « Japan: Courts and Culture » de la Royal Collection Trust à la Queen’s Gallery, Buckingham Palace, qui explorera quatre siècles d’échanges diplomatiques, artistiques et culturels entre la Grande-Bretagne et le Japon.

. Une surprise musicale cachée

Alors que les conservateurs de la Royal Collection Trust restauraient un encrier en argent du XIXe siècle dans la collection royale qui avait appartenu à la reine Mary, ils ont découvert un minuscule instrument de musique caché à l’intérieur. Dans ce court métrage, les restaurateurs horlogers restaurent le mécanisme miniature complexe à l’aide d’outils minuscules, afin que la mélodie énigmatique de l’encrier puisse être à nouveau entendue. Vidéo.

. Leonardo da Vinci: anatomiste

Le conservateur de la Collection royale, Martin Clayton, présente la plus grande exposition de dessins anatomiques de Léonard de Vinci, «Leonardo da Vinci: Anatomist», à la Queen’s Gallery, Buckingham Palace, du 4 mai au 7 octobre 2012.

Toutes les vidéos concernant la Royal Collection peuvent être visionnées sur la chaine Youtube de la Famille Royale

  • Les catalogues numériques

. Queen Victoria’s Journals

La collection complète des revues de la reine Victoria est disponible gratuitement pour le public. Les 43 000 pages  de journaux donnent aux lecteurs un aperçu unique des pensées de Victoria sur sa vie et son règne remarquables – de sa première entrée à l’âge de 13 ans à ses impressions initiales en rencontrant le «beau» Prince Albert trois ans plus tard; sa fierté le jour de son couronnement et le dernier article à peine dix jours avant sa mort en 1901 à 81 ans.

. Prince Albert: sa vie et son héritage

En tant que « consort » de la reine Victoria, le prince Albert a marqué la mémoire britannique par le soutien à de grands projets nationaux de son époque, et sa qualité de collectionneur et de mécène des arts.

Ce site Web met à disposition quelque 23 500 documents de la Collection royale, des Archives royales et de la Commission royale pour l’exposition de 1851, jetant un nouvel éclairage sur la profonde influence d’Albert sur la société victorienne.

. Programme des papiers géorgiens

Les amateurs d’histoire peuvent explorer plus de 100 000 documents dans les archives royales et la bibliothèque royale concernant la période géorgienne, et peuvent même s’impliquer dans ce projet de numérisation en cours en aidant à transcrire des documents officiels et personnels manuscrits relatifs à George III, George IV , Guillaume IV et plus.

. Collection de cartes militaires de George III

La collection de cartes militaires de George III comprend quelque 3 000 cartes, manuscrits et imprimés allant de la présence des armées de Charles Quint à Vienne en 1532 à la bataille de Waterloo (1815).

Les plus remarquables sont les cartes militaires, les gravures et les dessins collectés par son oncle, William Augustus, duc de Cumberland (1721-1765), en particulier pendant sa période en tant que capitaine général de l’armée britannique pendant la guerre de succession d’Autriche (1743– 8) et la guerre de Sept Ans (1756-163).

La deuxième grande collection, achetée par George III en 1763, était celle des gravures militaires recueillies par le mécène italien Cassiano dal Pozzo (1588-1657). En plus de cela, George III a acquis des centaines de cartes de conflits contemporains, tels que la guerre d’indépendance américaine (1775–83) et les guerres française et napoléonienne (1792–1815).

Les documents de la collection sont géolocalisés sur un carte googlemap.

  • « De près avec des peintures » de la Royal Collection

2 chefs d’oeuvres de la collection font l’objet d’une exploration interactive.

. « Lady at the Virginal with a gentleman », ‘The Music Lesson’, Johannes Vermeer

L’un des 34 tableaux de Vermeer, « Lady at the Virginal with a gentleman », « The Music Lesson » est extrêmement populaire auprès des visiteurs des Salles d’État du palais de Buckingham chaque année. Dans cette exposition interactive de Google Arts & Culture, les utilisateurs peuvent explorer la peinture dans les moindres détails et en apprendre davantage auprès de conservateurs experts sur les techniques remarquables de Vermeer, qui lui ont valu le titre de « Maître de la lumière »‘.

. « Le Massacre des Innocents », Pieter Bruegel l’Ancien

Habituellement exposé dans les appartements d’État du château de Windsor, le chef-d’œuvre de Pieter Bruegel l’Ancien rassemble plusieurs scènes narratives pour former une composition plus grande. Cette exposition interactive de Google Arts & Culture examine chaque épisode un par un et détaille les modifications apportées à la peinture tout au long de son histoire pour couvrir les éléments les plus troublants de l’histoire.

  • Les activités pour les enfants

Le site web Royal Collection propose une grande variété de ressources éducatives pour les enfants, du niveau maternel, primaire et secondaire, disponibles gratuitement pour aider les parents et les enseignants.

. Activités interactives

Dans un jeu interactif, « Bring on the Battle », les enfants peuvent découvrir les stratégies de siège utilisées pour défendre le château de Windsor contre les ennemis à l’époque médiévale. Ils apprennent également ce qu’il faut pour devenir chevalier et la meilleure façon de construire et de fortifier un château. Les élèves d’histoire peuvent tester leurs connaissances d’Henry VIII en jouant au roi du château, révélant la lourdeur de l’armure de joute du roi et même les choses inhabituelles qu’il mangeait pour le dîner.

Le site offre également un jeu sur Léonard de Vinci et sur le château de Holyroodhouse.

. Feuilles de travail

Une sélection de documents téléchargeables peut être imprimée à la maison, donnant aux enfants la possibilité de faire preuve de créativité. Inspirés par certains des beaux objets de la collection royale, les enfants peuvent concevoir leurs propres armures et peindre leurs propres miniatures de portraits.

Ressources sur Leonardo da Vinci

Un dossier de ressources complet a été produit dans le cadre de l’exposition itinérante nationale du Royal Collection Trust « Leonardo da Vinci: A Life in Drawing » en 2019.

Développé en relation avec les enseignants, il contient des activités, des vidéos et des documents de travail qui utilisent les dessins de Leonardo comme point d’entrée dans une gamme de matières, y compris les mathématiques et les sciences. Chaque ressource est connectée aux programmes scolaires officiels des niveaux primaire et secondaire en Angleterre, au Pays de Galles et en Ecosse.

  • Les publications téléchargeables

. Les papillons de Maria Merian

L’une des artistes féminines les plus extraordinaires de son âge, Maria Sibylla Merian était une artiste et scientifique allemande intrépide qui a rapporté les merveilles de l’Amérique du Sud en Europe au début du XVIIIe siècle.

Still life with flowers tied at the stems

Ce livre gratuit téléchargeable rassemble 200 des illustrations éblouissantes de Merian sur le monde naturel, produites lors de ses voyages à travers le Suriname en Amérique du Sud en 1699.

. High Spirits: The Comic Art of Thomas Rowlandson

Les absurdités de la mode, les périls de l’amour, les machinations politiques et l’intrigue royale était l’objet quotidien de Thomas Rowlandson, l’un des caricaturistes les plus spirituels et les plus populaires de la Grande-Bretagne géorgienne.

The Glorious Victory obtained over the French Fleet off the Nile, 1st of August 1798 by the Gallant Admiral Lord Nelson of the Nile

Cet album gratuit téléchargeable met en vedette près de 100 des plus belles œuvres comiques de Rowlandson dans la Collection royale, et offre une nouvelle perspective sur une époque popularisée par les romans de Jane Austen.

  • Les collections thématiques et  éditorialisées 

. Garder le temps: les horloges de la collection royale

La collection royale comprend des centaines d’horloges et de montres historiques qui ont été collectées par les monarques au cours des siècles, dont beaucoup sont parmi les plus belles jamais réalisées.

Des horloges musicales et d’orgue aux horloges astronomiques complexes, cette collection en ligne rassemble certaines des montres les plus extraordinaires de la collection royale.

. Femmes photographes de la collection royale

Cette collection en ligne explore l’importance historique et contemporaine des femmes pour la création, l’étude et la diffusion de photographies.

Les utilisateurs peuvent parcourir certaines des oeuvres de la Collection royale crées par des femmes photographes pionnières, y compris des œuvres de Frances Sally Day, Julia Margaret Cameron, Alice Hughes, Dorothy Wilding et Annie Leibovitz.

Les contenus de la Royal Collection sur Google Art & Culture, sur Youtube, sur Vimeo.

SOURCE: Royal Collection Trust

PHOTOS: Royal Collection Trust

Date de première publication: 30/03/2020

Avec Leonardo Artmergency!, la reine d’Angleterre accueille son premier escape game au sein du Palais de Buckingham

Tour du monde des expositions innovantes en 2019 

Collection Royal Trust lance sa première application iPad jeunesse, sur l’histoire royale d’Angleterre

. Webby awards 2013: Spy Museum, Moma et Royal Collection Trust récompensés

Laisser un commentaire