Les œuvres en Gigapixels au Musée Fabre de Montpellier, Histoire de Metz pour le festival Constellation, le parcours Molière à Versailles, la Propriété Caillebotte à Yerres, la nouvelle « Micro-Folie » et son musée numérique à Lille, les bornes Timescope au Havre, le mur végétalisé du Quai Branly, la visite-patrimoine de Parthenay, l’application muséale en plein air de Payolle, le jeu interactif du musée d’Agen… Le CLIC France vous propose un tour de France  des nouveaux dispositifs numériques permanents muséaux et patrimoniaux en 2017.

N’hésitez pas à nous faire part de vos propres innovations à redaction@club-innovation-culture.fr.

dispo

  • Histoire de Metz, l’application mobile messine / Juin 2017

Avec plus de 400 rendez-vous artistiques gratuits: festivals, concerts événements, installations numériques inédites, feux et projections spectaculaires, expositions prestigieuses, spectacles multiformes, Constellations de Metz anime l’été messin, du 28 juin au 17 septembre 2017. Dans ce cadre, l’application « Histoire de Metz« , développée par les Bibliothèques et médiathèques de la Ville de Metz, avec le service Patrimoine et les Archives municipales, est sortie le 30 juin 2017 et compte déjà plus de 200 téléchargements.

_pho0074.show

Ville Art & Tech, Metz puise dans son passé toute la richesse d’un patrimoine architectural unique et s’efforce de rendre cet héritage accessible au plus grand nombre, à travers notamment l’utilisation des technologies numériques, la nouvelle application « Histoires de Metz » en est le résultat. L’application propose plusieurs circuits de visites et jeux de piste, permet de découvrir des lieux emblématiques de la Ville, ainsi que des personnages, célèbres ou moins connus, à travers les siècles, les arts et les cultures.

  • Oeuvres en Gigapixels au Musée Fabre à Montpellier / Juin 2017

qzdzsfdsLe musée Fabre est le principal musée des beaux-arts de Montpellier. Découvrez l’ensemble de ses expositions, collections, acquisitions, peintures, sculptures, etc. Il propose également une fonction d’observation digitale d’œuvres d’art. Il est possible de découvrir 4 tableaux du XVIIe siècle hollandais dans leurs moindres détails : L’Enfileuse de perles, datant de 1658, de MIERIS Frans van (1635 – 1681) ; Une Tige de chardons (1667), de MARSEUS VAN SCHRIECK Otto (1619 – 1678) ; Comme les Vieux chantent, les enfants piaillent de STEEN Jan Havicksz (1626 – 1679) réalisé en 1662 ; et Le Corsaire et le Juif  de WIJCK Thomas (1616 – 1677).

Sur la page du musée dédiée à ces oeuvres en Gigapixels, il faut cliquer sur l’une des 4 images de tableaux pour zoomer, dézoomer et naviguer dans leurs moindres détails afin de pouvoir les découvrir de manière inédite.

qsdgfb

  • Visite numérique à la Chapelle Notre Dame du Haut à Ronchamp / Juin 2017

La Chapelle Notre Dame du Haut à Ronchamp, bâtie par Le Corbusier, est adossée à une récente abbaye construite par Renzo Piano, située en Haute-Saône. Le site reçoit chaque année environ 70 000 visiteurs du monde entier. La Chapelle Notre Dame du Haut a souhaité s’équiper d’un outil numérique pour faire vivre aux visiteurs une expérience de visite numérique, tout en suscitant un intérêt patrimonial à ce lieu d’exception. C’est pourquoi, un application de parcours de visite a été mise en place.

chapelle_notre-same-du-haut

Cette application innovante sans téléchargement, sans connexion internet et diffusée sur les propres terminaux des visiteurs permet de découvrir ce site emblématique de la région. Plusieurs parcours seront proposés dont un aux familles, sous forme d’une chasse au trésor ludique pour résoudre un des mystères de la Chapelle. A travers dix étapes, plusieurs thématiques sont abordées avec des contenus ludiques : animations virtuelles et jeux (labyrinthe, puzzle etc).

Développeur : Geed

  • Un nouvel audioguide numérique au musée et médiathèque Charles Léandre  / Juin 2017

Le 10 juin 2017, L’Atelier – Musée Charles Léandre et médiathèque, de Condé-sur-Noireau fêtait ses 10 ans et inaugurait en parallèle la mise en place du Wivi au sein de son établissement. Les visiteurs ont pu parcourir l’Atelier à l’aide de leur smartphone ou des tablettes mises à disposition.

iphone-mediatheque

Grâce au système Wivi, le visiteur accède désormais à l’audioguide du musée sur son smartphone, sans téléchargement d’application. Des commentaires plus détaillés sont également disponibles afin de compléter l’information. Pour les enfants, le Wivi a permis de mettre en place des quizz sur les artistes et sur les oeuvres, ainsi que la reconstitution de tableaux par la résolution de puzzles. Grâce au back-office du Wivi, Marie-Pierre Lefevre, la conservatrice du musée, a pu assurer la mise en ligne de son contenu en autonomie : édition des pages de l’application, édition des plans, gestion des collections…

Développement: Twelve Solutions

  • Un tableau en 3D pour les malvoyants au Musée des Beaux Arts de Saint-Lô / Juin 2017

Depuis fin juin 2017, le Musée des Beaux Arts propose un tableau en 3D : en effet, en stage au musée des Beaux-arts, Léo Banning, étudiant au lycée Curie-Corot, a reproduit un tableau en 3D pour le rendre accessible par le toucher, aux malvoyants. L’inauguration a eu lieu mercredi 28 juin 2017. L’étudiant trouvait que le Musée manquait de dispositif pour être accessible aux malvoyants : « J’ai fait le tour du musée et j’ai trouvé qu’il n’était pas adapté aux déficients visuels », a déclaré Léo Banning, inscrit en bac pro accueil, relations clients et usagers, à Saint-Lô.

un-lyceen-de-saint-lo-realise-un-tableau-en-3d-pour-le-musee

Lui-même ayant une déficience visuelle, il a décidé d’imaginer un tableau en relief pour permettre la découverte le contact direct des malvoyants aux oeuvres d’art, pour ce faire, il a utilisé une imprimante 3D:  « J’ai appris à utiliser une imprimante 3D. Le but : que les personnes puissent toucher les objets pour s’approprier la toile. Ça peut ouvrir le musée à toutes sortes de public. »

  • Un espace numérique interactif au château d’Amboise / Juin 2017

Au château d’Amboise, un espace numérique interactif (vidéo ici) vient d’ouvrir ses portes dans l’ancienne orangerie récemment restaurée. Des bornes multimédia et de grands écrans diffusent des reconstitutions 3D du Château.

AmboiseMaquette3D_01

C’est par une application 3D consultable sur ces pupitres multitouch que les visiteurs peuvent découvrir les nouveaux contenus imaginés. Cette application présente des maquettes de six époques différentes, manipulable librement en 3D temps réel. Elle permet une comparaison entre celles-ci et donne la possibilité d’accéder à des contenus complémentaires et évolutifs. Une déclinaison sur tablette Android de l’application a ensuite été réalisée, reprenant les mêmes contenus afin de permettre aux guides conférenciers d’appuyer leur discours sur l’évolution architecturale du château.

tablette

Reconstitution historique : Cent Millions de Pixels / Développement de l’application: MGDesign

  • Parcours sur le mode Pokemon Go de l’Office du Tourisme de Sainte (Charentes-Maritime) / Juin 2017

Le long d’un parcours patrimonial de 4 km, les utilisateurs de la nouvelle application de l’Office du Tourisme de Sainte, pourront attraper des petites bêtes – des Poï’z, des petits personnages à fort caractère, à collectionner sous forme de badge et qui  indiquent la thématique de la balade – qui se cachent dans une soixantaine de niches. Cette chasse aux trésors virtuelle est tous publics et permet de découvrir des endroits pittoresques et secrets : pour la responsable du tourisme, «créer un jeu à partir de nos monuments historiques, c’est une façon d’y ajouter de la valeur».

chasse-tresor-thouarsc-malika-turin-bandeau

Le principe du jeu est très simple: il suffit de répondre aux énigmes qui vous donnent accès aux coordonnées GPS de la cache où se trouve le mot mystère.

  • Nouvelles technologies, réseaux sociaux et handicaps au Musée du Catharisme / Juin 2017

Dans l’objectif de rendre accessible les musées pour tous, la signalétique du parcours de visite a été adaptée et des brochures spécifiques ont été réalisées au Musée du Catharisme.

201706151984-full

Pour la déficience visuelle, des brochures en braille sont désormais disponibles et des pièces en reliefs tactiles agrémenteront la visite d’ici la fin du mois de juin. Des loupes sont également mises à disposition des personnes malvoyantes. Pour la déficience auditive, une boucle magnétique a été installée à l’accueil du musée. Les vidéos présentées dans le parcours de visite ont été sous-titrées en français et en anglais et seront présentées sur des tablettes. Une visite guidée en langue des signes est également proposée sur tablette.

  • La ville de Versailles propose un parcours numérique à la rencontre de Molière / Juin 2017

La Ville de Versailles lance un parcours théâtral et musical à la rencontre de Molière qui s’incarne sous forme d’une promenade dans la ville de Versailles proposant différents points d’intérêts à aller découvrir. Ces 21 points d’intérêt sont détectés par l’application Beekup et signalés par les pictogrammes bleus sur le plan central de la brochure du Mois Molière ou sur le site moismoliere.com, Les habitants de Versailles et les touristes peuvent ainsi  explorer la ville, prendre le temps de s’arrêter, admirer le mobilier urbain décoré par l’École d’art mural de Versailles et écouter les histoires de Molière et La Fontaine, racontées par les acteurs des compagnies du Catogan et de La Voix des plumes.

csm_image-borne-beeckup-RS_d154507792

Le parcours numérique Versailles Molière nécessite de télécharger l’application Beekup, disponible gratuitement sur Google Play et Apple Store. Après avoir activé la boussole et le Bluetooth, le visiteur équipé du smartphone et de l’application peut démarrer sa promenade digitale originale et se rapprocher des points d’intérêt pour écouter les histoires.

Retrouver ici, le dossier du CLIC France dédié aux applications mobiles muséales et patrimoniales en France.

Le parcours a été développé par l’application Beekup.

  • Ouverture d’une Micro-Folie à Lille et de son musée numérique / Juin 2017

Le 8 juin 2017 a été inaugurée la deuxième « Micro-Folie » de France, après celle de Sevran (Seine-Saint-Denis) inaugurée en Janvier 2017. C’est un lieu culturel composé d’une galerie d’art virtuelle réunissant plus de 250 œuvres de plusieurs institutions nationales dont le Château de Versailles, le Centre Pompidou, Le Louvre, le Musée national Picasso, le Musée du quai Branly ou encore la Philharmonie de Paris.

IMG_0085

Composée d’un écran géant sur lequel sont diffusées en HD  les œuvres, la collection est amenée à s’enrichir avec le temps. Ce nouveau lieu de vie présente également un café et un FabLab composé, entre autres, d’une imprimante 3D et de machines à coudre numériques.

  • Bornes urbaines interactives et totems numériques pour une nouvelle expérience au Havre / Juin 2017

Après Paris, le Havre est la deuxième ville a s’équiper des bornes interactives Timescope. C’est à l’occasion de l’événement Un Eté au Havre 2017 (retrouvez l’article du CLIC France sur l’événement, ici) qui célèbre le 500e anniversaire de la ville – du 27 mai au 8 octobre 2017 –  que la municipalité s’est dotée de nouveaux équipements touristiques de dernière génération : des bornes de réalité virtuelle, qui permettent, grâce à une rotation 360°, de découvrir l’environnement proche selon les époques et des kiosques numériques d’informations.

« Nous avons décidé de mettre le numérique au service du tourisme en imaginant et en scénographiant une immersion dans notre passé, dans l’histoire d’une ville royale à l’identité portuaire et maritime forte et qui se réinvente en permanence. C’est une façon originale, au moyen d’expériences multimédia interactives, de vivre notre patrimoine et de faire découvrir sa richesse » s’est ainsi félicité Luc Lemonnier, le nouveau maire du Havre.

Deux lieux du Havre son déjà équipés: la place de l’Hôtel de Ville et le quai Southampton. Ces deux bornes ont été chargées avec 5 visites virtuelles :

  • Le XIXe siècle, l’entrée sur le port reconstituée, avec la Tour François 1er, le Musée des Beaux-arts et les navires marchands
  • 1944-1950, de la destruction à la reconstruction, la métamorphose du quai de Southampton
  • A venir dans les prochaines semaines : le Quai de Southampton en 2020
  • L’entre-deux-guerres, place de l’Hôtel de Ville, pour voir l’ancien Hôtel de Ville et ses jardins, ainsi que l’ancien tramway qui passait à cet endroit
  • 1944-1950, de l’ancien Hôtel de Ville détruit après les bombardements à l’actuel, construit par Auguste Perret.

Trois autres bornes sont installées dans le cadre des festivités Un Eté au Havre à la gare, place Perret et à la Porte Océane.

Les lieux ont été entièrement modélisés à des époques différentes et en 3 dimensions. Pour cela un important travail de numérisation a été réalisé à partir des informations des équipes du SIGU (Système d’Information Géographique Urbain) de la CODAH, des Archives municipales du Havre et de la Maison du Patrimoine.

IMG_0084

En parallèle, cinq Totems e-Village®, développés par JCDecaux ont été installés dans des lieux publics comme la gare, la place de l’Hôtel de ville, la place Perret, la porte Océane et près du MuMa. Ces totems permettront aux visiteurs de consulter les informations utiles pour se repérer dans la ville mais aussi d’autres informations et contenus alternatifs comme la météo.

  • Le Musée Breton de Quimper a développé un nouveau site internet / juin 2017

Le Musée départemental breton propose un nouveau site internet. En terme de contenus, ce nouveau site offre plusieurs dossiers scientifiques et pédagogiques sont téléchargeables, et 17.320 ouvrages, 120 peintures, plus de 2.200 dessins, ainsi que plus de 6.000 photographies.

capturemuséequimper

« En un clic, explique le conservateur Philippe Le Stum, il est possible de naviguer virtuellement dans les collections du musée, de connaître son histoire et celle des artistes et des oeuvres à qui le Musée a consacré une exposition. Le moindre événement passé ou à venir figure sur le site, qui permet aussi de s’informer sur les conférences, les ateliers, les expositions en cours ou à venir ».

Retrouver ici, le dossier du CLIC France dédié aux nouveaux sites web des musées et lieux de culture et de patrimoine.

  • Parcours numérique éducatif au Musée Colette (Saint-Sauveur) / Juin 2017

Grâce à l’application de parcours numérique éducatif du Musée Colette de Saint-Sauveur, il est possible pour les enfants et les familles d’effectuer une visite interactive : se prendre en photo, visualiser un papillon virtuel sur soi, etc. – autant de petits dispositifs pour amuser les jeunes.

IMG_0083

  • Parcours numérique dans le parc de la Propriété Caillebotte (Yerres) / Juin 2017

Entièrement rénovée, le public peut redécouvrir la maison où a vécu le peintre Gustave Caillebotte, son atelier, les pièces qu’il peint dans ses tableaux et les jardins qui l’ont inspiré depuis le 14 juin 2017.

La peinture de Gustave Caillebotte est révélée en le suivant à travers la Propriété grace à un outil numérique d’aide à la visite. Via une tablette numérique ou un smartphone, le public peut suivre le cheminement de Gustave Caillebotte à travers la Propriété (parc uniquement, et non l’exposition) en découvrant les lieux du parc où l’artiste a posé son chevalet.

Des tablettes sont en location à la Ferme Ornée au prix de 5 € (avec une pièce d’identité). Le service est gratuit pour les Yerrois.

Pour les smartphones, un téléchargement gratuit de l’application est proposé à la borne wifi de l’entrée de la Propriété. Retrouver ici, le dossier du CLIC France dédié aux applications mobiles muséales et patrimoniales en France.

Propriété Caillebotte sur Android Appl pour iPad Appl pour iPhone

Le guide visite et l’application ont été développés par la société Artefacto.

  • « Serious Game, le musée labyrinthe » : le nouveau jeu du Musée des Beaux-Arts de Rennes / Juin 2017

Depuis le 2 juin 2017, un jeu immersif sur tablette numérique au musée des Beaux-Arts de Rennes est disponible : le « Serious Game« . Missions, casses-têtes, rencontres mythiques, il sera possible de redécouvrir de manière originale et ludique les œuvres mythologiques du Musée puisque « Serious Game » est un jeu immersif à base d’énigmes qui pousse le visiteur à déambuler dans le musée pour trouver les réponses.

IMG_0086

Jusqu’au 10 juillet, la location d’une tablette tactile est gratuite pour les – de 26 ans (sinon, le tarif est de 2€).

  • Des dispositifs olfactifs au Jardin Botanique du Museum de Toulouse / Mai 2017

Sous forme de trièdres rotatifs, un mobilier ludique invite les visiteurs et les curieux à découvrir quinze plantes, leur milieu et leur principale utilisation par l’homme. L’objectif ? Moderniser le « parcours sentez ». Ce mobilier olfactif offre au visiteur une convivialité accrue avec des visuels colorés, des illustrations précises et des consignes simples. Adapté à tous les publics, il est utilisable pour les adultes comme pour les plus jeunes.

POLYMORPHE-MUSEUM-02

Dispositif conçu par Polymorphe Design. Pour la fabrication,  l’agence s’est appuyée sur les compétences du Museum de Toulouse pour les illustrations, de l’entreprise PicBois pour le mobilier et de l’imprimerie Laville pour les impressions relief.

  • Application de contenus enrichis à la citadelle de Besançon / Mai 2017

Désormais, à la Citadelle de Besançon, site Unesco, les visiteurs équipés de leurs mobiles ou de tablettes sont invités à découvrir une application de parcours de visite innovante qui fonctionne sans téléchargement et sans connexion internet. Un système innovant de calcul d’itinéraires permet aux visiteurs de se repérer sur le plan, de localiser les stations et les services (restauration, billetterie…) et d’être guidé jusqu’à la prochaine station par le chemin le plus rapide.

Itineraires-Citadelle-de-Besançon Parcours-enfant-Citadelle-de-Besançon

L’application permet de comprendre ce lieu riche d’histoire, de façon ludique, grâce à de multiples contenus : parcours adultes et enfants, vidéo en réalité virtuelle, reconstitution 3D, jeux, localisation, accessibilité, multilinguisme etc. L’application s’adresse à tous les publics, adultes, enfants et aux personnes handicapées FALC (Facile à lire et à comprendre) et LSF. Mais aussi aux touristes étrangers anglais, allemands et italiens puisqu’elle est disponible en plusieurs langues.

Développée par Geed et Livdeo.

  • « Œuvres à la loupe » proposée par le musée du Louvre / Mai 2017

« Les Œuvres à la loupe » est un dispositif audiovisuel permettant d’en découvrir plus sur l’histoire et le contexte de réalisation d’une oeuvre du musée du Louvre. Les Œuvres à la loupe sont conçues dans l’esprit de deux collections : « Palettes » et « l’Œuvre en scène », présentée à l’Auditorium du musée. Dans ces dossiers multimédias interactifs, vous pouvez aller au plus près des détails de l’œuvre grâce à l’outil Loupe et en approfondir tous les aspects historiques et artistiques grâce aux commentaires et animations. Il est possible, une fois dans l’interface, d’accéder à trois rubriques :

  • OBSERVER, pour une explication de chaque détails de l’oeuvre
  • COMPRENDRE, pour une explication technique, historique et artistique
  • COMPARER, pour comparer l’œuvre originale, telle qu’on peut l’observer à l’œil nu,  avec des examens scientifiques réalisés au Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France  

Exemple ici avec La Joconde.

loupe

loupe2

Dispositif numérique réalisé par Opixido.

  • « Faites le mur ! » Opération de mécénat participatif au Musée du Quai Branly (Paris) / mai 2017

Du 15 mai au 15 juillet 2017, le musée du quai Branly - Jacques Chirac lance sa première campagne de mécénat participatif: « Faites le mur ! ». Objectif ? Réunir 50 000 euros pour donner une nouvelle vie au mur végétal.

Sans titre 2

Conçu par le chercheur botaniste Patrick Blanc, le mur végétal est un attribut fort de l’identité du musée : sa présence donne une respiration à la ville, emblématique d’un nouveau rapport à l’urbanité. D’importants travaux doivent aujourd’hui être entrepris pour renforcer le mur et garantir sa pérennité.

lknohqud

Pour remercier les donateurs, le Musée du Quai Branly à imaginer un mur végétal virtuel pour permettre aux différents mécènes de visualiser leurs apports au développement du mur. Plus il y a de dons, plus le mur végétal virtuel prend vie. C’est ici.

  • Un mur mémoriel, hommage aux tunneliers néo-zélandais, à l’occasion du centenaire de la bataille d’Arras / avril 2017

L’office de tourisme d’Arras a effectué des années de recherches historiques et les liens établis avec la Nouvelle-Zélande et les familles des descendants, ont permis de rassembler de nombreuses photos de tunneliers néo-zélandais qui travaillaient en 1916-1917 dans les anciennes carrières de craie d’Arras.

Arras-NZ-4

A l’occasion du centenaire de la bataille d’Arras, un mur mémoriel a été constitué à partir des documents retrouvés, pour rendre hommage à ces hommes. C’est une installation, visuelle, sonore et lumineuse qui se veut comment une extension du Mémorial de la bataille d’Arras : on y retrouve plus de 150 portraits et un bande-son composée de lectures de lettres et témoignages, en français, anglais et maori. Dès qu’il fait nuit, le mur s’illumine pour éclairer ses trésors.

Arras-NZ-11-A

Le projet a été réalisé par La Fabrique Créative.

  • Réouverture du Musée de la Chasse à Gien (Val de Loire): un parcours multimédias innovants / avril 2017

Après plus de quatre ans de travaux, le château de Gien, Musée de la Chasse, dans le Loiret ouvre à nouveau ses portes. Outre les arts cynégétiques, il présente l’histoire et les richesses naturelles du Val de Loire.


La nouvelle muséographie met en valeur les collections du Château sur les techniques de chasse au vol, à courre et à tir. Le Musée propose également une offre multimédia innovante qui est désormais présente tout au long de la visite : créations audiovisuelles, dispositifs numériques, olfactifs, tactiles ou sonores se retrouvent dans les différentes salles pour enrichir la visite du musée. Par exemple, la dernière salle, consacrée à la chasse à tir, offre une vidéo immersive, plaçant le visiteur dans la peau d’un chasseur aux aguets.

  • « Visite Patrimoine Parthenay-Gâtine » : la nouvelle application du Musée municipal de Parthenay (Nouvelle Aquitaine) / avril 2017

Le musée de Parthenay lance une application mobile pour découvrir différents points d’intérêt de la ville. Visite Patrimoine est une application culturelle gratuite qui valorise les œuvres et les monuments de la ville à travers un parcours thématique. À chacun des points, l’application propose une description du monument et de son histoire, des anecdotes, des photos, un lien avec des archives ou des œuvres présentées au musée, pour faire le lien entre le patrimoine de la ville et la collection du musée.

Appli patrimoine

Pour l’instant, deux parcours de visite de la ville sont disponibles mais d’autres sont en cours de création. La géolocalisation permet de se repérer et de suivre l’itinéraire pour une découverte de la ville et du pays, originale et ludique. Le projet est né d’une initiative de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac), qui souhaitait offrir un nouvel outil aux 41 musées labellisés Musée d’art et d’histoire de la région, dont fait partie le Musée municipal de Parthenay.

screen696x696 (1)

L’application est gratuite, compatible iOS et Androïd, et disponible en anglais et en français.

Retrouver ici, le dossier du CLIC France dédié aux applications mobiles muséales et patrimoniales en France.

  • Nouveau dispositif Timescope sur les rives de Seine à Paris / Avril 2017

La Maire de Paris, Anne Hidalgo, a inauguré dimanche 2 avril 2017 le nouveau Timescope installé sur les rives de Seine. Ce dispositif de réalité virtuelle permet aux Parisiens et aux touristes de faire une expérience inédite de voyage dans le temps, pour découvrir la Place de Grève telle qu’elle était au XVIIe siècle. Pour ce faire, l’utilisateur choisit sa langue sur l’écran tactile de la borne, puis se retrouve en immersion dans un film 360 degrés de réalité virtuelle qui représente les berges de Seine en 1628.

Vue-4

Situé près du pont d’Arcole sur la voie Georges Pompidou, désormais piétonne, ce nouveau dispositif offre une vue imprenable sur le Paris d’autrefois. L’expérience proposée sur les Rives de Seine est accessible à tous, gratuitement, en libre-service, 7j/7, 24h/24.

  • Un « cimetière numérique » à l’Airborne Museum de Sainte-Mère-Église (Normandie) / Avril 2017

A l’Airborne Museum de Sainte-Mère-Eglise, une borne interactive recense le nom des soldats américains enterrés dans les cimetières provisoires entre 1944 et 1948. Elle prend place dans l’espace « mémoire » du bâtiment Neptune du musée.

Ste-Mere-Eglise-Musee-Airborne-exterieur-Eric-Belloc

En 2016, le personnel de l’établissement consacré aux parachutistes américains des 82e et 101e divisions aéroportées engagées lors du Débarquement en Normandie, avait constitué une base de données avec 7 000 noms, ceux sont ces noms qui seront recensés dans la nouvelle borne interactive.

  • « Les secrets de Payolle » : Une application muséale en plein air à Payolle (Hautes-Pyrénées) / avril 2017

La Communauté de communes de la Haute-Bigorre propose une application intitulée « Les Secrets de Payolle », imaginée comme un musée « en plein air ». L’application présente les trois spécificités de Payolle : le pastoralisme, l’exploitation forestière et le tourisme, sous la forme de différents circuits thématiques enrichis par des jeux de piste et des courses d’orientation.

Payolle

Retrouver ici, le dossier du CLIC France dédié aux applications mobiles muséales et patrimoniales en France.

L’application est développée par 44screens.

  • Une maquette tactile de l’une des chapelles de l’église de Saint-Sulpice (Paris) / mars 2017

Conçue pour l’exposition « Le baroque des lumières, chefs-d’oeuvre des églises parisiennes au XVIIIème siècle » qui se tient au Petit Palais (Paris) du 21 mars au 16 juillet 2017, la maquette de l’une des chapelles de l’église de Saint-Sulpice est réalisée à l’échelle 3cm pour 1m. Cette reconstitution miniature est en bois teinté chêne clair et permet de découvrir la grande richesse de son décor, mêlant élégantes boiseries et toiles peintes représentant des scènes de la vie du Christ. La découverte de la maquette par le toucher et la légende en braille, la rendent accessible à tous.

IMG_0087

Maquettage par l’agence Archi-Tact.

  • Un nouveau site internet pour le musée des Beaux-Arts de Rennes / mars 2017

Le nouveau site internet du Musée des beaux-arts de Rennes sert d’outil de communication (information, échanges et partage par le public sur les RS) et de médiation (mise à disposition de contenus ciblés, ressources, appels à projets). La structure est simple – seulement quatre rubriques – et la page d’accueil est conçue comme une « une » de journal, de manière à intriguer le visiteur. Une barre d’accès rapide sur la droite permet à tout moment de faire des recherches, d’aller sur la billetterie en ligne, de consulter l’agenda et les informations pratiques.

MBA rennes

Retrouver ici, le dossier du CLIC France dédié aux nouveaux sites web des musées et lieux de culture et de patrimoine.

Le site internet a été développé par l’agence Opixido.

  • Application mobile : la résurrection du quartier historique de Maisons-Laffite / mars 2017

Une application mobile gratuite permet de (re)découvrir le quartier de l’Ancienne Église de Maison-Laffitte autour d’une remise en valeur du patrimoine disparu ou inaccessible de cette partie historique de la ville. C’est un guide virtuel qui permet aux habitants comme aux touristes d’appréhender la ville d’un œil nouveau car l’application propose une promenade au fil des siècles et des beautés cachées de de Maisons-Laffitte.

1200px-Château_de_Maisons-Laffitte_001

L’application est développée par CulturMoov’.

  • Visite en LSF du Musée de la Gendarmerie et du Cinéma de Saint Tropez / février 2017

Depuis le 1er février 2017, le Musée de la Gendarmerie et du Cinéma de Saint-Tropez propose sa visite en LSF (langue des signes française), pour permettre une plus grande accessibilité à son enceinte.

IMG_0103

La visite en LSF est accessible sur des visioguides disponibles à l’accueil du musée. Ils se déclenchent automatiquement pendant la visite et permettent également les traductions synchronisées des audiovisuels du musée.

Réalisation du projet : Polymorphe Design

  • Le Wivi du Musée Pegasus Bridge, un système de QR Codes / février 2017

Le Musée Pegasus Bridge a mis en place un système de visite, le « Wivi », pour répondre à un besoin d’accessibilité. Le Wivi permet d’avoir accès au contenu du musée en 10 langues, l’établissement cible désormais davantage de visiteurs aux nationalités diverses.

Le musée ne voulait pas alourdir sa muséographie par l’ajout d’affichages multilingues. Un système de QR codes donc été mis en place. Le visiteur se connecte au Wi-Fi gratuit du musée avec son smartphone et sélectionne sa langue d’origine. Chaque fois qu’il scanne un QR Code, le contenu lui est envoyé sur son smartphone. Ne nécessitant aucun téléchargement d’application.

IMG_0102

Le système a été développé par Twelve Solutions.

  • Digitalisation de la Bibliothèque municipale de Nancy / janvier 2017

L’objectif  de la démarche de la Bibliothèque municipale de Nancy ? Casser les préjugés qui font de cet espace culturel un lieu austère et peu ludique. Par l’intermédiaire d’une application tactile, chaque personne a désormais accès à de nombreuses ressources multimédia.

On peut y découvrir des images et vidéos inédites concernant différentes œuvres. De plus, l’application tactile est multitouch, c’est-à-dire qu’elle peut être utilisée par plusieurs personnes de manière simultanée. Ainsi chaque personne peut visionner les éléments de son choix sans empêcher les autres utilisateurs de faire de même.

application-bmn

Application réalisée par Digilor.

  • L’Atelier médiathèque et Musée Charles Léandre se met au Wivi / janvier 2017

Le musée disposait d’audioguides traditionnels, cependant face aux évolutions actuelles telles que la dématérialisation et la croissance des outils numériques, l’équipe de « L’Atelier » souhaitait moderniser et dynamiser les visites au sein de sa partie muséale, ils ont donc choisi le Wivi, système de visite de lieux culturels.

Celui-ci permet au visiteur d’accéder au contenu audio du musée directement sur son smartphone ou au travers des tablettes mises à disposition. Le tout fonctionne par un système de Web-Application : le visiteur se connecte au Wifi de la médiathèque, il est ensuite guidé dans sa découverte des lieux. Il retrouve alors les contenus audio qui sont numérotés et classés par collection.

Twelve-Solutions-2

Le système a été développé par Twelve Solutions.

  • Le Chronographe de Rezé (Site de Saint-Lupiens) expérimente l’archéologie avec le numérique / janvier 2017

Le Chronographe est situé à Rezé sur le site de Saint-Lupien où ont été découverts les vestiges de la ville antique de Ratiatum et de son port gallo-romain. L’institution a voulu développer des dispositifs de médiation numérique de ce lieu dédié à l’archéologie. L’objectif est : la sensibilisation sur l’évolution de la Métropole, l’information mais aussi l’expérimentation.

chronographe_03

5 dispositifs audiovisuel, multimédias et sonore ont vu le jour :

  • 1 dispositif d’introduction à la visite qui présente, à travers un film de 5 min projeté dans une fosse – un carré de fouille – les métiers de l’archéologie, l’évolution de la Métropole nantaise depuis l’antiquité et les chantiers de fouilles successifs.
  •  3 dispositifs multimédias d’expérimentation qui permettent aux visiteurs de découvrir les métiers de géomorphologue, de xylologue, de céramologue et d’archéozoologue… Ces dispositifs sont présentés sur écrans tactiles.
  • 1 dispositif sonore qui donne vie aux figurines de laraires présentées en vitrine. Dans une ambiance chuchotée, elles interpellent le visiteur et lui racontent leur histoire.

chronographe_04

  • Numérisation des archives audio du MuCEM / janvier 2017

Plus de 8000 entités dont beaucoup de disque vinyles sont conservées au Centre de Conservation et de Ressources du MuCEM à Marseille. Cette riche collection d’archives audio, issue notamment du fonds de l’ex-Musée des Arts et Traditions Populaires (Paris), sera valorisée dans les différentes expositions du MuCEM, via une numérisation.

Sans-titre

La numérisation a été effectuée par l’agence sonore Domino Studio.

  • La modélisation du site archéologique de La Maison Sublime / décembre 2016

Basé sur une modélisation 3D photo-réaliste du site archéologique, le modèle virtuel de La Maison Sublime permet de découvrir les ruines du monument juif le plus vieux d’Europe et invite à compléter sa visite par une vision réaliste du site au 12ème siècle. C’est une expérience inédite de valorisation et de médiation culturelle sur le territoire normand.

la-maison-sublime

Pour visualiser la modélisation virtuelle, le visiteur a le choix entre de multiples supports (ordinateur, casque de Réalité Virtuelle, borne …). Un système de « switch » permet de passer de la modélisation du site dans son état actuel à celle du 12e siècle. Un autre bouton permet au visiteur de faire passer le temps à la vitesse souhaitée et de voir ainsi le site dans différentes ambiances (plein jour, nuit éclairée…).

Réalisé par les start-up rouennaises YuSit et Gamit

SOURCES: Ville de Yerres, Lyonne, Paris-Normandie, Rtbf, Opixido, 44 screens, CulturMoov, MBA de Rennes, La Dépêche, Polymorphe Design, Twelve Solutions, Airborne Museum, Visite Patrimoine, La Fabrique Créative, Artefacto, Musée Breton, JCDecaux, Beekup, MuseumPro, Domino Studio, MuCEM, Ouest France

Date de première publication: 15/02/17

 À-lire-sur-le-site-du-CLIC12

DOSSIER / Bandes-annonces d’exposition en France 2017 (14/06/2017)

DOSSIER / Tour de France des expositions et de leurs dispositifs innovants en 2017 (13/06/2017)

DOSSIER / Tour du monde des expositions et visites en réalité virtuelle (08/06/17)

DOSSIER / Diffusion libre des publications des musées du monde, plus de 1 000 ouvrages disponibles (03/05/2017)

DOSSIER / Patrimoine et gamification : faites vos jeux !