Durant l’été 2015, la National Gallery de Londres immerge ses visiteurs dans la musique contemporaine

Durant l’été 2015, la National Gallery de Londres offre aux visiteurs une occasion unique de découvrir quelques-uns des chef d’oeuvres de sa collection à travers le « regard musical » des plus grands artistes et musiciens sonores contemporains. « Soundscapes » est une manière originale d’immerger le visiteur et de l’inspirer autant par ce qu’il entend que ce qu’il voit. 

soundscapes-event-banner-V3

Les plus grands artistes et musiciens sonores contemporains parmi lesquels Nico Muhly, Susan Philipsz, Gabriel Yared, Jamie xx, Chris Watson, Janet Cardiff et George Bures Miller ont ainsi été choisis pour répondre à six peintures de leur choix de la collection National Gallery par une création sonore. Chaque nouveau «paysage sonore» a été spécialement créé pour l’exposition et ne peut être entendu que dans l’espace d’exposition et pour la durée de celle-ci.

« Ecouter les oeuvres et regarder les sons »

Chaque artiste musicien dispose d’une chambre insonorisée dans l’espace d’exposition de l’aile Sainsbury du musée dans laquelle la peinture choisie et leur création sonore sont assemblées. Ces rencontres entre le visuel et le son donnent l’occasion aux visiteurs « de vivre et de penser à des tableaux d’une manière entièrement nouvelle« . L’objectif de ses organisateurs: « permettre d’entendre la musique au sein de la peinture, et de voir le visuel dans la musique ».

Source: http://worryandpeace.com
Source: worryandpeace.com

Ambitieuse dans son approche, cette exposition interdisciplinaire vise à célébrer la collection de la National Gallery et de « démontrer comment les chefs-d’œuvre de la collection continuent d’inspirer les artistes vivant aujourd’hui ». En permettant à des peintures célèbres d’être rencontrées et envisagées sous un angle nouveau, les visiteurs seront encouragés à repenser leur perception des peintures « sonorisées » et d’explorer les nouvelles manières dont nous vivons l’art et les affinités qui existent entre la musique et la peinture.

Le Dr Minna Moore Ede, commissaire de «Soundscapes«  a déclaré : « Nous sommes extrêmement chanceux d’avoir des musiciens et des artistes sonores de ce calibre concevant une oeuvre unique pour la National Gallery … et il est incroyablement excitant de voir comment ils vont métamorphoser ces grands tableaux dans une approche musicale et sonore. »

Le Dr Nicholas Penny, directeur de la National Gallery a ajouté: « Lorsque les sons peuvent être composés en réponse à une œuvre d’art, ils peuvent encourager – voire contraindre – la concentration sur l’oeuvre. En se combinant avec des sons, une image est capable de mieux nous captiver et nous transporter ! « 

Présentation vidéo de l’exposition: 

Les 7 artistes impliqués dans « Soundscapes« 

Nico Muhly

n-4451-00-000121-pp_550La peinture choisie: The Wilton Diptych (about 1395–9)

Nico Muhly (1981) est un compositeur de musique de chambre, musique orchestrale, musique sacrée, opéra, et ballet vivant à New York.. Son travail l’a mené à des collaborations avec le Metropolitan Opera, l’English National Opera, New York City Ballet, le Collège de St John, Cambridge et Wigmore Hall. Le Metropolitan Opera lui a récemment commandé pour sa saison 2019-2020 une composition du nom de «Marnie», basée sur le roman de Winston Graham (1961) adapté en film par Alfred Hitchcock. Ses autres opéras, «Two boys», et «Dark Sisters», ont été joués à l’English National Opera, au Metropolitan Opera, à l’Opéra de Chambre de Gotham, et à la Compagnie d’opéra de Philadelphie. Muhly a également créé des ballets pour le Ballet de l’Opéra de Paris, en plus de faire les arrangements musicaux d’Antony & the Johnsons, du Grizzly Bear, et du National.

Susan Philipsz OBE

N-1314-00-000192-pp_550La peinture choisie: Hans Holbein, The Ambassadors (1533)

Susan Philipsz (1965) est née à Glasgow et a suivi les cours des beaux-arts au Fine Art at Duncan of Jordanstone College of Art, Dundee and the University of Ulster, Belfast. En 2001, elle a été récompensé par une résidence à Berlin, où elle vit depuis lors. En 2010, elle a remporté le Turner Prize, et a reçu un OBE en 2014. Connue pour ses installations qui explorent la relation entre le son et l’architecture, elle a été exposé internationalement, y compris certaines de ses oeuvres plus récentes «War Damaged Musical Instruments (Pair)» au Kunsthistorisches Museum, Vienne et «As Many As Will» à Hauser & Wirth, Somerset. Ses oeuvres sont entrées dans les collections de la Tate, Londres; Solomon R. Guggenheim Museum, New York; et le Centre Walker Arts, Minneapolis. Susan est représenté par la galerie Isabella Bortolozzi à Berlin et la galerie Tanya Bonakdar à New York.

Gabriel Yared

N-6359-00-000026-pp_550La peinture choisie: Paul Cézanne,  Bathers, environ 1894 à 1905

Gabriel Yared (1949) est l’un des compositeurs les plus respectés et renommés dans le cinéma. Mieux connu pour son travail sur les films d’Anthony Minghella, Yared a remporté un Oscar pour son oeuvre  sur le film de Minghella « Le Patient anglais » (1996), qui lui a également fait gagner un BAFTA, un Golden Globe et un Grammy Award. Il a été nominé pour son travail sur « Le Talentueux M. Ripley » (1999) et «Cold Mountain» (2003). Né à Beyrouth, Yared s’est fait connaître pour son travail dans le cinéma français, en particulier celle de «Betty Blue » (1986). Il a aussi composé de la musique de ballet pour des œuvres telles que « Clavigo » de Roland Petit et « Raven Girl » de Wayne McGregor pour le Royal Ballet.

Jamie xx

N-6582-00-000021-pp_550La peinture choisie: Théo van Rysselberghe, Coastal Scene , environ 1892

Jamie Smith (1990), mieux connu sous son nom de scène Jamie xx, est un producteur anglais de musique électronique, DJ et remixeur, connu à la fois comme artiste solo et membre du groupe londonien The xx. Depuis qu’il a émergé sur la scène musicale britannique et qu’il a remporté le prestigieux Mercury Music Prize 2010 avec The xx, Jamie est l’un des artistes les plus en vu actuellement sur la scène de la musique de danse au Royaume-Uni. En plus de ses morceaux en solo, il a remixé la musique pour  Radiohead, Adele, Florence and the Machine et Gil Scott-Heron, sa collaboration avec ce dernier aboutissant à « We’re New Here« , un album de remix de 13 pistes encensé par la critique. Jamie a également produit la musique pour Drake et Alicia Keys.

Chris Watson

N-6574-00-000013-pp_550La peinture choisie: Akseli Gallen-Kallela, Lac Keitele, 1905

Chris Watson (né en 1953) est un ingénieur du son spécialiste de la faune et des phénomènes naturels reconnu mondialement. Il est surtout connu pour son travail à la BBC avec David Attenborough et a remporté le BAFTA du « Best Factual Sound » pour «The Life of Birds» en 1998, et à nouveau en 2012 pour la série « Frozen Planet ». Né à Sheffield, Watson était pendant les années 1970-80 un membre fondateur du Cabaret Voltaire, un groupe local renommé de musique expérimentale. Sa carrière comme ingénieur du son a commencé en 1981 quand il a rejoint Tyne Tees Télévision. Depuis, il a développé sa passion de l’enregistrement des sons de la faune, des atmosphères et du milieu naturel dans le monde entier. En tant que compositeur indépendant et ingénieur du son pour le cinéma, la télévision et la radio, Watson se spécialise dans la post-production sonore et le sound design. Son travail a souvent été présenté au sein de festivals, de musées et de galeries à travers le monde.

Janet Cardiff and George Bures Miller

N-1418-00-000028-pp_550La peinture choisie: Antonello da Messina, St Jérôme dans son étude, vers 1475

Artistes canadiens, Janet Cardiff (1957) et George Bures Miller (1960) vivent et travaillent à Grindrod, en Colombie-Britannique, et à Berlin, Allemagne. Ces artistes collaborent depuis 1995 et sont internationalement reconnus pour leurs œuvres multimédias immersives. Intégrant des pistes audios dramatiques dans leurs installations visuelles, ils créent des expériences multi-sensorielles engageantes et transcendantes qui attirent le spectateur dans des récits ambigus et inquiétants. Ils ont reçu une reconnaissance internationale pour leur installation sonore commune  ‘Pandemonium‘ à l’Eastern State Penitentiary, Philadelphie ou pour le travail solo de Cardiff, « The Forty Part Motet ». Les artistes ont également fait des performances chacun de leur côté à de nombreux événements internationaux. Représentants du Canada à la Biennale de Venise de 2001, Cardiff et Miller ont reçu le Prix Premio de la Biennale et le prix Benesse. Plus récemment, les artistes ont débuté deux nouvelles créations s’adaptant aux espaces du The Menil Collection à Houston, au Texas, et du Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia à Madrid, Espagne.

Le Palais des Beaux Arts de Lille en pionnier

L’exposition Soundscapes est organisée par Minna Moore Ede, conservateur adjoint de peinture de la Renaissance, de la National Gallery. Le projet est mécéné par National Gallery Development Committee, la Fondation Blavatnik Family et Susan and John Singer. Soundscapes fait partie du programme d’expositions «National Gallery inspire » qui vise à porter un nouveau regard sur la collection beaux-arts et peintures de la  National Gallery. Un mot-dièse lui est consacré sur Twitter: #soundscapes

Cette expérience innovante n’a jamais été proposée par la National Gallery. En revanche, en France, le Palais des Beaux-Arts de Lille avait en avril 2014 lancé OpenMuseum. Pendant plusieurs soirées  le groupe électro AIR a pu diffuser près de certaines oeuvres de la collection des créations sonores inédites. (Article du Clic France: Avec le groupe Air, le Palais des Beaux Arts de Lille (re)mixe musée et musique )

Date de première publication: 15/74/2015

Sources: National Gallery (Dossier de presse)

Photos: Toutes les reproductions d’oeuvres proviennent de la National Gallery © Copyright The National Gallery, London 2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

. Avec le groupe Air, le Palais des Beaux Arts de Lille (re)mixe musée et musique

. BBC 4 diffusera prochainement un documentaire de 3 heures sur la National Gallery de Londres

. Avec son nouveau film documentaire « National Gallery », Frédérick Wiseman dévoile les coulisses du célèbre musée de Londres

Laisser un commentaire