Avec sa nouvelle exposition, le Musée des Civilisations du Québec offre une visite virtuelle de 10 grandes bibliothèques du monde

Dans le cadre du 10e anniversaire de la Grande Bibliothèque, nouvel édifice phare du paysage de Montréal, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) s’associe au Musée des Civilisations du Québec pour présenter, en première mondiale, l’exposition « La bibliothèque, la nuit ». Ouverte le 27 octobre 2016, cette exposition, conçue par Robert Lepage et inspirée de l’ouvrage éponyme d’Alberto Manguel, propose une exploration virtuelle de 10 des bibliothèques les plus fascinantes au monde.

mcq-bibliotheque_nuit

« Si, le matin, la bibliothèque suggère un reflet de l’ordre sévère et raisonnable délibéré du monde, la bibliothèque, la nuit, semble se réjouir de son désordre fondamental et joyeux » écrit Alberto Manguel.

Dans son livre, Alberto Manguel, l’écrivain canadien d’origine argentine et co-concepteur du projet, aborde les dimensions philosophiques, logiques, architecturales ou sociales qui sous-tendent l’existence de toute bibliothèque. L’exposition a été conçue en partenariat avec la compagnie de création Ex Machina et son metteur en scène, l’artiste multidisciplinaire Robert Lepage, d’après une idée originale de BAnQ.

Bande-annonce officielle de l’exposition « La bibliothèque, la nuit »:

Immersion vidéo 360° : à chacun sa bulle pour voyager au cœur de 10 bibliothèques

À son entrée dans l’exposition, le visiteur se trouve plongé au milieu d’une reconstitution de la bibliothèque d’Alberto Manguel. Après une courte mise en contexte, il est invité dans une immense pièce représentant une forêt, remplie de tables et de chaises pivotantes. Il chausse alors lunettes et casque de vision pour commencer son exploration sensorielle. Au gré de son inspiration, il visite 10 bibliothèques et dans chaque lieu, des personnages grandeur nature servent de guide.

mcq-bibliotheque_nuit-2

Au moyen d’un casque exploitant une technologie d’immersion vidéo 360°, le visiteur est transporté de la Bibliothèque nationale et universitaire de Bosnie-Herzégovine, rejaillie de ses cendres, à la Megabiblioteca moderniste José Vasconcelos de Mexico, puis de la légendaire cité d’Alexandrie jusqu’au fond des mers, à bord du Nautilus du capitaine Nemo.

Au cours de cette exploration virtuelle, 10 lieux mythiques, réels ou imaginaires, divulguent leurs secrets:

  • la Bibliothèque José Vasconcelos (Mexico, Mexique);
  • la Bibliothèque de l’abbaye d’Admont (Alpes autrichiennes, Autriche);
  • la Bibliothèque nationale et universitaire de Bosnie-Herzégovine (Sarajevo, Bosnie-Herzégovine);
  • la Bibliothèque du Parlement du Canada (Ottawa, Canada);
  • la Bibliothèque du temple Hase-Dera (Kamakura, Japon);
  • la Bibliothèque universitaire de Copenhague (Copenhague, Danemark);
  • la Bibliothèque d’Alexandrie (Bibliotheca Alexandrina, Alexandrie, Égypte);
  • la Bibliothèque du Congrès (Washington, États-Unis);
  • la Bibliothèque Sainte-Geneviève (Paris, France);
  • la bibliothèque du Nautilus (bibliothèque imaginaire tirée du livre de Jules Verne Vingt mille lieues sous les mers).

Chaque expérience dure de quatre à cinq minutes, pour environ 50 minutes de présentation.

mcq-bibliotheque_nuit-4

Des éditions rares

La bibliothèque, la nuit a d’abord été présentée à Montréal pour le 10e anniversaire de la Grande bibliothèque, à l’initiative de BAnQ et d’Ex Machina. Le Musée de la civilisation a rapidement rejoint le projet et souhaité enrichir la proposition. Dépositaire des collections du Séminaire, l’institution muséale a pu puiser dans ses oeuvres rares.

Une soixantaine d’ouvrages et d’objets de «cette bibliothèque exceptionnelle» sont donc offerts au public, dans une salle où débutera et se conclura la visite. À commencer par l’édition originale d’Audubon, l’un des livres les plus chers du monde. Parmi les autres trésors exposés : une édition rare de Don Quichotte en espagnol de 1662; l’encyclopédie de Diderot de 1751; les poésies complètes de Nelligan de 1899; le traité de chimie de Lavoisier de 1796; un dictionnaire de langue iroquoise, un index des livres interdits par la religion catholique, l’édition originale de The Birds of America de John James Audubon et des incunables européens.

« Le Musée est un lieu de diffusion, bien sûr, mais également un lieu d’expérimentation et d’émerveillement. L’exposition s’éloigne manifestement des sentiers battus. Elle propose de nouvelles avenues quant au traitement du fond et de la forme », a résumé le directeur général des Musées de la civilisation, Stéphan La Roche.

Il s’agit d’une deuxième collaboration entre les deux voisins Ex-Machina et le MCQ. Robert Lepage y avait créé, en 2000, Métissages, qui portait sur la mondialisation des cultures et l’interdisciplinarité.

La bibliothèque, la nuit est présentée au MCQ du 27 octobre au 2 avril 2017.

De gauche à droite : Hélène David, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Robert Lepage, artiste multidisciplinaire, Christiane Barbe, présidente-directrice générale de BAnQ, Alberto Manguel, écrivain, et Manon Gauthier, responsable de la culture du patrimoine, du design, d’Espace pour la vie et du statut de la femme à la Ville de Montréal. Photo : BAnQ, Michel Legendre.
De gauche à droite : Hélène David, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Robert Lepage, artiste multidisciplinaire, Christiane Barbe, présidente-directrice générale de BAnQ, Alberto Manguel, écrivain, et Manon Gauthier, responsable de la culture du patrimoine, du design, d’Espace pour la vie et du statut de la femme à la Ville de Montréal. Photo : BAnQ, Michel Legendre.

Réserver sa place en ligne pour profiter de l’expérience

Afin d’optimiser son expérience, il est conseillé de réserver sa place en ligne à banq.qc.ca. L’heure précise de visite est inscrite sur chaque billet. L’expérience La bibliothèque, la nuit reposant sur l’utilisation d’une technologie de pointe, le nombre de visiteurs est limité à 40 par heure. Mais le musée rassure en précisant que « tout visiteur disposera du temps nécessaire pour compléter le parcours, conçu comme un déambulatoire ».

Le ticket d’entrée est vendu 5 $ (3.39 euros) pour les abonnés de BAnQ et 10 $ (6.79 euros) pour les non-abonnés (l’abonnement est gratuit pour tous les résidents du Québec).

Une visite gratuite est proposée tous les mardis, de 17 h à 21 h 30 (dernière visite à 20 h 30). Pour ces visites, on doit réserver sa place en ligne à compter de midi le vendredi précédent.

L’exposition a bénéficié du soutien de plusieurs mécènes privés et à reçu une subvention de près de 70 000 euros de la part du Fonds de développement économique de la région de la Capitale-Nationale et du Secrétariat à la Capitale‑Nationale.

Au sujet de BAnQ

Plus grande institution culturelle du Québec par sa fréquentation et la diversité de ses missions, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a pour mandat d’offrir un accès démocratique à la culture et à la connaissance. Elle rassemble, conserve et diffuse le patrimoine documentaire québécois ou relatif au Québec. BAnQ déploie ses activités dans 12 édifices ouverts à tous : la Grande Bibliothèque, BAnQ Vieux-Montréal et BAnQ Rosemont–La Petite-Patrie à Montréal, BAnQ Gaspé, BAnQ Gatineau, BAnQ Québec, BAnQ Rimouski, BAnQ Rouyn-Noranda, BAnQ Saguenay, BAnQ Sept-Îles, BAnQ Sherbrooke et BAnQ Trois-Rivières.

Après le Québec, l’exposition « La bibliothèque, la nuit » sera présentée à Paris à la Bibliothèque nationale de France, en mai 2017.

SOURCES: BAnQ, Musée des Civilisations du Québec, Ex-Machina

Date de première publication: 31/10/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Pour sa prochaine exposition « Mon sosie a 2000 ans », le Musée de la Civilisation invite le public à prêter son visage

Le Smithsonian American Art Museum publie une application de visite en réalité virtuelle pour revivre l’exposition « Renwick Gallery WONDER »

Premier Week-end «patrimoine(s) en immersion», le 11 et 12 juin 2016 au Musées des Arts et Métiers, dans le cadre de Futur en Seine

The Economist s’associe à l’ONG Rekrei pour lancer une visite du musée de Mossoul en réalité virtuelle

Immersion, dispositifs jeunesse, réalité augmentée… le JT de TF1 consacrait le 18 mai 2016 un reportage au numérique dans les musées

Le Musée de la civilisation de Québec accueille des artistes numériques en résidence pour concevoir des oeuvres avec les visiteurs

Plan culturel numérique du Québec: plus d’1.6 millions d’euros pour enrichir l’offre de contenus culturels numériques des institutions muséales

Ana Laura Baz (Musée de la Civilisation de Québec): « nous souhaitons développer une véritable médiation numérique »

Laisser un commentaire