Après Florence (jusqu’en avril 2017), le musée d’art moderne de Milan (Mudec), présente du 26 juillet au 7 janvier 2018 une immersion à 360 degrés dans l’oeuvre du peintre autrichien Gustave Klimt (1862-1918), père fondateur de la Sécession viennoise : la « Klimt Experience ».

Pour cette exposition inédite, presque 100 ans après la mort de l’artiste, le Mudec propose aux visiteurs une expérience immersive et multisensorielle : plusieurs tableaux du peintre ainsi que des photos de lui, de sa compagne Emilie Flöge, et de Vienne, seront projetées en grands formats sur les murs et les plafonds du musée. Le tout dans une ambiance musicale (Strauss, Mozart, Wagner, Lehar, Beethoven, Bach…) de manière à transporter le visiteur dans un voyage artistique et poétique.

Une exposition pour comprendre la sensibilité du peintre autrichien

Le choix d’une telle expérience pour l’exposition créée par Cross Média, est loin d’être le fruit du hasard : des murs au plafond, les images se transformeront en un seul grand mouvement onirique, fluide et dématérialisé, si proche de l’univers des peintures de Klimt.

000_r30ux

La zone d’introduction est également équipée de tableaux didactiques éducatifs multimédia et d’Oculus Samsung Gear VR pour une expérience de réalité virtuelle immersive à l’intérieur des chefs-d’œuvre les plus célèbres de Gustav Klimt.

« Klimt était un partisan de l’art total, un artiste qui a compris dès l’enfance la valeur de la connexion entre les arts, lui qui avait un père orfèvre et une mère passionnée de musique lyrique, et il est donc l’un des artistes les plus adaptés pour proposer une telle « expérience immersive multimédia », explique Sergio Risaliti, le conseiller scientifique de la « Klimt Experience ». « Ses premières expériences dans le domaine de la peinture furent la décoration de grands théâtres. Il vivait dans une ville imprégnée de musique, de littérature, d’architecture, Vienne vit alors une nouvelle époque glorieuse », a-t-il ajouté.

lkjg

Cette exposition « Klimt Experience » offre « la possibilité non seulement de s’immerger mais aussi d’être quasi submergé par les détails de la peinture extraordinaire de Klimt », note M. Risaliti, en soulignant que « c’est comme si nous avions un oeil télescopique nous permettant d’entrer dans les détails d’un tableau et d’en connaître toute la pensée ».

Des expositions similaires consacrées à Van Gogh

Cette proposition du Mudec n’est pas sans rappeler l’exposition Van Gogh Alive The Experience qui a été présentée à Rome jusqu’en mars 2017 mais également celle de la Villette, qui expose du 23 juin au 10 septembre 2017, une expérience immersive dans l’oeuvre de Van Gogh, « Imagine Van Gogh », à l’aide de projections XXL.

L’exposition-spectacle de la Villette, conçue par Annabelle Mauger et Julien Baron, a pour ambition de présenter au public des œuvres de Van Gogh en taille XXL de manière à apprécier le travail du peintre de la façon la plus précise et la plus immersive possible. Leur démarche et similaire à celle du Mudec : mettre la technologie au service de l’art en plongeant le spectateur au cœur de l’oeuvre pour lui faire ressentir les émotions créatives de l’artiste. (Retrouvez l’article du CLIC France sur l’exposition « Imagine Van Gogh » à la Villette)

IMG_0093

Source: klimtexperience.com, Mudec, rome1.com, AFP

Mise en ligne le 5/09/2017

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

A Tokyo, une exposition numérique redonne vie aux chefs d’oeuvres de Van Gogh

A la Grande Halle de la Villette, l’expo spectacle « Imagine Van Gogh » offre une immersion dans 200 œuvres XXL

Pour l’exposition Jean Le Moal, le Musée de Valence, art et archéologie propose une application en réalité virtuelle et une soirée en immersion sonore

Drone, immersion, 3D, photo 360° … le projet PatriNum virtualise le Château de Villesavin

Le « Baiser » de Klimt imprimé en 3D pour être accessible aux non-voyants dans les salles du Belvédère

Le Van Gogh Museum lance à Pékin la tournée mondiale de son expo immersive itinérante « Rencontrer Vincent Van Gogh »