Cette application vise à rendre accessible les chefs-d’œuvre de la collection permanente. Elle propose des reproductions haute qualité des 400 œuvres accompagnées de textes rédigés par une équipe des spécialistes coordonnée par le Musée. Actuellement disponible en cinq langues, dont le français, la version numérique du «Guide du Prado» vise un public mondial d’amateurs ou de passionnés.

(c) edgargonzales.com

Les 400 chefs-d’œuvre inclus dans l’application représentent le cœur de la collection permanente du Prado. Ils sont classés chronologiquement et regroupés selon les grandes écoles internationales.  Cette sélection des œuvres se veut un reflet de la richesse de la collection et fait la part belle aux artistes « stars » du musée tels que Velázquez, Goya, El Greco, Titien, Bosch ou Rubens. L’application propose également deux sections spéciales consacrées aux œuvres sculptées et aux arts décoratifs.

50 chefs-d’œuvre en HD

L’équipe numérique du Prado a souhaité mettre l’accent sur 50 chefs-d’œuvre qui peuvent être explorés et zoomés en haute résolution, pour mieux en découvrir les détails. Avec son iPad, le visiteur peut ainsi s’approcher de l’œuvre ou voir le dos des triptyques et des diptyques qui ne sont pas visible dans les salles. Cette fonction est particulièrement utile pour 3 œuvres du musée : le « Jardin des délices », « l’Adoration des mages » et « le Chariot de foin ».

L’application offre également cinq visites thématiques: les 50 chefs-d’œuvre, Velázquez, la peinture vénitienne, les princesses et les animaux. Ces parcours permettent de situer les œuvres dans le Musée, de préparer la visite, de développer la connaissance de la collection ou d’offrir un moyen ludique d’introduire le Prado aux enfants avec les thèmes sur les animaux et les princesses.

Le contenu peut être accédé avec un index des collections ou des artistes. L’utilisateur peut aussi sauvegarder et sélectionner les œuvres et les articles dans une section «favoris». Les commentaires du visiteur sur les œuvres peuvent être partagés directement sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter).

L’application a été conçue par Fernando Gutiérrez, avec l’outil Adobe DPS qui est aussi utilisé par des publications numériques comme The New Yorker, Wallpaper et Wired.

L’application est commercialisée sur l’App Store au prix de 9,99€ pour chaque langue. Un tarif à comparer avec le guide imprimé vendu 19,50€ ou 23€ (avec le billet d’entrée au Musée).

Wifi au Café 

Le Café Prado propose dorénavant une zone avec du wifi gratuit, illimité pour tous les visiteurs du Musée. Ce nouveau service est censé faciliter l’accès à l’application mais ne peut garantir un téléchargement rapide d’une application pesant plus de 150 Go.

Pour promouvoir l’application et favoriser son téléchargement en amont de la visite, celle-ci fait l’objet d’un micro site comprenant toutes les informations. Une vidéo tournée dans le Musée propose également une vision personnelle et subjective de l’expérience d’une visite au Prado avec le nouvel outil. Cette vidéo est également disponible sur YouTube.

Une visite autonome

La version papier du « Guide du Prado » a été lancée en avril 2008 et a déjà été imprimée à plus que 240.000 exemplaires dans huit langues.

Le Prado est le premier grand musée européen à proposer une version numérique de son guide traditionnel sous la forme d’une application pour tablette.

Le Musée souhaitait ainsi «répondre aux besoins et aux demandes de rendre accessible à tous les visiteurs les textes et les images du Prado dans une version officielle, avant que d’autres versions apparaissent sans avoir la qualité suffisante».

Le format choisi pour l’application favorise une liberté dans la préparation et le déroulement de la visite et permet aux visiteurs de « profiter des œuvres de manière individuelle sans avoir besoin d’une visite guidée ». L’application offre un accès souple aux contenus, avec une présentation par école et par chronologie. La navigation dans le musée est simple et compréhensible. Le contenu visuel de très bonne qualité a été optimisé pour l’iPad.

Un large public visé

En choisissant le format iPad et la plateforme App Store, le Prado mise sur une distribution mondiale. L’application apporte la collection permanente à tous les utilisateurs d’iPad, en privilégiant les nationalités qui visitent le plus le musée c’est à dire les italiens, les américains, les français et les japonais, gros consommateurs de terminaux Apple. En 2012, 7,6% des visiteurs venaient de l’Italie, 6% des Etats-Unis, 4,55% de la France et 3,76% du Japon.

En 2012, le site internet du Prado a généré plus que 4,5 millions de visites, un chiffre plus élevé que la fréquentation du Musée (3 millions de visites).

Dans le contexte de la crise économique qui entraine une baisse de la fréquentation du Musée, cette nouvelle initiative doit être évaluée de deux manières : la promotion du Prado comme une incarnation du patrimoine universel associé profondément à l’Espagne et l’émergence d’un nouveau modèle économique basé également sur les revenus des outils numériques.

Site web du musée (version anglaise)

Page iTunes de l’application

Auteur : Marina Gross-Hills

Date de première publication : 17/05/2013