Pour « compenser » l’annulation de ses foires physiques, Art Basel annonce un nouveau concept de salles de visionnage en ligne

Quelques jours après l’annonce de l’annulation de sa foire de Bâle, Art Basel a annoncé un nouveau concept de « salles de visionnage en ligne », avec deux éditions thématiques autonomes qui auront lieu en septembre et octobre 2020. Accueillant moins de 100 galeries pour chaque édition et s’étalant sur quatre jours, ce nouveau format donnera aux galeries Art Basel « l’opportunité de présenter des expositions soigneusement sélectionnées tirées de leurs programmes, montrant six œuvres simultanément ». 

Le 7 juin, Art Basel a annoncé l’annulation de sa foire emblématique de Bâle. initialement prévue en juin 2020, puis reportée du 15 au 20 septembre 2020. L’édition du 50e anniversaire de l’événement devait accueillir plus de 250 galeries internationales. Pour compenser cette annulation, Art Basel annonce la mise en ligne de nouvelles salles de visionnage en ligne.

Diffusée du 23 au 26 septembre, «OVR: 2020» sera dédié aux œuvres réalisées en 2019-2020, tandis que «OVR: 20c», présentera, du 28 octobre au 31 octobre, exclusivement des œuvres créées au XXe siècle.

Marc Spiegler, directeur mondial d’Art Basel, a déclaré: « Alors que la société s’adapte aux incertitudes et aux défis posés par Covid-19, le monde de l’art explore des moyens innovants de garder la communauté artistique connectée. Le marché de l’art est toujours confronté à des temps difficiles, et nous pensons qu’il est essentiel pour nous de continuer à explorer différentes façons de soutenir les galeries et de dialoguer avec notre public. Les éditions très ciblées de septembre et octobre des salles de visionnage en ligne offrent à nos galeries de nouvelles opportunités en ce moment très dynamique ».

250 000 personnes ont visité l’édition numérique d’Art Basel Hong Kong

Ces nouvelles initiatives d’Art Basel entendent capitaliser sur le succès de l’édition purement numérique qui avait du remplacer la foire de Hong Kong, en mars 2020.

Les premières salles de visionnage en ligne créées pour Art Basel Hong Kong 2020 ont accueilli 235 exposants, présentant plus de 2 000 œuvres. D’un prix compris entre 750 USD et 3 000 000 USD, ces pièces avaient une valeur totale d’environ 270 millions USD.

« Presque sans aucun doute […] la collection d’œuvres la plus chère jamais offerte sur un seul portail en ligne », a écrit Tim Schneider de artnet News. « Cette édition inaugurale a été un acte de foi à la fois pour Art Basel et ses exposants, mais qui a réuni galeries, collectionneurs et artistes pendant cette période de distanciation sociale ».

Antony Gormley, Breathing Room II, 2010. Avec l'aimable autorisation de Galleria Continua, San Giminiano, Roma, Les Moulins, La Havane, Pékin.
Antony Gormley, Breathing Room II, 2010. Avec l’aimable autorisation de Galleria Continua, San Giminiano, Roma, Les Moulins, La Havane, Pékin.

« Un nouveau type de foire d’art nécessitait de nouvelles façons de partager et d’apprendre sur l’art présenté » explique Art Basel.

Des centaines de personnes simultanées ont participé à des visites virtuelles guidées par des galeristes et des conservateurs. Simon Wang, directeur de la galerie Antenna, basée à Shanghai, a proposé une visite virtuelle en utilisant le service de vidéo-conférence Zoom.

« Cela a vraiment beaucoup aidé notre jeune galerie », a déclaré Wang. « Beaucoup de nos artistes étaient inconnus, c’était donc l’occasion de communiquer et de parler des histoires de fond. Wang a ajouté que la galerie avait réalisé des ventes à la fois à des clients nouveaux et existants, y compris des collectionneurs de Hong Kong, de Chine continentale et d’Indonésie ».

Gauche: David Hockney, L'arrivée du printemps à Woldgate, East Yorkshire en 2011, 17 mai 2011. À droite: L'arrivée du printemps à Woldgate, East Yorkshire en 2011 (vingt-onze) - 30 mai 2011. Avec l'aimable autorisation de Annely Juda Fine Art , Londres.
Gauche: David Hockney, L’arrivée du printemps à Woldgate, East Yorkshire en 2011, 17 mai 2011. À droite: L’arrivée du printemps à Woldgate, East Yorkshire en 2011 (vingt-onze) – 30 mai 2011. Avec l’aimable autorisation de Annely Juda Fine Art , Londres.

Au total, et pendant la durée de sa mise en ligne, Art Basel annonce que 250 000 personnes ont visité l’édition numérique d’Art Basel Hong Kong.

Chat en direct

Les deux salles de visionnage de septembre et octobre 2020 seront ouvertes aux propositions de toutes les galeries qui ont été acceptées à un salon Art Basel depuis 2018.

Les candidatures seront examinées par des comités de sélection nouvellement formés, composés d’éminents galeristes.

Ces nouvelles salles de visionnage en ligne inclueront également une nouvelle fonctionnalité de chat en direct permettant aux visiteurs d’interagir directement avec les galeries.

Pour la première fois, Art Basel facturera la participation à la plateforme des salles de visionnage en ligne – un montant forfaitaire de 5 000 CHF, 4 600 euros, pour l’une des deux éditions à venir

Les salles de visionnage en ligne seront disponibles via le site Web Art Basel sous artbasel.com/ovr et l’application Art Basel.

En décembre 2020, avec ou sans le maintien de la foire Art Basel de Miami Beach, un autre événement Online Viewing Rooms sera proposé aux galeries et aux acheteurs.

Un nouvel actionnaire majeur

Le 10 juillet 2020, James Murdoch, fils du magnat des médias, le milliardaire Rupert Murdoch, a confirmé qu’il s’apprêtait à prendre une participation significative dans MCH Group, propriétaire suisse des foires Art Basel. L’investissement de la société de James Murdoch, Lupa Systems, aidera à transformer la société d’une activité événementielle traditionnelle en une entreprise axée sur « des plates-formes et des communautés tournées vers l’avenir », a déclaré MCH dans un communiqué vendredi. Après approbation du conseil d’administration de MCH, début août, la société de Murdoch détiendra environ un tiers des actions de MCH, « atteignant une éventuelle participation de contrôle de 44% plus tard », ajoute le communiqué.

Fondée en 1970 par trois galeristes de la ville suisse, Art Basel est devenue la plus grande foire d’art internationale au monde. Son événement phare à Bâle en juin, qui a attiré 93 000 visiteurs en 2019, est devenu la pièce maîtresse du calendrier estival du marché de l’art européen. La foire organisée à Bâle, est maintenant complétée par Art Basel Hong Kong, qui se tient généralement en mars, et Art Basel Miami.

L’investissement du fils Murdoch prouve que le marché de l’art et des foires, devrait pouvoir surmonter la crise du covid-19, en misant sur la technologie et l’innovation. 

SOURCE: Art Basel

PHOTOS: Art Basel

Date de première publication: 23/08/2020

Covid-19 / Les galeries et foires d’art misent sur les visites numériques et virtuelles pour « exposer » leurs artistes (01/05/2020)

Des oeuvres d’une valeur de 16 millions de dollars « accrochées » dans la nouvelle exposition numérique de la galerie David Zwirner

Covid-19 / Annulée en février 2020, la foire Art Basel de Hong Kong renaît en virtuel du 20 au 25 mars 2020

Laisser un commentaire