Dans cette exposition virtuelle et multisensorielle, présentée au musée d’art de Portland, le public doit sauver notre planète

Une nouvelle installation immersive, utilisant notamment la réalité virtuelle, aborde le changement climatique, lors de sa première américaine au Portland Art Museum. « Symbiosis » fait également appel aux cinq sens pour transporter les visiteurs dans différentes réalités post-humaines ou non humaines.

Fusionnant art et technologie, la nouvelle installation en réalité virtuelle « Symbiosis » place le public dans 200 ans, dans un monde qui reflète les impacts du réchauffement climatique. Les visiteurs du Portland Art Museum explorent plusieurs mondes imaginaires « pour que nous nous soucions tous davantage de notre vraie planète ».

« Symbiosis est une expérience VR multi-utilisateurs qui est vraiment plus que VR », explique le cinéaste et co-créateur Marcel van Brakel. « C’est vraiment comme une installation dans laquelle le public plonge et se met à la place des autres, humains ou animaux. Vous pouvez ainsi devenir une moisissure visqueuse, un crapaud du Colorado, hybride avec un humain, un papillon monarque combiné avec une orchidée et un humain ».

Marcel Van Brakel est membre du collectif de design néerlandais Polymorf qui a lancé l’idée de cette installation au Story Lab de l’Institut Sundance et l’a produit.

Bande-annonce de l’expérience:

  • Présenté en avant première américaine au sein du laboratoire du Portland Art Museum

L’installation est présentée en avant première américaine au sein du studio laboratoire PAMcut, Centre for an Untold Tomorrow du Portland Art Museum.

L’objectif de PAMcut est de « présenter des artistes – comme l’équipe Polymorf – qui regardent vers l’avenir en utilisant les outils et les astuces du cinéma ».

Chaque expérience de la performance « Symbiosis » dure environ 45 minutes et implique six spectateurs qui verront, entendront, sentiront, et même goûteront de nouveaux mondes fantastiques.

A l’entrée de la salle, le personnel du musée aide les participants à enfiler des costumes qui ressemblent à des combinaisons spatiales, confectionnés avec des tubes et complétées par des lunettes de réalité virtuelle.

  • Chacun choisit son personnage

Selon le personnage que le visiteur choisit de devenir, il pourra se retrouver à sauter dans une forêt primordiale luxuriante à la recherche de mouches dans le rôle du crapaud aux mains et aux pieds partiellement liés.

Le crapaud n’est pas le seul personnage bizarre que l’on peut devenir dans l’expérience immersive. Certains personnages nagent, d’autres volent ou glissent.

« Avec Symbiosis, nous explorons en quelque sorte la possibilité d’un avenir – de scénarios futurs, dans lesquels la société n’est pas organisée de manière centrée sur l’humain », explique le créateur de l’expérience.

  • Une production néerlandaise

L’expérience « Symbiosis » est le fruit d’une collaboration de plusieurs partenaires.

Elle a été imaginée et produite par le studio de design néerlandais Polymorf et ses fondateurs, les réalisateurs Marcel van Brakel et Mark Meeuwenoord, en partenariat avec Studio Biarritz.

Les costumes haptiques sont signés par un créateur de mode néerlandais, les parfums sont des mélanges personnalisés de fleurs, de nourriture et même d’excréments d’animaux.

Les amuse-gueules végétariens sont fabriqués par un restaurant étoilé des Pays-Bas.

Le voyage ici est donc ici vraiment une question de surprise multisensorielle et de découverte de nouvelles émotions.

  • Une expérience inspirée d’un livre de science fiction

L’inspiration de Polymorf pour explorer cette société non centrée sur l’humain à travers l’art vient de l’écrivain écoféministe et futuriste Donna J. Haraway, dont le livre de 2016 « Staying with the Trouble » imagine ce qui aurait changé si « nous n’étions pas si prompts à ignorer et à endommager notre Terre ».

Pour l’auteur, le futur serait vivable « dans un monde où les corps humains et la nature fusionnent, deviennent un et collaborent ensuite pour survivre sur notre planète en difficulté ».

« Symbiosis » signifie « vivre avec », mais Haraway évoque une autre notion « Sympoiesis », qui signifie « faire avec », car « vivre avec ne suffit plus si nous cherchons de nouvelles façons de survivre ».

C’est à cette interaction homme – nature que les créateurs de « Symbiosis » souhaite sensibiliser le public par cette expérience immersive multisensorielle.

« Symbiosis » fait ses débuts américains à Portland, du 12 novembre 2022 au 12 février 2023.

En 10 jours, le musée avait pré-vendu près de 1 700 billets. Le site du musée indique que l’expérience est « sold out » depuis le 30/11/2022.

Ce n’est pas la première expérience VR proposée par le Portland Art Museum. L’institution a lancé un programme qui permet à ses visiteurs de louer des équipements pour découvrir à domicile le meilleur de la production VR artistique dans le monde. (ARTICLE CLIC: Le Portland Art Museum loue des casques de réalité virtuelle pour favoriser la diffusion d’expérience d’art numérique

Informations pratiques:

Les billets étaient vendus 30 $ ou 25 $ (pour les membres du Portland Art Museum) sur  portlandartmuseum.org/exhibitions/symbiosis. Des ventes pour les groupes et les réservations entreprise sont disponibles sur demande. L’admission régulière au musée est de 25 $ pour les adultes ou de 22 $ pour les étudiants et les personnes âgées de 62 ans et plus. L’entrée est gratuite pour les enfants de 17 ans et moins. Les heures d’ouverture du musée sont de 10 h à 17 h du mercredi au dimanche.

Le projet et sa diffusion à Portland est rendu possible grâce au généreux soutien de Nike, HTC Vive, Flatline Fabrication et du Consulat général des Pays-Bas à New York.

portlandartmuseum.org/exhibitions/symbiosis/

pamcut.org/screenings-experiences/symbiosis/

www.symbiosis.show/

SOURCES: Polymorf, Portland Art Museum

PHOTOS: Polymorf

PHOTO du carrousel: la salle de l’expérience (c) Portland Art Museum

Date de première publication: 07/12/2022

Laisser un commentaire

Club Innovation et Culture France

Bonjour

A l’occasion de ses 10 ans, le CLIC France vous propose une nouvelle version de son site web.

Celui-ci sera prochainement enrichi de nouveaux contenus et services.

Si vous souhaitez être tenu informé de l’actualité du CLIC France et des futures évolutions de son site web, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter.

L’équipe du CLIC France