Financement participatif et patrimoine en France: les campagnes en cours (20/11/2022)

Partager :

Acquisition d’un tableau représentant Clovis par la ville de Soissons, agrandissement du Château de la Mothe Chandeniers, remise en état du Cabinet des livres de Chantilly, achat d’une tabatière pour le musée du Louvre, création et installation d’une sculpture inspirée de Rosa Bonheur à Thomery, acquisition des photos d’Alfred Dreyfus par le musée de Bretagne …. plusieurs lieux culturels font actuellement appel à la générosité populaire en lançant des campagnes de financement participatif.

  • Soissons lance une campagne de financement participatif pour racheter un tableau du « Roi Clovis », figure historique de la ville (Objectif: 20 000 euros / Dartagnans, du 18/11 au 31/12/2022)

Un tableau du 17e siècle représentant le roi Clovis, figure historique la plus emblématique de la ville va être racheté par la municipalité. Pour réunir les 225 000 euros nécessaires, la ville a décidé de faire en partie appel aux habitants et amis de Soissons.

Cela fait plus d’un an que la ville travaille sur le rachat du chef-d’œuvre aux inspirations caravagesques pour l’ajouter à ses collections. En attendant de pouvoir être acquise, la toile a été présentée de manière exceptionnelle pendant une semaine au public soissonnais, à partir du 18/11/2022.

Le Roi Clovis daterait de 1625 et serait l’œuvre de l’artiste italien Orazio Riminaldi. La composition baroque représente le premier roi des Francs de face, avec ses attributs symboliques, la francisque, une hache utilisée par le peuple franc, et évidemment, le vase.

« Ce visage assez captivant qui est juste derrière moi montre aussi la figure d’un monarque. Cette couronne qui accompagne la représentation d’un Clovis triomphant montre l’acte de fondation d’un nouveau royaume, ici, à Soissons« , explique Christophe Brouard, directeur des musées de Soissons.

Donner « un euro pour un Franc »

Depuis 2011, le Roi Clovis appartient à la galerie d’art Sarti qui souhaite le vendre pour un montant de 225 000 euros. L’Etat et le ministère de la Culture participent à hauteur de 100 000 euros qui seront complétés par les apports de la ville, de mécènes et du public, via une campagne de financement participatif « Un euro pour un Franc » organisée sur la plateforme Dartagnans, jusqu’au 31 décembre 2022. Le 2 décembre 2022, 25 jours avant sa clôture, la collecte avait généré 5 660€, soit 28% de l’objectif de 20 000€.

https://dartagnans.fr/fr/projects/clovis-1er-le-retour-du-roi/campaign

(Sources: ville de Soissons, Dartagnans)

  • Le Louvre lance sa 13campagne de dons populaires (Objectif: 1.2 millions d’euros / sur le site web de l’institution, 8/11/2022 – 28/02/2023)

Initié par le musée en 2010, « Tous mécènes ! » a pour objet d’inviter le grand public à participer au financement d’un projet de restauration ou acquisition jugé prioritaire. En 2022/23, l’appel à don, ouvert du 7 novembre 2022 au 28 février 2023, porte sur la tabatière Choiseul (1770-1771), un objet « petit de dimension, mais immense dans l’histoire de l’art et de la France », comme l’a présenté la Présidente du musée, Laurence des Cars.

Haute de 2,4 cm, large de 6 et longue de 8, la tabatière en ors de couleurs, doublée de plaques de cristal, est le fruit d’une collaboration entre deux artistes, le miniaturiste Louis-Nicolas Van Blarenberghe et l’orfèvre Louis Roucel. Ses six faces dépeignent quatre vues de l’hôtel particulier Choiseul, rue de Richelieu, une vue du cabinet de travail du duc à Versailles, et une vue de la Grande galerie du Louvre. Les miniatures montrent différents moments de la vie quotidienne du duc de Choiseul (1719-1785), qui fut d’abord ambassadeur de France auprès du Saint-Siège et à Vienne, puis ministre et secrétaire d’État des Affaires étrangères, de la Guerre et de la Marine, jusqu’à sa disgrâce en décembre 1770.

Le chef-d’œuvre est resté pendant des décennies entre les mains d’une branche de la famille Rothschild, qui s’en sépare aujourd’hui pour une vente de gré à gré, conclue avec l’intermédiaire de Christie’s.

L’appel à dons prévoit de contribuer à hauteur de 1,2 million d’euros au coût d’acquisition total de 3,9 millions d’euros. La Société des amis du Louvre a offert 500 000 euros, et le montant restant sera financé par du mécénat privé et d’entreprise.

En 2010, la première campagne « Tous mécènes » avait réuni les 1,26 millions d’euros manquants pour l’achat des Trois Grâces de Lucas Cranach. En 2022, le camée de Vénus et l’Amour a rejoint les collections du musée du Louvre grâce à la mobilisation de plus de 5 600 donateurs.

« Près de 30 000 donateurs ont été rassemblés au fil des années – le don médian est de 50 euros, et plus de la moitié des dons sont inférieurs. Ils permettent de nouer un lien direct et fort avec nos publics, qui se sentent valorisés en tant que mécènes », conclut Nina Roques, chargée de mécénat au Louvre. 12 000 des donateurs « Tous Mécènes ! » se sont mobilisés sur plus d’une campagne et 150 donateurs ont participé à l’ensemble des 12 campagnes.

www.louvre.fr/soutenir-le-louvre/faites-un-don/les-campagnes-tous-mecenes

(Source: musée du Louvre)

  • De l’oubli à sa renaissance : un nouveau chapitre s’ouvre pour le féerique Château de la Mothe Chandeniers (Objectif : 400 000 euros / Dartagnans)

Située aux confins de la vallée de la Loire, la Mothe Chandeniers a survécu de son histoire rocambolesque lorsque le château a été racheté en 2018 par plus de 20 000 copropriétaires rassemblés par la plateforme Dartagnans.

© Nablezon

La Mothe Chandeniers appartient aujourd’hui à une communauté de co-châtelains et actionnaires de 115 pays différents qui œuvrent chaque jour pour son développement et sa préservation.

Après une campagne de financement participatif record, le pari fou de sauver collectivement et de faire renaitre ce château magique a été relevé avec 2 ans de travaux de rénovation, 200 chantiers de bénévoles, 30 événements organisés, plus de 50 000 visiteurs accueillis et une première étoile du Guide Vert Michelin décernée.

En 2022, l’aventure continue et les projets pour le château sont ambitieux. Une nouvelle campagne de financement participatif offre la possibilité à davantage de personnes de rejoindre la plus grande communauté mondiale de sauveurs de châteaux.

Les fonds récoltés serviront à développer de nouvelles activités touristiques à la Mothe Chandeniers et à poursuivre le vaste programme de restauration du château.

L’objectif de collecter 400 000 euros a déjà été dépassé avec 660 282€ 25 jours avant la fin de la campagne.

https://dartagnans.fr/fr/projects/la-mothe-chandeniers-s-agrandit/campaign

(Source: Dartagnans)

  • Le Château de Chantilly propose au public de sauver les trésors du Cabinet des livres (Objectif: 200 000 € / site web de l’institution, à partir du 28/09/2022)

Dans le cadre d’un vaste programme de remise en état du Cabinet des livres et afin d’accélérer les différents chantiers de sauvegarde des livres déjà engagés, le Château de Chantilly lance un appel au mécénat participatif.

Mécènes, entreprises ou particuliers amoureux des livres sont invités à adopter des ouvrages et à participer ainsi à leur entretien ou restauration.

Plusieurs formules de soutien participatif ou d’adoption ont été mises en place afin que chacun puisse, selon ses ressources, contribuer à pérenniser ces œuvres pour les générations futures  soutenir.domainedechantilly.com/livre.

Le Château de Chantilly est un des plus hauts lieux du patrimoine écrit en France. À travers l’acquisition des Très Riches Heures du duc de Berry et de milliers de livres d’exception, le duc d’Aumale (1822 – 1897) est considéré comme le plus grand bibliophile de son temps. Le Cabinet des livres, qui abrite les trésors bibliophiliques du prince, est depuis 1897 une des rares réserves de livres rares et précieux totalement ouverte aux visiteurs tandis qu’une salle de lecture accueille les étudiants et les chercheurs du monde entier.

Au 12/10/2022, 6 775 € étaient collectés pour un objectif de 200 000 euros, soit 3%, 2 semaines après le lancement de la campagne.

soutenir.domainedechantilly.com/livre

(Source: Château de Chantilly)

  • La Ville de Thomery souhaite faire renaître la statue du Taureau marchant de Rosa Bonheur (Objectif: 85 000 / Dartagnans, du 15/10 au 15/12/2022)

A la mi-septembre 2022, la Ville de Thomery a lancé une campagne en ligne pour financer la création et l’installation d’une reproduction de la statue du Taureau marchant, inspirée par Rosa Bonheur. Pendant 41 ans (1901-1942), cette sculpture a trôné sur la place Denecourt (désormais place Napoléon-Bonaparte) à Fontainebleau.

Le monument sera une reproduction agrandie du célèbre bronze du Taureau marchant de Rosa Bonheur ©Ville de Thomery

80 ans plus tard, à l’occasion du bicentenaire de la naissance de l’artiste animalière, la ville de Thomery, où elle a vécu de 1860 à sa mort, souhaite lui rendre hommage en installant une reproduction exacte de cette statue au sein de la commune.

« Ce monument avait été offert à la Ville de Fontainebleau par son frère Isidore et par son ami et agent, Ernest Gambart. Au vu du lien fort entre Rosa et notre commune, il nous semblait évident qu’au-delà des conférences, des concours ou encore du musée à ciel ouvert que nous avons mis en place cette année, nous installions quelque chose de plus définitif », explique ainsi le maire de Thomery, Bruno Michel.

Objectif: 85 000 euros

Pour financer son projet, la municipalité a choisi de passer par la plateforme Dartagnans, site de financement participatif dédié au rayonnement et à la préservation du patrimoine culturel, afin de lancer une cagnotte en ligne pour permettre de reproduire cette statue d’environ 1,7 m et son socle colossal, en grandeur réelle.

« Nous aurions pu simplement mettre le coût de la statue au budget municipal, mais nous avions envie que ce soit un projet qui fédère. Tous ceux qui aiment le travail de Rosa Bonheur, qu’ils soient particuliers ou entreprises, Thomeryons ou non, peuvent participer. L’objectif est d’atteindre la somme totale nécessaire pour faire construire la statue, soit 85 000 €, mais évidemment, si nous récoltons moins, la mairie rajoutera ce qu’il manque », précise l’élu.

Après 4 semaines de campagne, plus de 70 contributeurs ont déjà pris part à cette cagnotte, permettant d’atteindre 14 145 euros au 12/10/2022. Le premier palier de ce crowdfunding (15 000 €), lancé à l’occasion des Journées du Patrimoine, prend fin le 15 octobre 2022.

Inauguration au printemps 2023

La ville espère que la sculpture verra le jour avant la fin de l’année, mais prévoit une inauguration possible au printemps 2023. La production de la statue sera confiée à Damien Colcombet « l’un des trois meilleurs sculpteurs animaliers en France et sculpteur de référence en ce qui concerne les œuvres de Rosa Bonheur ». « Damien Colcombet est propriétaire de l’un des trois bronzes originaux du Taureau marchant » révèle le maire.

Le don peut être faite sur le site Dartagnans ou par chèque à la mairie (à l’ordre du Trésor public). Chaque donateur recevra un reçu fiscal permettant une réduction de l’impôt sur le revenu égale à 66% de la somme versée.

(Source: La République de Seine et Marne)

  • Le Musée de Bretagne (Rennes) souhaite acquérir des photos inédites de l’affaire Dreyfus (Objectif: 10 000 / KissKissBankBank, jusqu’au 31/12/2022)
Le Musée de Bretagne à Rennes cherche à acquérir des photos inédites consacrées à l’affaire Dreyfus. Pour financer cette acquisition, l’institution rennaise a lancé une campagne de financement participatif. C’est dans la capitale bretonne que s’est tenu le procès en révision du capitaine en 1899.

Le Musée de Bretagne à Rennes possède déjà une très riche collection de photos et d’archives consacrées à l’affaire Dreyfus. L’établissement cherche à l’enrichir avec deux séries de photos totalement inédites liées au procès en révision du capitaine qui s’est tenu à Rennes à l’été 1899 sous les yeux de 300 journalistes venus du monde entier. Jugé coupable de trahison, Alfred Dreyfus avait été condamné à dix ans de réclusion avant d’être gracié quelques semaines plus tard.

Le Musée de Bretagne souhaite notamment acquérir une série de six photos montrant le capitaine Dreyfus à bord du Sfax, un navire venu le chercher sur l’île du Diable, au large de Kourou en Guyane, où il venait de passer quatre années en détention.

L’établissement rennais souhaite également acquérir l’album d’un collectionneur comprenant 78 photographies, toutes prises lors du procès en révision à Rennes.

« Le Musée de Bretagne bénéficie d’un budget conséquent pour acquérir chaque année de nouvelles collections. Plusieurs acquisitions importantes, que nous partagerons bientôt avec vous, ont sollicité l’entièreté du budget 2022. Mais nous ne voulons pas passer à côté de ces photographies exceptionnelles, actuellement proposées à la vente. C’est pourquoi nous avons besoin de vous » explique le musée sur son site web.

Objectif: 10.000 euros

Pour l’aider à faire l’acquisition de ces photos inédites, alors que son budget annuel d’acquisition est épuisé, l’établissement a décidé de lancer une campagne de financement participatif avec l’objectif de recueillir 10.000 euros d’ici la fin octobre 2022. Au 12/10/2022, plus de 5 130 euros étaient collectés sur la plateforme Kisskissbankbank, soit 51.23% de l’objectif, à 27 jours de la fin de la campagne.

Une fois numérisées, les photos seront publiées sur le portail en ligne du musée. « Faisant partie du domaine public, elles seront à la disposition de tous. C’est un patrimoine commun que le Musée de Bretagne construit. » assure l’établissement culturel.

www.kisskissbankbank.com/fr/projects/affaire-dreyfus-une-nouvelle-acquisition-au-musee-de-bretagne

(Sources: Musée de Rennes, KissKissBankBank, presse)

CAMPAGNES TERMINEES

  • Des milliers de co-châtelains du monde entier ont finalisé l’acquisition du domaine du château de Boulogne (dans l’Oise) (Objectif ATTEINT: 695 000 / Dartagnans)

Des milliers de co-châtelains du monde entier se sont réunis pour sauver le château de Boulogne (dans l’Oise) et faire revivre sa légende. Grâce à l’incroyable mobilisation autour de ce projet, les co-propriétaires et la plateforme Dartagnans ont finalisé l’achat du domaine dans sa totalité et vont pouvoir financer la restauration progressive et la mise en sécurité du château, pour une ouverture prévue en 2023.  

Le 12/10/2022, 30 jours avant la fin de la campagne, 682 335 euros étaient collectés pour un objectif de 695 000 euros (98.17%). Le 10/11/2022, la campagne s’est achevée avec un taux de financement de 103 %, soit 713 015€ collectés sur un objectif de 695 000€. 6 738 donateurs de plus de 60 pays sont devenu copropriétaires pour un montant moyen de 106 euros. 

Après plusieurs semaines de discussion avec le propriétaire actuel, fervent supporter du projet, Dartagnans a obtenu la possibilité d’étaler le paiement des dépendances sur 3 ans, à savoir 50 000€ par an. Le plan de financement a ainsi été revu et les co-chatelains ont désormais la certitude de pouvoir acheter, avant la fin de l’année, l’ensemble du domaine (bois, château et dépendances).

Afin de ne courir aucun risque, la plateforme a inclus la première annuité dans le financement du palier en cours, à hauteur de 20 000€. Les annuités en année 2 et 3 seront couvertes grâce au chiffre d’affaires généré par la mise en tourisme du site, notamment à travers les visites, les événements (privés et publics) et l’hébergement.

Le nouveau palier permettra la mise en sécurité et la restauration progressive indispensables à l’ouverture du château à la visite dès la saison 2023, mais également le parcours de visite.

La mise en sécurité et la restauration progressive se feront par étape et en priorisant les parties du domaine les plus dangereuses et fragiles.

Un parcours de visite scénarisé

Le domaine de Boulogne, son château, ses merveilles, son style architectural unique et son histoire se prêtent parfaitement à la création d’un parcours de visite scénarisé. Le site recèle de centaines d’anecdotes et de détails fascinants qui seront ainsi racontés aux visiteurs.

Plusieurs centaines de privilégiés ont pu découvrir les lieux et les anecdotes passionnantes autour du château lors de son ouverture pendant les Journées européennes du patrimoine. Cet événement a donné un avant-goût du potentiel du site et de l’expérience future qu’il proposera au public.

Depuis 2018, Dartagnans sauve des châteaux grâce au concept unique au monde de l’achat collectif. En 3 ans, la plateforme a ainsi su fédérer une communauté internationale de 40 000 actionnaires et co-châtelains, sauvé et ouvert au public 3 monuments historiques et investi plus de 6,5 millions dans les programmes de restauration et d’animation.

Après les succès de la Mothe Chandeniers, de l’Ebaupinay et de Vibrac, le Château de Boulogne-la-Grasse, dans l’Oise offre donc une nouvelle aventure humaine pour tous ceux qui rêvent de posséder une part d’un château.

dartagnans.fr/fr/projects/devenez-co-chatelain-d-un-chateau-a-1-h-de-paris/campaign 

(Source: Dartagnans)

  • Le Musée des enfants de Nantes a besoin du public (Objectif NON ATTEINT: 80 000 / HelloAsso, jusqu’au 10/11/2022)

Le Musée des enfants. Un nouveau lieu sur Nantes ! Ce projet vise à créer un musée qui sera également « un endroit d’accueil et d’échanges ». Ce lieu de découvertes aura pour but de favoriser dès le plus jeune âge le désir et la possibilité d’accéder à l’art mais aussi de l’expérimenter, de s’exprimer lors d’ateliers. Le projet aura également pour but de renforcer les liens intergénérationnels et familiaux. La campagne de financement participatif n’a pas atteint son objectif.


Le Musée des enfants sera un lieu ouvert à tous les enfants accompagnés par leur famille, les écoles, les centres de loisirs ou spécialisés.

Créer un musée pour les enfantsAvec les dons collectés sur la plateforme HelloAsso, l’association en charge du projet pourra créer et mettre en place une structure à la taille des enfants disposant d’un mobilier approprié pour les accueillir, de leur naissance à la primaire.

Le Musée des enfants sera un lieu pour s’éveiller, expérimenter grâce à divers ateliers, développer l’imaginaire et aussi découvrir l’histoire de l’art.

Il se composera de plusieurs espaces:

. une salle d’exposition permanente avec des reproductions de grandes œuvres tels que la Joconde de Léonard de Vinci, les tournesols de Van Gogh et bien d’autres.

. une salle d’exposition contemporaine. Le jeune public choisira les artistes contemporains exposés dans le musée.

. une salle d’expérimentation pour s’amuser à pratiquer sans crainte différentes pratiques artistiques.

. un espace de temps d’échanges autour de la parentalité proposant des rencontres avec des professionnels sur des thèmes tels que : la motricité, la lactation, le sommeil, l’autorité bienveillante … Les parents pourront également se retrouver, ou non, entre eux pour échanger durant le temps d’activité de leur enfant, ou tout simplement se reposer au café goûter.

. et un café goûter, « espace cosy ou on peut se souvenir, échanger mais aussi continuer à découvrir ».

Les œuvres présentées dans le musée seront interactives et sensorielles.

Ce musée sera également ouvert aux conteurs, musiciens, comédiens, danseurs offrant ainsi des visites ludiques et mémorables.

Un premier objectif à 45 000 euros

Les dons serviront à financer l’achat du bail commercial de 45 000 euros, dans le quartier Madeleine champ-mars, non loin du centre ville de Nantes .

Au delà des 45 000 euros, la collecte permettra de payer les charges fixes (loyers, charges locatives, taxe) des 6 premiers mois, d’effectuer des travaux d’aménagement et acheter en partie du mobilier ainsi que du matériel adapté.

Au 12/10/2022, 6 535 euros étaient collectés pour un objectif de 80 000 euros, soit 8.17% 33 jours avant la fin de la campagne.

Le 10/11/2022, la collecte s’est achevée avec 6 575 € collectés, soit 8 % de l’objectif de 80 000 €.

www.helloasso.com/associations/le-musee-des-enfants-de-nantes/collectes/le-musee-des-enfants-de-nantes-a-besoin-de-vous

(Source: HelloAsso)

SOURCES: Domaine de Chantilly, Dartagnans, presse

PHOTOS: Domaine de Chantilly, Dartagnans

PHOTO du carrousel: détail du tableau représentant le roi Clovis, que la ville de Soissons souhaite acquérir

Date de première publication: 12/10/2022

Le Domaine de Chantilly et le musée de Bretagne sont membres du CLIC France

Partager :

Laisser un commentaire