La start-up américaine Mona lève 14 millions d’euros afin de développer sa plate-forme métavers pour les créateurs

Partager :
La start-up californienne Mona vient de lever 14,6 millions de dollars (14 millions d’euros) pour créer une plate-forme métaverse destinés aux créateurs 3D. L’ambition de son fondateur est de « construire des mondes, pas des murs ». Mona fournit une plate-forme et un réseau permettant aux créateurs de créer, créer et vendre des mondes métavers interactifs en tant que NFT. 

La plate-forme de création de mondes artistiques Mona est gratuite pour quiconque veut créer et accéder via son navigateur Web. Dans la galerie Mona, les créateurs peuvent imaginer leurs mondes métavers et vendre leurs productions en utilisant la blockchain Ethereum ou Polygon.

Les créateurs utilisent Mona pour construire et présenter des œuvres d’architecture, des œuvres d’art, des jardins 3D, des chasses au trésor immersives, des événements et des concerts virtuels, des escape game et autres expériences virtuelles.

Justin Melillo, PDG de Mona, y voit un moyen de « créer une économie permettant aux artistes et aux collectionneurs de participer de manière significative à un univers numérique partagé ».

Mona s’est ouverte aux créateurs en octobre 2021 et compte déjà plus de 3 000 utilisateurs qui construisent des mondes virtuels dans son métaverse.

“Mona est un métaverse Web3, une plate-forme et un réseau de création de monde construits pour les créateurs par des créateurs”, a déclaré Justin Melillo. “Nous rendons super facile, et également gratuit, pour tout créateur de créer et de vendre des oeuvres numériques dans un monde virtuel de haute qualité sous la forme de NFT, ou jeton non fongible ».

La société ne vend pas de terrains virtuels ni de jetons. Elle ne facture rien aux créateurs à l’avance mais se rémunère par des commissions. Elle construit des outils, des systèmes et des protocoles pour le métaverse ouvert.

“Nous considérons les créateurs et les développeurs comme l’épine dorsale du métaverse”, a déclaré Justin Melillo. “Nous sommes donc vraiment ravis de prendre une position différente sur les choses et d’éloigner la conversation de cet accent mis sur la rareté artificielle, la vente de terrains, voire la vente de laissez-passer pour qu’un créateur puisse construire.”

Sur la plateforme Mona, les créateurs ont gagné plus de 500 000 $ depuis octobre 2021, en frappant (via Ethereum ou Polygon) puis en vendant leurs mondes virtuels tokenisés. En vendant sur Mona, les créateurs reçoivent également de l’argent et des redevances perpétuelles sur chaque revente de leur création numérique.

Caelestia Archimicia dans le monde virtuel de Mona
  • Construire un métaverse artistique ouvert

« Notre mission chez Mona est de faire du métaverse un réseau social où les créateurs peuvent s’épanouir. Un endroit pour construire des mondes, pas des murs », a déclaré Justin Melillo.

Avec cette levée de fonds, la start-up souhaite continuer à développer « une communauté mondiale et dynamique de constructeurs en intégrant des milliers de nouveaux créateurs au métaverse ouvert et au Web3.

« Le métaverse n’a pas à appartenir aux grandes entreprises technologiques – il peut être et sera un endroit pour tout le monde » estime le fondateur.

La lévée de fonds a été codirigé par Protocol Labs, Archetype et Collab+Currency et les autres investisseurs incluent Placeholder, OpenSea Ventures, Polygon Studios, ConsenSys, Venture Reality Fund et d’autres fonds crypto-natifs.

“La vision de Mona pour le métaverse – un réseau social 3D en temps réel – innove car il est ouvert aux créateurs et aux participants de l’environnement numérique, et il est alimenté par les normes ouvertes de Mona et ses puissants outils de tokenisation » a déclaré Derek Edward Schloss de Collab+Currency, dans un communiqué. “Le métaverse de Mona a le potentiel de modifier la façon dont la société, la culture et l’économie s’entremêlent dans un nouveau paradigme numérique.”

“Mona construit les outils, les systèmes et les protocoles pour développer le métaverse ouvert”, a déclaré Juan Benet, PDG de Protocol Labs, dans un communiqué. “Nous sommes fiers de soutenir leur travail innovant alors qu’ils développent l’infrastructure permettant aux créateurs et aux développeurs de construire et de posséder le métaverse ouvert. Nous passerons tous d’innombrables heures à l’intérieur des expériences virtuelles de haute qualité hébergées sur Mona. »

« Meta Estates » par Luis Fernandez
  • Un appel à créateurs dotés de 200 000 $

Basée à San Francisco, Mona s’est associée au réseau de stockage cloud décentralisé Filecoin pour lancer un appel ouvert aux artistes, architectes et joueurs afin de stimuler la création de nouveaux espaces d’art 3D dans le cadre du Filecoin Forum, avec en prime la plus grande prime créative du métaverse: plus de 200 000 $ à gagner.

A propos de Justin Melillo

Justin Melillo est un artiste 3D et ancien scénographe pour Drake et Charli XCX. Dans ses fonctions précédentes chez Magic Leap et DreamWorks Animation, il a aidé à construire la première IA humaine numérique AR au monde et une expérience de capture volumétrique avec la Royal Shakespeare Company. Expert des les réalités étendues, Il a également collaboré avec des musiciens tels que Sia, Lizzo, Pearl Jam, Cardi B et Maroon 5.

Espérons qu’une strat-up française soit en capacité d’inventer le metaverse ouvert des musées et lieux culturels !

https://www.monaverse.com/

https://www.mona.gallery/

SOURCE: Mona, Venture Beat, presse

PHOTOS: Mona

PHOTO du carrousel: Un monde construit dans Mona : Bluedrop Archimecia. (c) Bluedrop par Archimicia (Amanda Mariano)

Date de première publication: 04/07/2022

Partager :

Leave a Comment

Club Innovation et Culture France

Bonjour

A l’occasion de ses 10 ans, le CLIC France vous propose une nouvelle version de son site web.

Celui-ci sera prochainement enrichi de nouveaux contenus et services.

Si vous souhaitez être tenu informé de l’actualité du CLIC France et des futures évolutions de son site web, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter.

L’équipe du CLIC France