Le Musée de Cluny – musée national du Moyen Âge rouvre ses portes en proposant un parcours enrichi et de nouvelles expériences

Partager :
Fermé depuis le 29 septembre 2020, le musée de Cluny musée national du Moyen Âge rouvre ses portes le 12 mai 2022, après près de 2 ans de rénovations et de modernisation. Cette renaissance du musée du Moyen Age est l’occasion d’offrir de nouvelles expériences et de lancer une campagne de financement participatif pour enrichir sa collection.

[EVENT CLIC] Le lundi 30 mai 2022, à 15.00, les membres du CLIC France sont invités à découvrir le nouveau musée de Cluny et à tester ses nouveaux outils de médiation. La visite permettra de dialoguer avec l’équipe du musée mais également avec les entreprises Mazedia, Audiovisit et Ubiscène pour découvrir et tester l’outil de médiation mobile « compagnon de visite » et de Mosquito pour la table numérique dédiée à la salle des sculptures de Notre Dame de Paris.

Audiovisit pourra également parler du dispositif sur tablette dédié au 12-15 ans et offrant une découverte de la tenture de la Dame à la licorne (mécénat de la fondation Gandur pour la Jeunesse).

Activité réservée aux membres du CLIC France. Inscription obligatoire ouverte: visite@club-innovation-culture.fr avant le 25/05/2022

Modernisé, le musée entre ainsi dans le 21e siècle. il est désormais :

. intégralement accessible aux personnes à mobilité réduite,

. visible depuis le boulevard Saint-Michel grâce à son nouvel accueil,

. et plus lisible grâce aux nouveaux circuits de visite et à la refonte de la muséographie.

Le Musée de Cluny a fermé ses portes le 29 septembre 2020 pour pouvoir terminer les travaux de
modernisation initiés en 2015. Une dernière phase de rénovations, afin d’assurer « l’accessibilité physique au musée, mais également [de] restaurer les bâtis anciens et reprendre l’ensemble du parcours muséographique pour en améliorer l’accessibilité intellectuelle ».

Le 15 décembre 2021, le musée a annoncé que ces travaux étaient terminés. Le musée du Moyen-Âge, situé au cœur du quartier latin à Paris peut donc à nouveau accueillir ses visiteurs à partir du jeudi 12 mai 2022.

  • Un vaste projet de modernisation

Le projet de modernisation devait permettre d’agrandir le musée avec une annexe accolée aux termes de Cluny, l’un des rares monuments antiques de la capitale encore visible.

Les travaux menés depuis près de 2 ans permettent notamment d’assurer à tous les visiteurs un accès confortable au musée et à ses collections.

Désormais, les visiteurs en fauteuil roulant, ceux qui ont des difficultés pour se déplacer, les familles avec poussette, les personnes âgées… disposent d’ascenseurs, de rampes d’accès et d’un parcours de visite facilement accessible, notamment grâce à la création d’un bâtiment d’accueil de plain-pied.

Des opérations de restauration ont également été menées, de 2015 à 2017, pour préserver les bâtiments et les maçonneries les plus anciennes et les plus fragiles.

Des fenêtres ont été rouvertes vers le jardin, des espaces permettent de mieux voir les vestiges gallo-romains protégés par le musée, de nouveaux lieux pratiques ont été ouverts pour les visiteurs.

Présentation vidéo du nouveau musée :

  • Une nouvelle muséographie, intégralement repensée

Conçu dans les années 1950, le parcours permanent présentait les oeuvres par métiers et techniques. Cette approche a été progressivement bouleversée par l’enrichissement des collections, l’intégration de nouvelles pièces ou une meilleure connaissance des œuvres. La refonte de la muséographie s’est imposée dans le cadre du chantier de modernisation.

Elle a nécessité une réflexion sur la lisibilité du parcours, pensée aujourd’hui d’un point de vue chronologique et par grandes unités d’ensemble. Avant de pouvoir réinstaller les quelque 1600 objets présentés, des travaux de gros oeuvre ont été menés, une nouvelle signalétique et de nouveaux dispositifs de médiation ont été réalisés.

Copie de 4

  • Un nouveau parcours enrichi

La refonte du circuit de visite a pour objectif de faire mieux comprendre le site et son articulation avec les collections et d’appréhender l’époque médiévale chronologiquement, mettant ainsi en valeur l’évolution des styles et des techniques.

Le parcours conduit les visiteurs des salles lumineuses du nouvel accueil à l’architecture contemporaine, aux hautes voûtes du frigidarium (salle froide) des thermes antiques, avant de traverser un bâtiment du 19e siècle puis de circuler dans les salles de l’hôtel médiéval.

Ses fenêtres, côté cour et côté jardin, ont été ouvertes pour faciliter le repérage et permettre une meilleure compréhension du bâtiment. Le frigidarium des thermes antiques au niveau -1 et la chapelle gothique au niveau 2, sont surtout valorisés pour leur architecture ; ils s’intègrent logiquement dans le parcours de visite.

Tout au long de ce cheminement sur plusieurs niveaux, la nouvelle muséographie, selon une logique d’ensemble, donne à voir la diversité des expressions artistiques principalement européennes, sur un temps long, plus de 1000 ans.

Sculptures, objets d’orfèvrerie, vitraux, émaux, peintures, tapisseries, enluminures et objets de la vie quotidienne illustrent la richesse des productions artistiques de l’époque médiévale. La nouvelle muséographie assume les époques moins représentées dans les collections et met en valeur au contraire celles qui constituent un axe fort, tels l’art français et le 15e siècle. Le parcours est à présent chronologique avec des insertions thématiques, permettant des regroupements essentiels à la compréhension et la valorisation de chefs d’oeuvre.

Dans ses espaces réaménagés, le nouveau musée peut ainsi présenter ses 1 600 œuvres d’art, dont 500 ont été restaurées.

Dans le JDD, la directrice du musée de Cluny, Séverine Lepape, explique : « Auparavant, les œuvres étaient réunies selon leurs techniques de fabrication, sans tenir compte des périodes historiques. Ce n’était pas toujours facile de se repérer pour le grand public ».

Le nouveau musée propose un parcours de visite, par ordre chronologique.

Le parcours de visite a été repensé. Le site web du musée annonce que « des visites architecturales seront proposées à la réouverture du musée au printemps 2022. Certains espaces antiques, jusque-là invisibles, seront accessibles en visite guidée, comme la salle des enduits, la cave gothique ou l’annexe romaine. Ces nouvelles propositions apporteront une visite plus complète et compréhensible du complexe des thermes de Cluny ».

Une série de 5 vidéos présente le nouveau parcours sur le compte Youtube du musée.

  • Une campagne de communication décalée

Pour accompagner la transformation du musée et annoncer sa réouverture, le musée a été séduit par la proposition de l’agence Oficina de collaborer avec un artiste contemporain. 

Symboliquement, l’univers médiéval est une source inépuisable et James Kerr l’a bien compris. Artiste installé à Montréal, il s’est fait connaître par son projet digital Scorpion Dagger, avec lequel il a déjà eu l’occasion de collaborer avec différentes marques et institutions : Bavarian State Opera, Tate, Gucci, Fender, The New York Times… Génie du remix et star des réseaux sociaux, il détourne des œuvres anciennes dans des GIFs animés, pour les confronter à un contexte contemporain et interroger notre époque. Son inspiration vient de scènes de vie quotidiennes, souvent banales.

« Je considère mes personnages historiques comme des modèles ; posant lorsque le musée est ouvert, mais qui rentrent chez eux comme n’importe qui à la fin de la journée » décrit James Kerr.

« En détournant ces icônes, il confronte l’ancien et le contemporain pour commenter avec humour et impertinence les liens entre passé et présent, décomplexer l’histoire de l’art et traiter avec intelligence ce pan de notre culture » explique le musée. « Son travail illustre parfaitement la modernisation physique et intellectuelle du nouveau musée et la mission qu’il s’est fixée : proposer une approche savante et ludique de l’histoire de l’art pour mieux comprendre notre époque ».

Cette campagne de communication est donc pour le musée une façon d’aller à la rencontre de ses publics ; comme un écho à sa nouvelle programmation culturelle, plus accessible et ouverte, invitant à une découverte plus sensible des collections.

Le musée a confié à James Kerr, aka Scorpion Dagger, la production de 10 animations en gifs, largement diffusées et partagées sur les réseaux sociaux.

 

Pour la dernière phase de ses travaux de modernisation et en préparation de sa réouverture, le musée de Cluny – musée national du Moyen Âge avait proposé plusieurs actions de communication originale.

L’institution a invité l’artiste Christelle Téa. Dessinatrice au trait fin et détaillé, Christelle Téa propose un regard poétique sur la réinstallation des collections. Ses dessins ont été diffusés sur les réseaux sociaux du musée du 2 au 11 février 2022. Description de l’invitation à Chsitelle Téa

Le musée a également proposé des stickers numériques disponibles gratuitement pour enrichir des messages sms ou whatsapp.

Vingt détails d’une quinzaine d’œuvres des collections du musée de Cluny ont été isolés pour enrichir les conversations quotidiennes sur WhatsApp ou dans n’importe quelle messagerie privée, mais aussi sur les réseaux sociaux.

« Ces stickers peuvent transmettre une émotion ou donner une information avec toute la souplesse des émoticônes présents sur tous nos écrans. En attendant sa réouverture après travaux en 2022, c’est une manière originale de garder le lien avec les collections du musée et avec ses œuvres majeures ».

Vingt stickers sont disponibles gratuitement depuis le menu de l’application «Cluny en poche », sur Android ou sur iPhone. Il suffit ensuite de cliquer sur le bouton «Ajouter à WhatsApp» et les images sont directement enregistrées dans l’application. Chacun peut également les télécharger individuellement en tant qu’image depuis le site internet du musée en passant par les notices d’œuvres ou le chatbot Ask Adam. Ce projet a été initié par la Direction générale des patrimoines du Ministère de la Culture sur une idée originale de la société C-Album. Il a été réalisé dans le cadre d’un projet d’éducation artistique et culturelle par C-Album avec des élèves du lycée technologique d’Arts Appliqués Auguste Renoir.

Le musée proposera également prochainement une série podcast, produite en collaboration avec Akken.

  • Une programmation repensée : coup de projecteur sur les premiers rendez-vous

Voir, écouter, ressentir : ces trois mots sont au cœur de la programmation proposées dès la réouverture et spécifiquement imaginées pour le musée de Cluny.

« Au service d’une nouvelle appropriation des œuvres, le corps, les émotions, les sensations et l’imaginaire sont convoqués » pour permettre des expériences impliquant une participation plus active des visiteurs.

Ainsi, en parallèle du retour des visites guidées, conférences et concerts, des activités sensibles, sensorielles et plus inclusives permettent de renouveler le dialogue avec les œuvres et la rencontre entre monde médiéval et monde contemporain.

. SAMEDI 14 MAI À 9H30
Cluny tranquille, médiation sensible, par Juliette Verga Laliberté, hypnologue

« Prenez le temps ! « Cluny tranquille », c’est un nouveau format de visite de 45 minutes pour oublier la course contre la montre du quotidien et se ressourcer au musée ».

Les visiteurs sont guidés par une maître-praticienne en hypnose, Juliette Verga Laliberté, à travers les collections du musée. Par une approche sensible, où l’attention est entièrement portée sur les œuvres, ces moments hors-du-temps offrent une occasion de tisser une relation avec les œuvres mais aussi de s’écouter soi-même. L’état hypnotique permet un accès plus direct à l’imaginaire ainsi qu’une mise en relation fine avec les sens externes (les 5 sens) et internes (équilibre, perception de la température, perception de la position du corps dans l’espace, perception de l’ensemble des sensations).

Ces visites s’adressent au public individuel à partir de 16 ans. Les groupes sont limités à 12 personnes maximum.

Réservation par mail : activites.museedecluny@culture.gouv.fr ou par téléphone : 01 53 73 78 24.

Tarif(s) :

  • Médiation sensible (plein tarif) : 16€
  • Mediation sensible (tarif réduit) : 14€

Date(s) suivante(s) :

  • samedi 18 juin 2022 – 09:30
  • samedi 03 septembre 2022 – 09:30

Durée : 45 min
Public : Adultes, Pour tous

. SAMEDI 14 MAI À 10H15
Balades sensibles pour les 0-3 ans, médiation sensible, par la compagnie 2 Minimun

Destinée à la toute petite enfance, les balades sensibles utilisent les outils de la danse pour apprendre à regarder les œuvres par le corps à partir des gestes représentés dans les œuvres du musée. Cette activité en famille se fait en binômes, un parent – un enfant.

La compagnie a créé trois balades sensibles, déclinées non pas en fonction de l’âge, mais selon un niveau psycho et sensori-moteur de l’enfant : « Avant la marche » (pour les tout-petits), « De la marche au langage » (pour les moyens) et « Du langage à l’entrée en maternelle » (pour les plus grands).

Ce samedi 14 mai de 10h15 à 11h, nous vous proposons la balade « Du langage à l’entrée en maternelle ».

14 € pour un parent et son enfant en tarif plein ou 12 € en tarif réduit

Réservation par mail à accueil.cluny@rmngp.fr ou par tel. au 01.53.73.78.16

Durée : 45 min
Public : En famille, Binôme parent-enfant (0-3 ans)

En savoir plus

. SAMEDI 14 MAI À 15H30
Visite théâtralisée pour les 12-15 ans, par la compagnie de La Petite Main

« Quand la mémoire part en morceaux… Partez pour une visite guidée des thermes antiques et laissez-vous emporter par les comédiens de La Petite Main dans une enquête théâtralisée. Aux côtés de l’archéologue Vacquer, revenu du 19e siècle, traversez les siècles jusqu’à l’époque gallo-romaine pour découvrir la vie quotidienne des habitants de Lutèce ».

Visite réservée aux jeunes de 12-15 ans sans accompagnateur.
Samedi 14 mai à 15h30
Dimanche 15 mai à 15h30
Gratuit, sur réservation par mail à accueil.cluny@rmngp.fr ou par tel. au 01.53.73.78.16

Avec le soutien de la Fondation Gandur pour la Jeunesse.

Durée : 1h30
Public : Ados 12-15 ans

En savoir plus

  • Campagne de financement participatif jusqu’au 23 juin 2022

Une statuette en ivoire de Gionanni Pisano, représentant un Christ crucifié, est actuellement en vente sur le marché. Une campagne de financement participatif a été lancée par la société des Amis du musée de Cluny afin d’acquérir cette sculpture exceptionnelle.

Le christ crucifié, Giovanni Pisano:

Œuvre d’intérêt patrimonial majeur, elle serait la première sculpture du maître toscan du 13e siècle à entrer dans les collections nationales françaises.

Pour devenir donateur, rendez-vous sur la page dédiée jusqu’au 23 juin 2022. En savoir +

Calendrier des travaux

2011 : Lancement du projet par le Ministère de la Culture

2013 : Début du chantier de modernisation avec le réaménagement de la salle de la Dame à la licorne

Décembre 2013 : Lancement du concours d’architecture pour la création d’un nouvel accueil

Juillet 2014 : Désignation de l’architecte Bernard Desmoulin

Automne 2015 : Début des travaux de restauration : chapelle, bâtiment Boeswillwald, vestiges antiques

Juin 2016 : Fin des travaux de restauration du bâtiment Boeswillwald

Été 2016 : Début de la construction du nouvel accueil

Septembre 2016 : Sélection de l’architecte-muséographe pour la refonte des parcours et réouverture de la chapelle

Décembre 2017 : Fin de la restauration des thermes gallo-romains (vestiges antiques)

1er mars 2018 : Fermeture totale du musée pour préparer la réouverture partielle et le chantier de refonte des parcours de visite14 juillet 2018 : Ouverture du nouvel accueil et réouverture partielle du musée

Automne 2018 : Début des travaux de muséographie (refonte des parcours de visite)

28 septembre 2020 : Fermeture totale du musée pour finaliser les travaux de reprise du parcours de visite

Jeudi 12 mai 2022 : Réouverture totale du nouveau musée.

https://www.musee-moyenage.fr/

SOURCE: Musée de Cluny

PHOTOS: Musée de Cluny

PHOTO du carrousel: Coffret de l’Assaut du château d’amour (c) Musée de Cluny

Date de première publication: 12/05/2022

Le Musée de Cluny est membre du CLIC France

Partager :

Laisser un commentaire