RM, star de la pop coréenne devient mécène et ambassadeur du Los Angeles County Museum of Art (LACMA)

Partager :

Le LACMA vient d’ouvrir « L’espace entre : le moderne dans l’art coréen », l’une des premières grandes expositions d’art coréen moderne dans un musée occidental. A cette occasion, RM (Kim Namjoon) la star du groupe K-Pop BTS a annoncé avoir fait un don de plus de 70 000 euros pour financer la restauration d’une robe de mariée coréenne traditionnelle détenue par le Los Angeles County Museum of Art (LACMA). Le chanteur propose également des commentaires sur certaines des œuvres d’art pour l’audioguide de l’exposition. Celui qui est collectionneur devient ainsi ambassadeur du musée. Ailleurs dans le monde, des expositions présentent la culture pop coréenne.

Du 11 septembre 2022 au 19 février 2023, le LACMA présente The Space Between: The Modern in Korean Art, une exposition qui explore le développement de l’art moderne en Corée. Coproduite avec le National Museum of Modern and Contemporary Art (MMCA) de Corée, elle raconte notamment « les rencontres et les réinterprétations des artistes coréens et les influences étrangères qui les ont inspiré ». Il s’agit de la première grande exposition d’art coréen moderne jamais organisée dans un musée occidental.

  • Les commentaires du chanteur sur l’audioguide de l’exposition

Le chanteur K-Pop RM (Kim Namjoon) commente 10 des 130 œuvres présentées dans l’exposition, en anglais et en coréen.

Sur son compte instagram aux 38,2 millions d’abonnés, RM (Kim Namjoon) la star du groupe K-Pop BTS annonce : »J’ai personnellement participé au guide audio pour certaines des œuvres que j’aime qui sont présentées dans cette exposition historique. Il est disponible sur place au LACMA et en ligne sur le site Internet du musée ».

Ce post a été aimé par 6,13 millions de personnes !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RM (@rkive)

En prêtant sa voix à l’audioguide et en assurant la promotion de l’exposition sur ses comptes sociaux, le chanteur devient ambassadeur du musée de Los Angeles et prescripteur de son exposition.

  • Un don de plus de 140 000 euros

Le don de 100 millions de wons coréens (72 000 euros) fait par RM à la Fondation du patrimoine culturel coréen d’outre-mer (OKCHF) sera utilisé pour restaurer la robe royale hwarot de l’ère de la dynastie Joseon (1392-1910), qui appartient à la collection du Lacma.

Le hwarot retournera en Corée du Sud en septembre 2022 pour être restauré sous la direction de l’Administration coréenne du patrimoine culturel (CHA).

« Pour la Corée du Sud et les États-Unis, respectivement pays d’origine et pays de collection, la préservation et la conservation de notre patrimoine culturel ensemble sont au cœur de ce projet », a déclaré un porte-parole de la CHA. « Une équipe de nos experts préservera la beauté originelle du hwarot en le restaurant selon les méthodes traditionnelles. Le projet contribuera également à faire connaître ce patrimoine culturel tant au pays qu’à l’étranger ».

Après le processus de restauration, la robe de mariée sera exposée au Musée national du Palais de Corée en 2023 puis elle sera présentée au LACMA en 2024.

  • Chanteur, collectionneur et donateur

RM, qui est également collectionneur d’art, a également annonce un don de 100 millions de wons coréens supplémentaires à l’OKCHF pour soutenir la production d’un catalogue de peintures coréennes appartenant à des musées étrangers.

En 2020, il avait déjà fait don de 100 millions de wons coréens au Musée national d’art moderne et contemporain de Corée.

RM a également prêté une pièce de sa collection, une sculpture en terre cuite d’un cheval de l’artiste sud-coréen Kwon Jin-kyu, pour une rétrospective du Musée d’art de Séoul qui s’est déroulée jusqu’en mai 2022.

Un vlog de 35 minutes que le chanteur a enregistré sur sa visite à la foire Art Basel en Suisse l’été 2022 a accumulé près de 8.8 millions de vues.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RM (@rkive)

Ce statut d’influenceur est reconnu par les autorités. Arts Council Korea, un organisme affilié au gouvernement, l’a nommé Art Sponsor of the Year.

« Nous sommes très heureux que RM, qui a une grande influence mondiale, soit un amateur d’art », a déclaré le directeur de MMCA, Youn Bummo.

 

L’art coréen n’est pas seulement à l’honneur en Californie.

  • Une exposition sur le « Namjooning »

Le musée de l’Université de Santo Tomas aux Philippines, plus ancien musée du pays, propose une nouvelle exposition interactive inspirée du terme « namjooning », inventé par RM.

L’exposition, intitulée « UST Goes Namjooning : Capturer des moments sur le campus », se déroule du 15 septembre au 21 octobre 2022. Il présente des œuvres d’art ainsi que des produits dérivés BTS.

  • Les chanteurs coréens sur Google Arts & Culture 

Les membres du groupe BTS ont également été choisis par Google Arts & Culture pour choisir des œuvres d’art et des lieux qui ont une signification particulière pour eux.

La nouvelle  expérience BTS x Street Galleries proposée sur la plateforme Arts & Culture de Google, présente des lieux emblématiques du monde entier. Lancée pour célébrer le 9e anniversaire de la base de fans ARMY du groupe, l’expérience emmène le public pour une tournée artistique virtuelle, de New York à Séoul.

Chaque membre de BTS a organisé sa propre Street Gallery et chaque emplacement comprend des œuvres d’art qui correspondent aux histoires personnelles des membres du groupe.

RM a choisi d’implanter sa Street Gallery à Namdaemun, Séoul, où BTS a donné le coup d’envoi d’une tournée mondiale en 2021.

La plateforme de Gogle invite également les fans à créer leur propre Street Gallery, dans laquelle ils peuvent mélanger des œuvres d’art de Google Arts & Culture avec des photos de BTS.

  • La pop culture coréenne au V&A de Londres

Gangnam Style, aespa, Parasite, Squid Game, BTS et bien plus encore figurent dans la grande exposition qui a ouvert ses portes au V&A de Londres, le 24 septembre 2022. La nouvelle exposition explore la culture populaire de Corée du Sud et son impact mondial sur les industries créatives, notamment la musique, le cinéma, la beauté et la mode.

« Hallyu ! La vague coréenne » présente environ 200 objets allant des tenues portées par des groupes de K-pop à une reconstitution de la salle de bain du film oscarisé Parasite de Bong Joon-ho. Des écrans numériques et des installations interactives emmènent également les visiteurs dans les scènes et situations explorées par l’exposition.

« De nombreuses expositions sur la Corée à travers le monde se concentrent sur la dynastie Joseon ou la dynastie Goryeo, mais pas nécessairement sur la culture populaire », a déclaré Rosalie Kim, commissaire, au site NME“Je pensais que, le V&A étant un musée d’art, de design et de performance, nous serions les mieux placés pour organiser une exposition.”

SOURCES: LACMA, V&A, presse

PHOTOS: LACMA, V&A, compte instagram de RM

Date de première publication: 28/09/2022

Partager :

Laisser un commentaire