Le second centre immersif WNDR à San Diego implique ses visiteurs dans les expériences artistiques

Ouvert le mercredi 11 janvier 2023 dans le quartier Gaslamp, le centre d’art immersif de San Diego est la seconde implantation de la marque WNDR, née à Chicago en 2018. Deux autres sites ouvriront en 2023, à Seattle et à Boston.

Le président de WNDR Global, Ryan Kunkel, explique que l’expérience WNDR (prononcez « wonder », « merveille ») convient à tous les âges, mais que son marché cible est « l’adulte de 18 à 35 ans, intéressé par la création et l’art et en recherche d’une expérience originale ».

  • Le visiteur acteur

Toutes les activités offertes à San Diego suscitent l’implication du visiteur: une installation au qui réagit à chaque contact ou pas, une structure ressemblant à une maison qui se remplit d’éclairs, de tonnerre et d’autres effets, une salle de miroir quantique remplie de projections d’art numérique; une expérience en réalité virtuelle où les invités peuvent se promener dans différentes salles « à l’infini » et une salle qui diffuse de l’art numérique basé sur l’intelligence artificielle.

« Le plus grand différenciateur de notre musée est le fait que notre expérience n’est pas complète sans vous, le visiteur », explique Ryan Kunkel. « Il faut cette interaction et aucun invité n’a la même expérience. Nous construisons une communauté autour de l’art et de la technologie. Nous nous délectons de l’idée que nous sommes l’anti-musée. Tant de musées d’art traditionnels ne sont pas accessibles à de nombreux membres de la communauté et l’accessibilité est au cœur de tout ce que nous faisons. Cela signifie s’engager, toucher et jouer au lieu des interdictions classiques des lieux culturels traditionnels »

« InsideOut » au musée WNDR de San Diego (Photo: Ken Schluchtmann)

. Avec « InsideOut », les visiteurs peuvent entrer dans une maison et découvrir une tempête et d’autres effets visuels et sonores. « C’est un moment pour ralentir et ressentir la beauté de notre monde précieux et turbulent. Du calme à la tempête et vice-versa. Une expérience vidéo, lumineuse et sonore immersive à 360° basée sur les souvenirs d’enfance de l’artiste Leigh Sachwitz, qui a souvent connu des orages dans un abri de jardin de Glasgow. Leigh s’est inspiré de ces moments de la météo écossaise où même les phases de pluie et de soleil peuvent être vécues ensemble en 20 minutes ». (Artiste : Studio Leigh Sachwitz)

. « Quantum Mirror » d’Adrian Stein est une « méditation structurelle sur la conscience humaine moderne. C’est une salle à débordement avec plus de 150 miroirs qui évoquent notre interaction avec la technologie ». (Artiste : Adrien Stein)

. L’expérience « Light Floor » conçue par WNDR est composés de « centaines de capteurs de pression qui réagissent à vous. La présence est détectée et le sol s’active à chaque mouvement. Plus vous bougez, plus vous créez ». (Artiste : Studios WNDR)

« Light Floor » du musée WNDR de San Diego (Photo: Kirsten Miccoli)
  • La seconde implantation de la marque WNDR

Le centre d’art de San Diego occupe 1 500 mètres carrés, aux deux premiers étages d’un bâtiment historique de Market Street.

Il s’agit du second deuxième emplacement de WNDR, qui a commencé comme une expérience pop-up dans le West Loop de Chicago en 2018 et a ensuite déménagé dans un espace permanent là-bas. Deux autres sites ouvriront plus tard en 2023 à Seattle et à Boston.

Le créateur du musée est l’entrepreneur technologique Brad Keywell, qui dirige Uptake Technologies, un fournisseur de logiciels d’IA industrielle.

Bien que la plupart des expositions du musée WNDR impliquent l’utilisation de logiciels et de technologies de conception, chaque centre d’art présente également des médias traditionnels tels qu’une sculpture de Yayoi Kusama.

L’une des premières expositions du site de San Diego est également une exposition d’art graffiti avec une œuvre de l’artiste new-yorkais Keith Haring.

WNDR Global, qui gère les implantations de la marque, a déclaré que San Diego avait été choisi comme second site de WNDR parce que San Diego dispose d’une communauté artistique locale florissante et n’offrait pas lieu qui intègre la technologie et l’art.

« Du partenariat local, à la mairie en passant par la scène artistique, l’accueil que nous y avons reçu est remarquable. San Diego peut parfois être négligé par son plus grand voisin du nord, mais nous pensons que San Diego est la maison idéale pour nous » a déclaré Ryan Kunkel.

Le site de San Diego dispose d’un salon ouvert à tous sans billet, et les groupes scolaires à faible revenu peuvent le visiter gratuitement.

Le musée dispose également d’un espace éducatif, où les classes des districts locaux peuvent faire venir des groupes pour le programme STEAM (science, technologie, ingénierie, arts et mathématiques).

Ryan Kunkel a déclaré que le centre de San Diego prévoyait également des installations éphémères dans le comté, dont une dans le quartier de la Petite Italie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par WNDR Museum (@wndrmuseum)

Informations pratiques

Jours et horaires: le centre WNDR de San Diego est ouvert du mercredi au dimanche. De midi à 21 h du lundi au jeudi. de 10 h à 23 h les vendredis et samedis. De 10 h à 20 h le dimanche.

Lieu : 422 Market St., San Diego

Tarifs : 32 $, général et 22 $, pour les moins de 12 ans

wndrsandiego.com

SOURCES: WNDR Global, presse

PHOTOS: WNDR Global

PHOTO du carrousel: « InsideOut » au musée WNDR de San Diego (Photo: Ken Schluchtmann)

Date de première publication: 12/01/2023

Laisser un commentaire