Avec « Venise révélée », le Grand Palais Immersif installe ses expositions « expériences » à Paris

Partager :

Le Grand Palais Immersif, nouveau lieu dédié à la programmation d’expositions immersives, ouvre ses portes le 21 septembre 2022, en partenariat avec l’Opéra de Paris. Exploité pendant 3 ans par GPI, filiale commune de la RMN-GP, de la société Vinci et de la Caisse des Dépôts et Consignations, l’espace situé à l’opéra Bastille proposera 2 à 3 expositions par an. Pour son ouverture, il invite à un voyage à Venise, du 21 septembre 2022 au 19 février 2023.

L’invention de Venise tient du miracle : c’est ce que l’exposition « Venise révélée » veut faire découvrir et ressentir. Miracle d’ingénierie, d’architecture et miracle artistique, cette ville incomparable construite sur la boue instable d’une lagune, lutte depuis plusieurs siècles contre la mer, menace impitoyable qui fut aussi la source de son immense richesse. Le marcheur émerveillé devine les innombrables secrets et les trésors qui échappent à son regard lorsqu’il déambule dans la ville. Traverser les murs, découvrir ce qui est caché : c’est le rêve de tous les passionnés de Venise, et c’est ce que l’exposition « Venise révélée » rend possible.

« La construction même de la ville sur les millions de pieux enfoncés dans la lagune a fait de Venise une scène de théâtre sur laquelle des générations de vénitiens ont édifié le plus somptueux des décors. Derrière ces décors, la ville abrite les vies trépidantes et les drames vécus par ses habitants. Une ville apparemment inchangée depuis le temps de sa splendeur, et qui pourtant, grâce à d’imperceptibles changements, a su s’adapter aux évolutions des modes de vie et lutter contre les menaces permanentes de la mer. Loin d’être seulement une ville-musée, Venise est surtout une ville du futur à la pointe des enjeux contemporains. L’immersion incomparable engendrée par les images totalement inédites de l’exposition numérique « Venise Révélée » permettra de faire sentir et comprendre comme jamais la richesse et la complexité de cette ville hors norme » Gabriella Belli, directrice honoraire de la Fondazione musei civici di Venezia et commissaire générale de l’exposition.

  • L’exposition immersive « Venise révélée »

Proposée par le Grand Palais Imersif, l’exposition Venise révélée offre aux visiteurs une exploration inédite de l’envers du décor, au cœur d’une ville qui porte en elle tous les rêves de beauté et de splendeur. Elle dévoile au public les fondations de cette cité-État posée sur les eaux de la lagune, les ressorts d’une immense puissance commerciale organisée autour du Grand Canal et de ses somptueux palais, ainsi que l’organisation sociale et politique originale d’une République qui s’est maintenue pendant mille ans.

Grâce à des images proposant des points de vue totalement inédits, l’exposition permet également de découvrir comme jamais les lieux emblématiques que sont la place Saint-Marc, sa Basilique, et le Palais des Doges. Elle offre une plongée en giga pixel dans les détails de chefs-d’œuvre des plus grands peintres vénitiens.

L’éclairage scientifique des conservateurs de la Fondazione Musei Civici di Venezia (MUVE), partenaires exceptionnels de l’exposition, permet au public de percer les mystères entourant la cité des Doges – une nouvelle perception d’une ville mythique, souvent connue uniquement pour sa dimension touristique, et qui, bien que confrontée à des menaces mortelles, continue de rayonner sur le monde.

L’exposition s’articule autour de quatre chapitres, conjuguant chronologie historique et déambulation au travers des sites majeurs de la ville :

. LA LAGUNE. Naissance de Venise dans les méandres d’une lagune

On assiste dans la première section à la naissance d’une ville unique, posée comme une scène de théâtre sur une forêt de pilotis enfoncés dans une lagune parsemée de 124 îles. Grâce à son biotope si particulier et à une ingénierie sans pareille dévoilés par les images inédites de l’exposition, la ville se développe face à la Terra Ferma, jusqu’à rayonner dans tout le bassin méditerranéen.

; LE GRAND CANAL. L’âge d’or, Venise puissance commerciale et navale

Radiographie d’un développement unique au monde : une architecture singulière et une organisation originale  au service d’une puissance commerciale, qui se dévoile au public invité à une déambulation tout au long du Grand Canal et à l’exploration des richesses de ses plus beaux palais en 3D.

. LA PLACE SAINT MARC ET LE PALAIS DES DOGES, LIEUX D’INCARNATION DU POUVOIR. Venise, une domination politique, économique et religieuse.

Sur la Place Saint-Marc, l’exposition explore les symboles de tous les pouvoirs de la République, en particulier le Palais des Doges, ses origines, son histoire, ses secrets et ses trésors comme la fameuse salle du Grand Conseil, la plus grande salle du monde, ornée des chefs-d’œuvre du Tintoret et de Véronèse.

. VENISE, UNE VILLE QUI SE TRANSFORME, UNE VILLE TOUJOURS EN DEVENIR. Demain, une nouvelle renaissance ?

Après l’âge d’or Venise se réinvente sans cesse. Elle s’inscrit dans la modernité, se réinvente comme un centre d’activité artistique mondial unique, avec la Biennale et les multiples institutions consacrées à l’art contemporain, et prend à bras le corps les questions environnementales grâce au projet MOSE, ce monumental système de vannes soulevées pour la première fois en 2020, mais aussi aux nombreuses solutions inventées par les ingénieurs pour préserver la ville pour les siècles à venir. La visite se termine par une rêverie à travers une Venise imaginaire, comme une Atlantide immergée sous les eaux qui renaît de cet Aqua Alta inventée, toujours plus belle, pour plusieurs siècles de rayonnement.

  • Une coproduction GPI / Iconem

Toutes les images sont extraites d’un modèle 3D massif, réalisé à l’aide de drones par l’équipe d’Iconem en 2021, qui reconstitue, grâce à la technologie de la photogrammétrie, l’ensemble de la ville en volume.

Cet univers virtuel recompose par des milliards de points, avec une grande précision à la fois l’espace urbain, l’architecture des palais et les détails des peintures à l’intérieur.

Cette matière numérique permet de porter un nouveau regard sur la ville et l’architecture. Ces visualisations permettent de voir à travers la matière et, ainsi, de comprendre la structure du réel, à la fois le décor et l’envers du décor.

« L’exposition a été motivée par l’idée de révéler, par l’imagerie, la structure interne qui compose l’architecture et l’espace urbain pour comprendre Venise dans ses dimensions techniques, structurelles, scénographiques et théâtrales » précise le GPI.

Tout au long du parcours, le visiteur bascule du réel au numérique, et inversement.

Pour ce faire, les images 3D sont déployées dans l’espace, en vidéo, sur des panneaux monumentaux, en créant une épaisseur à l’image dans laquelle le public pénètre ou disparaît. Cette image en volume recompose les panoramas urbains de la ville de Venise en utilisant les mêmes procédés illusionnistes inventés par les peintres vénitiens tels que Véronèse au XVIe siècle ou Giambattista Tiepolo au XVIIIe.

D’une vision réaliste à une vision plus fantomatique, on passe visuellement d’un monde réel a un monde
numérique. Ce passage fluide et régulier d’un monde à l’autre est également présent dans la musique et le
sound design, composés par David Chalmin. Mélangeant instruments acoustiques, électroniques et sound design, cette BO accompagne le visiteur dans son voyage et l’immerge un peu plus dans l’âme de la ville. Tout comme pour l’image, des filtres sont utilisés sur les sons pour révéler la dimension numérique de la matière sonore.

  • Partenariat avec Ubisoft

Des promenades interactives dans la Venise du XVe siècle, réalisées par Ubisoft à partir des modèles du jeu vidéo Assassin’s Creed II, amplifient l’immersion du public en le projetant virtuellement dans les quartiers les plus emblématiques de la cité.

Dans une salle dédiée, le public est ainsi invité en l’an 1481 pour un moment ludique guidé par Ezio, à travers 4 quartiers de la citée, dont la place Saint Marc, le Dorsoduro et Castello.

Le samedi 1er octobre 2022, à l’occasion de la Nuit Blanche, l’exposition « Venise révélée » ouvrira ses portes de 20h à minuit, gratuitement.

Générique:

Commissariat général : Gabriella Belli, directrice honoraire, Fondazione Musei Civici di Venezia, avec la collaboration d’Elena Marchetti, conservatrice du palais des Doges, Fondazione Musei Civici di Venezia.
Commissaire associé : Yves Ubelmann, président d’ICONEM
Musique : David Chalmin
Scénographie : Agence Clémence Farrell
Graphisme : Bénédicte Rolland
Conception lumière : Aura studio
Conception et réalisation audiovisuelle : ICONEM
Conception et réalisation des installations interactives : Museomaniac
Réalisation du film Venise Atlantide : Elisabeth Jonniaux et Yves Ubelmann
Réalisation de l’expérience Assassin’s Creed : Ubisoft

Informations pratiques:

Du 21 septembre 2022 au 19 février 2023

110 rue de Lyon – Paris 12e
métro Bastille (lignes 1, 5 et 8), Gare de Lyon (RER) Bus : 20, 29, 65, 69, 76, 86, 87, 91

Tarif normal: 20 euros.

Réservations en ligne

grandpalais-immersif.fr/presentation-de-lexposition

SOURCES: RMN-GP, Grand Palais Interactif (CP)

PHOTOS: GPI, Sinapses Conseils 

Date de première publication: 21/09/2022

La RMN-GP et Ubisoft sont membres du CLIC France

Partager :

Leave a Comment