Le Smithsonian American Women’s History Museum annonce plus de 55 millions de dollars de dons

Partager :
Temps de lecture : 7 min

Le 27 février 2023, le Smithsonian American Women’s History Museum a annoncé qu’il avait reçu plus de 55 millions de dollars en dons pour accompagner et accélérer le développement du musée. Ces donateurs font partie d’une liste non définitive de donateurs fondateurs qui ont apporté 1 million de dollars ou plus pour soutenir la construction initiale du bâtiment du musée, la programmation et la production de contenus numériques. Le musée, qui honorera les réalisations des femmes américaines, le l’histoire qu’ils ont faite et les communautés qu’ils représentent, ne devrait pas ouvrir ses portes avant 2026 ou 2027. Son lieu d’implantation à Washington sera annoncé dans les prochaines semaines. L’annonce a été faite au moment où les Etats-Unis célèbrent le mois de l’histoire des femmes.

“Nous sommes très reconnaissants de commencer le Mois de l’histoire des femmes avec le soutien d’un groupe de donateurs aussi exemplaires qui se consacrent à mettre en lumière l’histoire de la femme américaine”, a déclaré Lisa Sasaki, directrice par intérim du Smithsonian American Women’s History Museum. “Ensemble, nous allons créer un musée qui célèbre les femmes qui ont contribué à bâtir ce pays. Ces dons sont essentiels à la réalisation de cette vision”. 

  • Des dons supérieurs à 1 million de dollars

La Fondation Bill & Melinda Gates, Pivotal Ventures, la Fondation Alice L. Walton, Acton Family Giving, Target Corporation, Bank of America et le créateur de mode Tory Burch font partie d’une liste non définitive de donateurs fondateurs qui ont apporté au moins 1 million de dollars.

Parmi les autres donateurs fondateurs figurent l’AARP, Jane et Spencer Abraham, la Robert and Lynda Altman Family Foundation, Mary et David Boies, Samantha Berkule Johnson et Scott Johnson, le Barbara Lee Family Foundation Fund de Fidelity Charitable et la Pritzker Traubert Family Foundation. En 2022, le musée avait déjà révélé le nom de ses premiers fondateur majeurs, les sociétés Deloitte et Swiss Re qui avaient chacun apporté 1 million de dollars.

  • Financer la construction et la production de contenus numériques

Les plus de 55 millions de dollars en dons -un record historique pour un nouveau musée américain- vont permettre d’accompagner et accélérer le développement du Smithsonian American Women’s History Museum. Ce financement privé sera complété par la contribution du budget fédéral et l’investissement propre de la Smithsonian Institution.

L’institution a précisé que les dons permettront de “soutenir la construction initiale du bâtiment du musée, la programmation avant et pour le lancement ainsi que la production de contenus numériques”.

“Les histoires que nous racontons sur l’histoire de notre pays négligent si souvent les contributions des femmes de chaque génération dont les efforts et les idées ont contribué à faire de nous ce que nous sommes aujourd’hui”, a déclaré Melinda French Gates, coprésidente de la Fondation Bill & Melinda Gates et fondatrice. de Pivotal Ventures“En rendant hommage aux femmes qui ont façonné notre passé, le Smithsonian American Women’s History Museum responsabilise et inspire celles qui façonneront notre avenir.”

  • Une équipe de 14 personnes

Les 14 employés de l’American Women’s History Museum travaillent avec un budget de fonctionnement annuel de près de 2 millions de dollars. 

Dans le cadre d’une structure dédiée Smithsonian American Women’s History Initiative, l’équipe se consacre à sélectionner certains des 157 millions d’objets et d’œuvres de la collection de la Smithsonian Institution, à attirer de nouvelles contributions de donateurs et à faire exister le musée avant l’ouverture de ses portes, notamment par la production et la diffusion de contenus numériques.

“C’est une occasion rare de démarrer un musée à partir de zéro”, a déclaré Lisa Sasaki, ajoutant que le musée se concentrerait sur des programmes de sensibilisation et d’éducation qui pourraient être utilisés dans les écoles du pays.

  • Avant sa construction, le musée se déploie sur les réseaux numériques

La moitié du don de 10 millions de dollars de la Fondation Alice L. Walton soutiendra les programmes d’éducation numérique, qui sont devenus un élément important de la planification du musée depuis la pandémie du covid-19 et le développement des offres culturelles et éducatives en ligne.

L’équipe du musée et de la Smithsonian ont déjà proposé une série d’initiatives numériques:

. En janvier 2021, la Smithsonian American Women’s History Initiative a lancé une série mensuelle de projections en ligne. “Viewfinder: Women’s Film and Video from the Smithsonian” a présenté des projections mensuelles et des conversations avec des artistes, des cinéastes et des conservateurs de la Smithsonian Institution. Les œuvres vidéos provenaient des collections des Archives of American Art, de la National Portrait Gallery, du Smithsonian American Art Museum, du Hirshhorn Museum and Sculpture Garden, du National Museum of African Art et du National Museum of African American History and Culture. Tout au long de 2021, le Smithsonian a ainsi célébré l’étendue des films et des vidéos réalisés par des femmes.

Image en miroir d'une femme touchant son visage
Image tirée de Joan Jonas, “Left Side Right Side”, 1972. Vidéo (noir et blanc, son), 8:50 min. © 2020 Joan Jonas / Société des droits des artistes (ARS), New York. Avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la Gladstone Gallery, New York et Bruxelles.

Le premier jeudi de chaque mois, le Smithsonian a organisé une projection en ligne gratuite de courts métrages et de vidéos rarement vus de ses collections, suivie de conversations en direct avec les artistes et les conservateurs du Smithsonian. Chaque projection sur Zoom à 17.30 (HE) comprenait une séance de questions-réponses avec le public, avec sous-titrage en direct, et un enregistrement du programme était disponible pendant 1 mois sur womenshistory.si.edu.

. En janvier 2022, la Smithsonian Institution a annoncé un partenariat avec Google Arts & Culture pour valoriser les femmes et la science dans la collection de l’institution, grâce à l’intelligence artificielle.

Mary Agnes Chase chevauche une mule
Mary Agnes Chase, conservatrice honoraire du Grass Herbarium à l’Herbier national des États-Unis, Smithsonian Institution, lors d’une expédition au Brésil en 1929 pour collecter des spécimens botaniques. Archives de la Smithsonian Institution, Record Unit 229, Box 20, Folder 1.

Des outils de recherche développés en collaboration avec Google Arts & Culture ont permis d’utiliser le “machine learning” pour moissonner les collections du Smithsonian et identifier plus rapidement les femmes de science “qui ont travaillé avec ou créé ces collections”.

Pour faciliter ce travail de recherche, l’équipe de la Smithsonian American Women’s History Initiative a identifié plus de 500 femmes qui ont travaillé dans les sciences au Smithsonian. Grace à l’intelligence artificielle, Google Arts & Culture a ensuite pu identifier des exemples non découverts des contributions de ces femmes à la science.

Les conservateurs et les historiens peuvent ainsi trouver de manière automatisée des informations telles que les noms de femmes, les dates et les lieux de travail dans les archives et métadonnées de la collection Smithsonian.

Suite à cette coopération, les chercheurs et les spécialistes des données du Smithsonian continuent de développer des outils pour extraire des métadonnées de nouvelles informations sur les rôles que les femmes ont joués dans les sciences à travers l’histoire.

Le projet “Recovering American Women’s History” fait partie de la  Smithsonian Open Access Initiative, lancée en 2020, notamment en partenariat avec Google Arts & Culture. (ARTICLE CLIC: La collection de la Smithsonian Institution et les outils IA de Google mettent les femmes scientifiques au premier plan)

. Le 24 février 2022, le National Museum of American History a lancé le podcast “Collected: Black Feminism Re-rooted”.

Ce premier podcast majeur du Musée national d’histoire américaine du Smithsonian, disponible sur Apple Podcasts et d’autres plateformes majeures, “emmènait les auditeurs dans des voyages à travers l’histoire afro-américaine qui est particulièrement pertinente aujourd’hui”. La saison pilote de six épisodes (24 février au 31 mars 2022) était axée sur le féminisme noir, sous le titre “Black Feminism Re-rooted”. Projet du African American History Curatorial Collective du musée , le podcast est financé par la Smithsonian American Women’s History Initiative et produit par le Digital Studio de Smithsonian Enterprises.

. En octobre 2022, Le Smithsonian American Art Museum a publié en ligne 10 nouvelles bandes dessinées sur des femmes artistes pionnières. (ARTICLE CLIC: Le Smithsonian American Art Museum publie en ligne 10 nouvelles bandes dessinées sur des femmes artistes pionnières)

Le futur musée propose déjà une boutique en ligne: Women’s History Store.

  • En attendant le choix du lieu d’implantation

Le calendrier de construction et d’achèvement du musée reste incertain car son lieu d’implantation n’a pas encore été décidé. Deux nouveaux musées de la Smithsonian (American Women’s History Museum et National Museum of the American Latino) se disputent un des derniers emplacements bien en vue sur la promenade du National Mall de Washington. Un lieu alternatif est d’ores et déjà envisagé. Le Congrès doit choisir les espaces et arbitrer entre les 2 musées d’ici l’été 2023.

À propos du Smithsonian American Women’s History Museum

Le Congrès a adopté une loi le 27 décembre 2020 approuvant la création du Smithsonian American Women’s History Museum. Depuis lors, le musée a été lancé en ligne et avec des événements en présentiel par le biais de la Smithsonian American Women’s History Initiative, qui recherche, diffuse et amplifie l’histoire des femmes américaines sur des plateformes numériques avant la construction du musée physique. Le Smithsonian American Women’s History Museum est créé pour “faire progresser la compréhension des contributions des femmes dans divers domaines de l’histoire qui ont influencé les États-Unis”. Le musée collabore avec d’autres musées et établissements d’enseignement pour élargir la recherche universitaire, les programmes publics, le contenu numérique, les collections et plus encore afin de proposer diverses perspectives sur l’histoire et les contributions des femmes. womenshistory.si.edu

SOURCE: Smithsonian Institution

PHOTOS: Smithsonian Institution

Date de première publication: 28/02/2023

Laisser un commentaire