Afin de compléter le financement de Lascaux 4, le département de la Gironde attire les mécènes. En attendant l’ouverture du centre en 2016, l’exposition itinérante Lascaux bat des records d’audience à Bruxelles et s’apprête à faire le tour du monde, avec pour prochaine étape la Corée du Sud.

lascaux image

Succès de l’exposition Lascaux à Bruxelles, avant son passage à Paris puis Séoul et Tokyo

« Lascaux–Exposition internationale » se déplacera à Gwangmyeong, en banlieue sud de Séoul, dans la province du Gyeonggi, d’avril à août 2016 dans le cadre de l’année de la France en Corée. Une nouvelle étape pour la tournée mondiale qui a débuté à Bordeaux à Cap Sciences en octobre 2012 (100.000 visiteurs en 3 mois) et s’est poursuivie à Chicago, Houston et Montréal.

« Nous avons créé il y a quelques années une exposition autour d’un fac-similé d’une partie de la grotte de Lascaux, un joyau mondial de l’art pariétal », explique Bernard Cazeau, sénateur socialiste et président du Conseil général de la Dordogne. « Nous avons un atelier de fac-similé que nous avons créé et qui reproduit les grottes selon des techniques très pointues et très artistiques.Nous avons créé une exposition à base de numérique qui présente la préhistoire en général, l’histoire de la grotte et la façon dont elle a été découverte ».

lascaux_3_expo_cp_conseil_general

L’exposition réunit les plus fidèles répliques de la grotte jamais réalisées et permet de comprendre comment l’art est né au Paléolithique. Elle offre une expérience visuelle unique, grâce à des photographies, films et archives, et une visite virtuelle conçue grâce aux technologies de pointe, comme la cartographie laser 3D et l’imagerie numérique. Il a fallu pas moins d’une dizaine d’années pour reproduire des peintures grandeur nature, notamment de la Salle des Taureaux, du Diverticule axial, de la Nef et du Puits. L’exposition a un caractère éducatif incontestable, notamment par le grand nombre de stations interactives qui permettent d’observer la complexité des peintures et de voir comment les artistes de Lascaux opéraient. Quatre autres outils numériques offrent par ailleurs la possibilité de découvrir comment l’homme de Cro-Magnon vivait, chassait, mangeait et s’habillait.

Depuis le 13 novembre 2014, l’exposition se déroule à Bruxelles, où elle s’achèvera le 12 avril prochain pour ensuite s’installer à Paris (19 mai-30 août 2015) et Genève (1er octobre 2015-17 janvier 2016). Gwangmyeong sera donc la première étape en Asie. Tokyo l’accueillera ensuite (novembre 2016-février 2017).

Sur le site french.yonhapnews.co.kr, Olivier Retout, président de SPL Lascaux-Exposition internationale a estimé que « le cumul des visiteurs s’élèvait à ce jour à environ 800.000 et la barre du million devrait être franchie à Paris. L’exposition, c’est 12 containers, 30 tonnes, trois semaines d’installations. La Corée a la chance que Lascaux vienne chez elle. On ne pourra faire tous les pays du monde. La Corée aura donc la primeur de l’exposition en Asie. »

La tournée de l’exposition Lascaux est organisée par le Conseil général de la Dordogne et le Conseil scientifique de la grotte de Lascaux, dont Yves Coppens est le président. Le ministère de la Culture et de la Communication de la France et l’Union européenne se sont également associés à ce projet en tant que partenaires. Lascaux-Exposition internationale fait l’objet d’une site web officiel www.lascaux-expo.fr.

lascaux 4 chantier000

La fondation d’EDF annonce un mécénat de 500 000 euros

À Montignac, en Dordogne, l’immense chantier du centre d’interprétation préhistorique, plus connu sous le nom de Lascaux IV est bien lancé. Ce vaste chantier n’a pour l’instant pris aucun retard et la livraison du gros oeuvre est toujours prévue en juin 2015 pour une ouverture au public en juin 2016.

Reportage de France 3 Aquitaine sur les travaux de Lascaux 4:

Lascaux 4 consiste en la reproduction intégrale de la grotte et sera basé sur l’utilisation des nouvelles technologies de l’image et du virtuel au service de la médiation culturelle. Pour boucler le budget de 57 millions d’euros, Département de la Dordogne a décidé de faire appel au mécénat des entreprises et des particuliers. Et il engrange des résultats.

La fondation Agir d’EDF vient ainsi d’annoncer son soutien pour l’accessibilité du site. Le lundi 16 février 2015, le délégué de la fondation EDF et le departement ont signé une convention de mécénat pour un montant de 500 000 euros, versé en deux temps. Le soutien financier de la fondation porte sur le financement d’aménagements pour les handicapés, répondant ainsi à sa vocation première de solidarité. Il s’ajoute aux 300 000 euros du groupe Maisadour et aux 700 000 euros du Crédit Agricole.

Après avoir soutenu financièrement l’exposition itinérante internationale consacrée à Lascaux à hauteur de 100 000 euros, le Crédit agricole a fait le choix de devenir un des principaux mécènes du centre international d’art pariétal de Montignac. En janvier 2015, la Fondation EDF s’est engagée à hauteur de 700 000 euros en faveur de Lascaux 4 pour les aménagements contribuant à la sanctuarisation de la colline. Jamais le Crédit Agricole, par l’intermédiaire de sa fondation Agir, n’avait émis un chèque d’un montant aussi important pour une action de mécénat.

« Cela fait des années, que nous croyons à ce projet. Concernant l’exposition internationale Lascaux III qui a accueilli jusqu’à présent, 5 millions de visiteurs à travers le monde, notre mécénat se situait à hauteur de 100 000 euros. Cette fois, notre engagement est à hauteur de 700 000 euros : 600 000 euros de la Fondation Agir en Charente Périgord et 100 000 euros complémentaires de la Fondation du Crédit agricole Pays de France, » a expliqué Philippe Boujut, président de Crédit agricole Charente Périgord et président de la fondation Agir en Charente Périgord. « Nous n’avons eu aucune difficulté à convaincre le conseil d’administration et nos sociétaires. Lascaux IV est porteur de développement économique et culturel et créateur d’emplois. Nous sommes persuadés que le succès sera au rendez vous et que Lascaux IV sera un des moteurs de développement du tourisme pour la Dordogne ».

D’autres entreprises locales devraient contribuer au financement. Il reste environ 3,5 millions à trouver en mécénat.

Ce mécénat des entreprises s’ajoute à celui des particuliers qui se concrétise par la souscription publique lancée par la fondation du patrimoine.

Visite virtuelle vidéo de Lascaux 4:

L’état d’avancement du projet Lascaux 4 peut être suivi sur le site internet dédié: www.projet-lascaux.com

SOURCES: aqui.fr, french.yonhapnews.co.kr, Sud Ouest

Date de première publication: 25/02/2015

Photos: Lascaux

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Lascaux 4: lancement des travaux et d’une campagne de financement populaire

Dinosaures, Lascaux et de Vinci: à chaque exposition son dispositif numérique

I-mmersion au coeur de la grotte de Lascaux