Le film « Le dernier passage » offre une exploration 3D exclusive et remarquable du coeur de la grotte Chauvet

Le 27 avril 2016, de 19h à minuit, le Palais de Tokyo à Paris accueillait l’avant-première en France du film 3D Le dernier passage consacré à la grotte Chauvet. Les projections et débats ont été clôturés par un DJ set des Fils du Calvaire, auteur de la bande son du film.

FireShot Screen Capture #808 - 'Le dernier passage, film 3D de la Grotte Chauvet' - www_ledernierpassage_com

Entièrement réalisé à partir de relevés 3D par laserscan, ressources mises à disposition par le Ministère de la Culture et de la Communication propriétaire et gestionnaire de la grotte originale, le film Le dernier passage dévoile un parcours ininterrompu dans la grotte Chauvet-Pont d’Arc, dont la montée en puissance progressive peut être proche de l’expérience vécue par les premiers hommes l’ayant fréquentée il y a 36.000 ans.

Dans la continuité d’un plan séquence filmé en caméra subjective, on découvre de façon immersive l’un des plus grands sites de l’histoire de l’humanité. Lions, mammouths, rhinocéros, ours et figures humaines à demi animales s’animent sur les parois dans ce clone numérique inédit et ultra-réaliste.

Le résultat est à la hauteur des attentes: le spectateur a réellement le sentiment d’effectuer une visite seule de la grotte originale, équipée d’une lampe torche. Cette expérience d’immersion visuelle et sonore permet de mettre ses pas dans ceux de l’homme de l’Aurignacien.

Pour Pascal Magontier, réalisateur du film, « découvrir la caverne selon des cheminements qui ont pu être ceux des hommes de la préhistoire nous permet de ressentir avec exactitude la façon dont les parois ornées se révèlent au regard. Explorer la caverne selon un parcours ininterrompu permet d’appréhender la montée en puissance progressive de la mise en scène de la grotte telle qu’elle a été probablement pensée, voulue et vécue par les hommes de la préhistoire. »

Trailer vidéo (Indiewire):

Dans cet univers visuel sans commune mesure avec le monde de la surface, les œuvres peintes ou gravées sur la peau de la grotte se découvrent petit à petit. Un récit traité en voix mentale ponctue le cheminement. Il accompagne le visiteur plus qu’il ne le guide. Il ne traite pas de la dimension artistique des œuvres mais donne des clés qui permettent de mieux appréhender cette société préhistorique qui, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, a décidé de représenter ses grands mythes dans l’obscurité des cavernes.

« Ce film avec sa technologie efficace et de très haute qualité en relief offrira une découverte de la grotte Chauvet telle qu’elle peut être idéalement envisagée, libérée de toutes les contraintes de tournage puisque les paramètres de tournage seront déterminés et réalisés en laboratoire au sein de bases de données numériques 3D » explique Martin Marquet, producteur du film

Révélé le 27 avril 2016 en avant-première française au Palais de Tokyo dans la salle du Yoyo qui a été exceptionnellement équipée pour du cinéma 3D nécessitant le port de lunettes, le film avait été précédemment projeté entre autres dans le cadre du festival du film de Locarno, au Getty Center de Los Angeles, et à la NASA à Pasadena.

23175

A l’occasion de cette soirée, plusieurs experts et artistes ont dialogué à la fois sur le film, sa production et de manière plus générale sur l’art pariétal :

• Alain Berthoz, Professeur au collège de France, membre de l’Académie des Sciences et de l’Académie des Technologies

• Philippe Dagen, universitaire, critique d’art et romancier

• Cécile Debray, conservateur en chef du patrimoine, en charge des collections modernes au Musée national d’Art moderne/Centre Pompidou

• Jean-Michel Geneste, Directeur des recherches archéologiques à la Grotte Chauvet-Pont d’Arc

• Jean de Loisy, Président du Palais de Tokyo

• Pascal Magontier, réalisateur du film

• Martin Marquet, producteur du film

• Zad Moultaka, pianiste

• Roberto Ontañón Peredo, Directeur du Musée de la Préhistoire et de l’Archéologie de Cantabrie et des Grottes Préhistoriques de Cantabrie

• Geneviève Pinçon, Directrice du Centre national de Préhistoire (CNP) – ministère de la Culture et de la Communication, archéologue membre de l’UMR 5608 TRACES – Toulouse.

26305

Une bande-son pop-électro

Le sentiment d’immersion est renforcé par une bande-son originale composée par Clément et Damien, membres du trio pop-électro francophone Les Fils du Calvaire. 

13062308_1612482679071568_760969408049212154_n

 

La sortie commerciale du film en France n’est pas prévue avant la fin de l’année 2016. Le CLIC France vous en reparlera prochainement.

INFORMATIONS TECHNIQUES:

2015

26 minutes

Réalisateur: Pascal Magontier

Photographie: Hugo Barbier

Musique: Damien Vandesande, Clément Aichelbaum

Son: Alain Martin

Production: Rup’Art Production, martin.marquet@me.com

Coproduction: Guy Perazio Engineering

Site internet du film

Article du magazine Variety: ‘The Final Passage’ – Pre-Historic Rock Art as Rarely Seen Before

SOURCES: ledernierpassage.com

PHOTOS: Martin Marquet

Date de première publication: 28/04/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

David Huguet (Synd. Mixte de l’Espace de Restitution de la Grotte Chauvet): « Les supports numériques sont intuitifs et peuvent évoluer rapidement »

Avec sa réplique et son espace multimédia, la Grotte Chauvet s’ouvre au monde

Avec un film sur Goya, Exhibition on Screen démarre sa troisième saison de films d’exposition diffusés en France

Nouveau film en salle: Florence et la Galerie des Offices 3D (28 janvier 2016)

Nouveau film en salle: « Francofonia : le Louvre sous l’occupation » d’Alexandre Sokourov (sortie le 11 novembre 2015)

Audience record pour le docu-fiction sur Chambord, le roi et l’architecte sur Arte le samedi 5 décembre 2015

Laisser un commentaire