George Lucas implantera son musée de l’Art narratif à Los Angeles

Le créateur de Star Wars a choisi un nouvel emplacement pour son musée dédié aux « arts narratifs ». Après avoir tenté une implantation à Chicago, c’est la ville de Los Angeles qui accueillera le bâtiment futuriste de 25 000 m² et ses œuvres allant de l’impressionnisme français au masque de Dark Vador.

Lucas museum archi 3

Le réalisateur George Lucas, initiateur de Star Wars qui a revendu la licence à la Walt Disney Company, a finalement jeté son dévolu sur la capitale mondiale du cinéma pour la construction de son musée dédié aux « arts narratifs ». Le milliard de dollars nécessaire à l’ouverture du nouveau musée proviendra majoritairement de sa fortune personnelle. Le projet ne nécessitera aucun argent public. Comme l’explique le site web : « Le musée est un don de la famille Lucas, et sa construction, la collecte et la dotation sera entièrement financé par M. Lucas et sa famille. »

Le futur musée abritera la collection privée de George Lucas, composée de plus de 10 000 œuvres, qui s’étend de l’impressionnisme français à la photographie du XXème siècle et, bien sûr, aux objets, décors et dessins de Star Wars, Indiana Jones et des autres films du réalisateur.

Les visiteurs pourront ainsi admirer des peintures traditionnelles d’Edgar Degas, Winslow Homer et Pierre-Auguste Renoir, ainsi qu’un large éventail d’œuvres originales des arts « populaires » comme l’illustration, la bande dessinée et la photographie de nombreuses époques et cultures.

Le décor de Blade Runner
Sur le plateau de Blade Runner

Les œuvres de cette collection d’un genre nouveau seront organisées en trois grandes catégories : l’art narratif, l’art cinématographique, et l’art numérique. L’art narratif est “un art visuel qui raconte une histoire”, explique le conservateur du musée.

« Ceci est le premier musée du genre, avec une collection sans précédent qui met en vedette les beaux-arts et l’art populaire de l’illustration à la bande dessinée, le processus de création cinématographique et le potentiel immense du milieu numérique. Nous ne sommes pas un musée comme les autres. Le Musée Lucas sera un musée sans barrière où les divisions artificielles entre l’art « noble » et l’art « populaire » seront absentes, permettant d’explorer un large éventail de narration visuelle. Les visiteurs qui pourraient être moins enclins à visiter un musée d’art traditionnel seront invités à interagir avec nos œuvres qui se rapportent à des formes d’art qu’ils reconnaissent et aiment », explique George Lucas.

lucas museum website

3 expositions pour l’ouverture

L’une des expositions présentera donc une Histoire de l’art narratif, avec des tableaux traditionnels et des illustrations de tous types et de toutes périodes. Une autre exposition, L’art du Cinéma, explorera toutes les facettes du septième art, avec du concept-art, des storyboards, des maquettes, décors, costumes, mais aussi des explications sur l’animation et les effets spéciaux. Enfin, le musée proposera également une exposition intitulée L’art numérique, qui présentera les nouvelles technologies utilisées dans le domaine numérique (du cinéma à l’architecture), avec des œuvres d’artistes aussi variés qu’Andy Warhol, Zaha Hadid (une architecte adepte du « déconstructivisme ») et Pixar Animation.

lucas museum archi

Le réalisateur compte aussi utiliser au maximum les possibilités du numérique pour créer un musée « à nul autre pareil ».

En plus des galeries et de leurs objets, le site web du musée, déjà en ligne, promet également des « séances de cinéma quotidiennes dans des salles à la pointe de la technologie ». Les visiteurs pourront également assister à des conférences avec les réalisateurs « les plus inventifs et intrigants de notre époque ».

Comme l’explique le site du musée, l’objectif est « d’attirer des visiteurs qui seraient peu enclins à visiter un musée traditionnel des beaux-arts, et qui dans ce musée-ci seront invités à admirer des formes d’art qu’ils reconnaissent et apprécient ».

Le bâtiment en forme de vaisseau spatial

Selon un article de Forbes, le bâtiment en forme de vaisseau spatial s’étendra sur 25 000 m², soit environ la moitié du Musée d’Orsay, dont 9 300 m² de galeries. Le musée est conçu par l’architecte Ma Yansong de MAD Architects.

Il sera situé dans le Parc des Expositions de Los Angeles, à proximité du California Science Center, du Musée d’Histoire Naturelle du comté de Los Angeles et du Musée Afro-Américain. Cet emplacement rendra le musée facilement accessible en métro (4 stations du centre-ville) et en voiture.

Lucas museum archi 2

Un projet de plus de 10 ans

Le musée est en projet depuis plus de 10 ans. Il devait initialement être construit à Chicago sur les berges du lac Michigan, mais des discussions interminables avec les autorités locales et la population ont découragé George Lucas. Ce dernier aurait pu choisir San Fransisco, où se trouvent les locaux de la société Lucasfilm, ainsi que le Skywalker Ranch (où George Lucas a créé Star Wars). C’est finalement Los Angeles qui a remporté le marché, créateur de 350 emplois durables.

Le musée devrait ouvrir ses portes le 4 mai 2020.

SOURCE : Lucas Museum

Date de première publication : 12/01/2017

Photos : Lucas Museum

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

En 2018, Culturespaces ouvrira à Paris un musée numérique immergeant le visiteur au sein des gigapixels d’oeuvres majeures

Compagnon de visite, dispositifs immersifs et interactifs, espace web personnel, la Cité du Vin décuple son expérience de visite grâce au numérique

Application mobile immersive et expériences interactives … le nouveau SFMOMA dévoile une stratégie numérique décalée

Le premier Musée Chaplin installé dans le Vevey (Suisse) mise sur l’immersion, les archives et l’interactivité pour attirer 300 000 visiteurs par an

Laisser un commentaire