Leisa Paoli (Musée d’Art Classique de Mougins): « Nous allons lancer une application qui permettra de découvrir tout le musée et sa collection »

Le MACM, Musée d’Art Classique de Mougins est un musée privé qui fête ses quatre ans le 11 juin. Leisa Paoli, sa directrice répond aux questions du Clic France sur la stratégie numérique du musée, sur sa coopération avec Google et sur ses nouveaux projets d’application.

Pouvez-vous vous présenter ?

Leisa Paoli, Présidente Directrice du Musée d’Art Classique de Mougins. Je suis aussi la responsable de la communication, du marketing et de fait du numérique au musée.

Pouvez-vous présenter le musée d’Art Classique de Mougins ?

Le MACM, le Musée d’Art Classique de Mougins est un musée privé qui fête ses quatre ans le 11 juin.

La collection, riche de 800 pièces, est celle d’un seul homme – un collectionneur britannique passionné qui a décidé de créer ce musée afin de mettre sa collection à la disposition du public plutôt que de la laisser endormie dans des lieux de stockage.

 Le concept du musée est unique, il juxtapose l’art antique des civilisations égyptiennes, grecques et romaines avec de l’art néo-classique, moderne et contemporain.

BB1A0084

Picasso, Chagall, Dalí, Cocteau, Warhol, Matisse, Rubens, pour n’en citer que quelques-uns, côtoient l’art de leurs ancêtres, montrant l’inspiration que tant d’artistes ont pu trouver au fil des siècles.

Nous avons créé un véritable dialogue visuel entre les œuvres… prenons pour exemple la vitrine dédiée à la déesse de la beauté Venus. On y trouve trois sculptures en marbre et une statuette en bronze datant du 1er au 3eme siècle ap. J.-C. entourées par la Venus Bleue d’Yves Klein, La Naissance de Venus d’Andy Warhol, la Venus Girafe de Salvador Dalí et un dessin au crayon gris de Paul Cézanne de la Venus de Milo.

Un autre exemple de muséographie pour vous décrire le concept du MACM est un sarcophage égyptien vieux de 3000 ans sur lequel veillent trois sphinx… celui de Cocteau, celui de Rubens et celui de Hubert Robert !

Comment le musée d’Art Classique de Mougins est-il présent sur le Google Art Project ?

Nous avons commencé à créer notre page sur Google Art Project en janvier 2013 et nous l’avons alimentée de plus de 40 œuvres.

Lors de l’inauguration du Lab de l’Institut Culturel Google à Paris en décembre 2013, j’ai découvert de nouveaux outils proposés par Google nous ayant permis d’étendre notre collaboration avec, en janvier 2014 le Museum Street View, en Mars 2014 le Gigapixel et en Mai 2014 les objets scannés en 3D. Aujourd’hui avec la visite street view on peut visiter les quatre étages du musée, ce qui représente environ 400.m2

Nous relevons une moyenne de 1.300 visites par mois sur notre page et nous constatons un majorité d’utilisateurs aux Etats Unis. Nous connaîtrons bientôt grâce à Google Analytics le nombre de visites sur notre site internet provenant de notre page Google Art Project.

Nous comptons bientôt accroître notre collaboration en utilisant l’application mobile du Google Art Project.

FireShot Screen Capture #538 - 'Musée d’Art Classique de Mougins - Institut culturel de Google' - www_google_com_culturalinstitute_collection_musee-dart-classique-de-mougins_hl=fr&projectId=art-project

Quels sont vos objectifs avec cette présence sur le google art project ?

Nous sommes un musée encore jeune et situé dans un petit village médiéval typique des villages perchés de la Provence et de la Côte d’Azur  dans une région plutôt estivale, par conséquent nous ne bénéficions pas du même passage que celui auquel on pourrait s’attendre dans les grandes métropoles comme Paris, Marseille ou Londres… notre notoriété peut ainsi être plus longue à développer.

Avec Google Art Project nous espérons créer une vitrine mondiale pour notre établissement afin d’inciter les visiteurs à venir au MACM lors de leur passage sur la Côte d’Azur.

url

Nous savons que 83% des foyers utilisent l’internet pour planifier et préparer leurs voyages, sorties, achats malins etc. et plus de 35% ont recours à internet pour préparer ou enrichir leur visite d’un musée. Nous voyons qu’une bonne présence en ligne est devenue indispensable. Notre présence sur Google Art Project donne un avant gout aux potentiels visiteurs de ce qu’ils peuvent découvrir dans le Musée d’ Art Classique et la diversité de notre collection permanente.

Quel est l’intérêt pour vous d’offrir une visite « street view » aux internautes ?

Notre musée est une ancienne maison médiévale dont nous avons gardé la façade d’origine, nichée dans les ruelles étroites de ce joli village en escargot, on peut avoir du mal à imaginer ce qui se trouve à l’intérieur de cette bâtisse.

Museum Street View permet aux internautes qui préparent en amont leur visite à Mougins de se rendre compte de l’importance de nos galeries qui sont très bien exploitées et la quantité des œuvres exposées.

MACM street view

Votre musée contient des collections modernes (Alexandre Calder, Marc Chagall, Jean Cocteau, Henry Newman, Hubert Robert); elles ne sont pas présentes sur le google art project: est-ce un choix ou une obligation à cause des droits ?

Toutes les successions ne sont pas encore favorables au projet Google Art. Pour celles qui le sont, les droits peuvent être assez élevé, alors nous avons préféré ne les montrer que sur notre site web institutionnel.

Quel est le coût de l’utilisation du Google Art project, que ce soit la numérisation, la maintenance de la page, les droits… ?

Les outils proposés par L’Institut Culturel de Google pour alimenter la page sont gratuits, ainsi que l’assistance téléphonique assurée par l’équipe Google.

Tout le travail de programmation et de mise à jour étant fait en interne, le seul coût réel que nous rencontrons est celui des droits. Ceux-ci s’élèvent à environ 40€ par œuvre et par mois.

En dehors du Google Art Project, comment êtes vous présents sur internet et les réseaux sociaux ?

Nous avons une page Wikipedia en trois langues – Français, Anglais et Italien. Notre site internet a comptabilisé 19.700 sessions en 2013 et 19.500 sessions en 2014

Comme tout le monde, nous utilisons les réseaux sociaux pour partager nos informations et évènements. Nous avons aussi une action quotidienne sur Twitter. Chaque jour avec le mot-dièse #MacmArtFocus, nos abonnés peuvent découvrir une nouvelle œuvre de la collection.

Vous utilisez des écrans interactifs durant la visite du musée: quel est leur rôle au sein des collections ?

Les écrans interactifs au MACM y sont depuis sa création il y a 4 ans. Il y en a 7 en tout.

À chaque étage, un écran est dédié à un catalogue interactif de la collection indiquant à quel étage se trouve la pièce concernée.

Il y a deux écrans dans l’armurerie, le premier décrit la vie d’un guerrier romain ou grec et le deuxième les mathématiques de la guerre, tous deux à travers des illustrations. Un autre écran est dédié à notre collection de pièces de monnaie, montrant en haute résolution les deux côtés de la pièce, des informations la concernant et le lieu où elle a été frappée. Et un dernier informe les visiteurs sur les œuvres de l’Égypte antique.

FullSizeRender_1

Évidemment les enfants sont très fans de ces écrans, une manière plus ludique et interactive de découvrir la collection. Nos visiteurs adultes ont aussi un grand intérêt pour ces écrans qui complètent les informations des cartels et des panneaux.

Vous n’avez pas d’application mobile du musée; un projet à venir ?

Nous allons très prochainement lancer une application qui constituera une version numérique du catalogue du musée, ce qui permettra aux utilisateurs de découvrir tout le musée et sa collection même s’ils se trouvent en Australie, ou sont incapables de se déplacer. Cet outil sera utilisé en amont ou après une visite, mais permettra aussi de voir les objets en 3D au moment même de la visite – par exemple voir les détails des plus petits objets, comme les bronzes dans notre galerie égyptienne qui sont derrière des vitrines.

L’application sera développée pour les tablettes apple et androïd mais une version sera aussi utilisable sur les ordinateurs Mac et PC. Un coffret en vente à la boutique contiendra un DVD de la version ordinateur qui sera également téléchargeable. Nous travaillons avec un développeur russe sur ce projet – 4D Navigation. Tout le travail de documentation, d’expertise et de mise à jour des informations est fait en interne. Nous souhaitons que ce projet soit l’occasion d’ajouter des objets en 3D sur les écrans interactifs du musée.

Le musée sur le web (en 3 langues) et sur facebook

Propos recueillis par mail le 02/06/2015

Date de première publication: 04/06/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Visites interactives sous quatre angles et douze expositions virtuelles: le Grand Palais se dévoile avec Google

Avec Google, les châteaux de Versailles et de Vaux-le-Vicomte créent ensemble une exposition virtuelle

Google Art Project s’enrichit de près de 300 modélisations d’objets en 3D

26 lieux culturels français sur Google Art Project

Laisser un commentaire