Conceptualisée dès 1966 par Dick Higgins et surtout par Henry Jenkins en 2002, le transmédia s’est d’abord développée dans l’univers du cinéma, des séries, du jeu et du documentaire.  Cette forme de narration et de production de contenus combinant plusieurs médias investit maintenant les champs du musée et du patrimoine.

La narration transmédia

La narration transmédia (en anglais, transmedia storytelling ) est une méthode de développement d’œuvres de fiction ou documentaires et de produits de divertissement nouvelle qui se caractérise par l’utilisation combinée de plusieurs médias pour développer des univers narratifs, des franchises, chaque média employé développant un contenu différent. De plus chaque contenu peut être appréhendé de manière indépendante, en général, et sont tous des points d’entrée dans l’univers transmédiatique de l’œuvre.De par la diversité des contenus et la profondeur narrative de l’univers que cela engendre, la narration transmédia est singulière par rapport aux modes de narration classique.

La narration transmédia se différencie du multimédia qui décline un contenu principal sur des médias complémentaires. Le transmédia articule un univers narratif original sur différents médias. Cet univers est diffusé sur différents supports (TV, Internet, smartphones, radio, édition, tablette, street art, etc.) qui apportent, grâce à leur spécificité d’usage et leur capacité technologique, un regard complémentaire sur l’histoire.

Les différents contenus diffusés participent à la création d’un véritable univers.

Les différents éléments qui composent cet univers peuvent être explorés et compris indépendamment les uns des autres : il s’agit de points d’entrée multiples dans l’histoire. En s’adaptant aux nouveaux usages des médias – une audience qui se propage et circule au travers de nombreux médias – cette nouvelle forme de narration permet de toucher différents publics : le spectateur peut par exemple découvrir l’histoire sur Internet, rester en contact avec elle au quotidien sur son mobile, et la suivre hebdomadairement à la télévision. Par l’utilisation de médias interactifs et des nouvelles technologies de l’information et de la communication, cette expérience de divertissement enrichie recherche une participation plus active et un engagement plus profond de la part des publics visés.

Les médias utilisés ne sont pas tous linéaires (sur Internet, l’histoire s’installe dans le temps, tandis que la diffusion télévisée est ponctuelle).

Extrait de l’article de Wikipédia.

Le transmedia ou transmedia storytelling est une nouvelle forme de narration qui se caractérise par l’utilisation combinée de plusieurs médias pour développer un univers (une franchise). Grâce à leur spécificité d’usage et leur capacité technologique, chaque support employé (TV, Internet, mobile, radio, édition, tablette, événement, jeu vidéo, etc. ) développe un contenu narratif différent offrant au public un regard nouveau et complémentaire sur l’univers et l’histoire. Les différents éléments qui composent cet univers peuvent être explorés et compris indépendamment les uns des autres : il s’agit de points d’entrée multiples et optionnels dans l’histoire.

A la différence du cross-média (ou plurimédia) qui décline un contenu principal sur des médias complémentaires,  le transmedia articule un univers narratif original sur différents médias.

Cette nouvelle forme de narration permet de toucher différents publics et favorise la circulation de l’audience d’un média à l’autre : le spectateur peut par exemple découvrir l’histoire sur Internet, rester en contact au quotidien sur le mobile, et la suivre hebdomadairement à la télévision. Par l’utilisation de médias interactifs et des nouvelles technologies de l’information et de la communication, cette expérience de divertissement enrichie recherche une participation plus active et un engagement plus profond de la part des publics visés. Les fans sont encouragés à découvrir l’ensemble de l’univers transmedia, le reste de public pouvant se limiter d’une exploration à la carte.

Les médias utilisés ne sont pas tous linéaires (sur internet, l’histoire s’installe dans le temps, tandis que la diffusion télévisée est ponctuelle).

Le transmedia modifie les modes classiques de narration.

Extrait du site Transmedia Lab

Quelques sites et articles pour en savoir plus sur la narration transmédia

. Article Wikipédia France

. site web d’Henri Jenkins

. site web Transmedia Lab

. Article Le « transmédia », un mode de narration en pleine expansion

. Article Qu’est-ce que le transmédia ? | InaGlobal

. site web The rabbit hole | L’actualité du transmedia storytelling

. site web du Master Transmedia Sciences Po Grenoble

Le transmedia dans un contexte muséal et patrimonial

Depuis 2012, l’univers des musées et du patrimoine utilise cette nouvelle forme de narration pour proposer des contenus et des expériences innovantes, plus interactives et plus immersives.

. En France

Voici une première liste d’expériences françaises de narration transmédia muséale et patrimoniale

. « Les Bisons » au Musée du Quai Branly (avril 2014)

Présentation du projet sur le site du musée du quai branly  Compte twitter de Wacochachi  reportage vidéo making-off

. « Soldat Léon Vivien » (musée de la grande guerre de Meaux)

Un Poilu partage sur facebook ses souvenirs de la première guerre mondiale (Clic France, 10/05/2013)

La grande guerre commémorée grâce au transmedia storytelling (The Rabbit Hole, 19/12/2013)

. « Le Défi des bâtisseurs » de la Cathédrale de Strasbourg

Le défi des batisseurs : la cathédrale de Strasbourg en Transmedia (Expérience Transmedia, 4/12/2012)

Le dispositif Transmédia autour du Défi des Bâtisseurs (The Rabbit Hole, 22/11/2012)

. Jeu « Éduque le Troll » au Centre Pompidou

« Eduque le Troll » : le Centre Pompidou lance son premier Alternate Reality Game (ARG) (Clic France, 29/05/2012)

Le Centre Pompidou lance son premier ARG (The Rabbit Hole, 07/06/2012)

. Dans le monde

. « This Exquisite Forest » (Tate Modern de Londres)

Explorez « This Exquisite Forest » avec Chrome et la galerie Tate Modern de Londres (The Rabbit Hole, 23/07/2012)

. Murder at the Met (Metropolitan Museum)

Meurtre au MET : une nouvelle application mobile pour jouer dans (avec) les collections (Clic France, 23/05/2012)

Un nouvel ARG pour le Metropolitan Museum (The Rabbit Hole, 28/05/2012)

Articles

. Comment le transmédia réussit-il aux musées ? (Laboratoire TCCD, 22/06/2014)

. Le Transmédia investit le secteur culturel et entre dans les musées (The Rabbit Hole, 28/05/2012)

Date de première publication: 02/09/2014