Le 1er mars prochain, dans le cadre de ses nocturnes, le musée national Jean-Jacques Henner propose à ses visiteurs de créer leurs propres œuvres numériques à partir d’éléments de tableaux de l’artiste. Une performance ludique et interactive avec le public. Cet évenement inédit fait l’objet d’une promotion sur Facebook.

Comme l’artiste à l’ère du numérique

Grâce à un clavier et un écran, les visiteurs pourront jouer à disposer des personnages dans des paysages. Le public est ainsi invité à poursuivre la démarche de Jean-Jacques Henner qui à la recherche de la composition idéale, a multiplié les études les variations autour du thème de figures féminines nues dans des paysages oniriques.

« On n’imagine pas combien il est difficile d’arranger un bout de paysage autour d’une figure » (Henner, 1879)

Ce dispositif interactif inédit, dénommé « orgue à nymphes », a été développé par l’agence Mosquito qui utilise un outil de vijing.

Comme l’explique Emmanuel Rouillier (Mosquito),  : « A la manière d’Henner au milieu de son atelier, grâce à un clavier à nymphe et à quelques manipulations, le public composera ses propres toiles numériques en peuplant les paysages de la nymphe de son choix. La manip est simple et rapide, elle soutient le discours du médiateur et permet d’expérimenter immédiatement la manière de travailler du peintre. »

En attendant de créer leurs propres toiles numériques, les curieux peuvent déjà se rendre sur l’événement créé sur Facebook.

Ce dispositif fait écho à l’exposition actuelle, de l’impression au rêve du 1er février au 2 juillet 2012. Construite à partir de plus quatre-vingt-dix peintures et dessins sortis de ses réserves et restaurés, cette nouvelle exposition propose au visiteur de découvrir dans cette authentique maison-atelier d’artiste, comment Jean-Jacques Henner invente, au fil des années, sa peinture de paysage et son langage pictural.

Save the date : Le jeudi 1er mars 2012 de 18h30 à 20h30 au Musée national Jean Jacques Henner

Auteur: Simon Hübe

A lire sur le site du CLIC :
26.05.2011 – L’interactivité numérique s’installe dans les dispositifs temporaires
02.10.2009 – Avant goût numérique avant la réouverture du musée Henner