AWARE franchit le cap des 1 000 notices de femmes artistes et remet son prix annuel 2023

Partager :
Temps de lecture : 4 min

Sonia Delaunay, Vivian Maier, Miriam Cahn, Joan Mitchell, Niki de Saint Phalle, Frida Kahlo mais aussi de nombreuses autres artistes moins connues constituent la liste des femmes qui ont compté dans le champ des arts visuels et que l’association AWARE (Archives of Women Artists, Research And Exhibitions) tente de réhabiliter. Depuis 2014, par les riches contenus de son site web, la programmation d’événements, la publication d’ouvrages et son prix annuel, dont l’édition 2023 a été remis le 8 mars, journée mondiale des droits de la femme, AWARE remédie ainsi au manque de parité et de reconnaissance des femmes dans le milieu de l’art. 

  • Plus de 1 000 notices d’artistes femmes 

Depuis sa création en 2014, l’association AWARE produit et publie en ligne les biographies (en français et anglais) des artistes femmes des XIXe et XXe siècles (nées entre 1790 et 1972) afin de rendre visibles leur histoire et leurs créations et de construire une solide base de données.

Le 26 février 2023, la plateforme a célébré sa millième notice, consacrée à la peintre et sculptrice haïtienne Louisiane Saint Fleurant (1924-2005) qui a commencé comme employée de maison avant de se mettre à peindre et à modeler à l’aube de ses 50 ans.

“Mille notices sur le site d’AWARE, c’est autant de parcours et d’œuvres rendus visibles et accessibles au plus grand nombre, c’est autant de manières de revendiquer la place des artistes femmes dans l’histoire de l’art. C’est aussi mille façons de faire œuvre. Cela n’est possible que grâce à la contribution des auteur.rices du monde entier car l’une des caractéristiques de notre projet est sa dimension internationale et polyphonique”, explique Camille Morineau, co-fondatrice d’AWARE.

  • 75 000 visiteurs uniques par mois sur le site internet

L’enrichissement continu de la base de données en ligne s’accompagne d’une croissance régulière de l’audience. Le site web d’AWARE génère ainsi environ 75 000 visiteurs uniques par mois.

L’association voit donc ses efforts récompensés et le public est de plus en plus nombreux a consulter les notices et les articles de chercheurs et d’universitaires (plus de 450 contributeurs depuis la création) régulièrement mis en ligne.

Deux séries podcast « Les grandes dames de l’art » et « Women House » qui font entendre des voix d’artistes femmes au travers de lectures d’extraits de textes ainsi que la série animée « Petites histoires de grandes artistes » à destination des enfants complètent les ressources mises à disposition gratuitement.

  • Le prix AWARE 2023 remis le 8 mars 

Alors que les femmes sont majoritaires en écoles d’art, elles ne sont que 20 à 30 % à faire partie des sélectionnées pour les prix nationaux et internationaux. En 2016, AWARE a voulu effacer ce paradoxe en créant un prix éponyme, qui met à l’honneur chaque année deux femmes à travers deux prix : Nouveau Regard pour une artiste en milieu de carrière et le prix d’honneur pour mettre en lumière une artiste avec plus de quarante ans de carrière.

Le prix AWARE 2023 a été remis le 8 mars, journée mondiale des droits de la femme, sur les propositions des quatre rapporteuses et rapporteurs.

Louisa Babari, artiste franco-algérienne née et ayant vécu en Russie, remporte le prix récompensant une femme en milieu de carrière. “L’artiste a tiré l’inspiration de son histoire et de ses origines hautement politiques dans sa pratique qui mêle collage, du texte, du son et de la vidéo et où l’archive personnelle vient côtoyer les éléments découpés dans des journaux et des albums anciens”.

Grâce au mécénat de CHANEL, l’artiste lauréate du prix Nouveau Regard bénéficiera d’une résidence à New York, en partenariat avec la Villa Albertine, institution culturelle de la France aux États-Unis accueillant chaque année 60 résidences d’exploration à travers l’ensemble du territoire américain, et la A.I.R. Gallery. Ce dernier partenaire, lieu féministe historique ayant consacré une exposition aux artistes femmes françaises sous le commissariat d’Aline Dallier en 1976, accompagnera la lauréate tout au long de son séjour aux États-Unis en organisant des visites et des rencontres avec des commissaires d’exposition, critiques d’art, conservateurs, conservatrices, galeristes et journalistes. Au retour de la lauréate en France, un appel à coproduction sera lancé auprès des centres d’art pour la réalisation d’une exposition monographique de l’artiste en France. Dans le cadre de son partenariat avec AWARE, le Cnap (Centre national des arts plastiques) proposera à la lauréate du prix Nouveau Regard l’acquisition d’œuvre qui rejoindra sa collection.

. Le prix d’honneur a été attribué à l’artiste et cinéaste expérimentale franco-péruvienne Rose Lowder. Son travail se concentre “sur les différentes façons de moduler les caractéristiques visuelles de l’image au cours du temps. Pionnière d’une approche écologique globale et d’un usage singulier de la technique, elle a réalisé une cinquantaine de films”.

La lauréate du prix d’honneur attribué à des artistes femmes justifiant de plus de 40 ans de carrière bénéficie, depuis 2019, d’une forte visibilisation grâce au soutien pérennisé du ministère de la Culture et se voit remettre une dotation de 10 000 euros. 

awarewomenartists.com/

awarewomenartists.com/prix_aware/2023/

SOURCES: Aware, presse

PHOTOS: Aware

PHOTO du carrousel: capture d’écran de la vidéo “Les tournesols” de Rose Lowder (1982-1983) © Tous droits réservés par l’artiste / Autorisation de Light Cone

Date de première publication: 10/03/2023

banner malaga juin 2024

Laisser un commentaire