A Charleston, l’artiste Beeple va transformer un entrepôt de 5 000 mètres carrés en studio musée dédié à l’art numérique

Le 13 octobre 2022, l’artiste qui a conçu l’œuvre NFT la plus chère de l’histoire du monde a annoncé son intention de créer un studio et un musée, installé en Caroline du Nord. Avec son projet « Beeple Studios », Mike Winkelmann fait le pari que l’avenir de l’art numérique passe par son « accrochage » physique.

L’artiste numérique Beeple, alias Mike Winkelmann, est surtout connu dans le monde pour la vente surprise de son œuvre « Everydays: The First 5,000 Days », chez Christie’s en 2021 pour la somme astronomique de 69,3 millions de dollars, puis la vente pour 28,95 millions de dollars de sa première sculpture phygitale « HUMAN ONE », mais aussi des projets avec Louis Vuitton et Madonna. Il fait à nouveau la « une » en dévoilant son nouveau projet de création d’un espace d’art dédié à l’art numérique dans un entrepôt de plus de 5 000 mètres carrés dans la banlieue de Charleston, Caroline du Nord.

Dans un tweet annonçant le projet, Beeple précise que l’espace présentera « non seulement ses œuvres d’art, mais aussi celles de l’ensemble de la communauté de l’art numérique et du NFT ».

Dans une vidéo teaser d’une minute intitulée « Beeple Studios Part 1 », chacun peut traverser l’espace en construction.

  • Réunir l’art numérique et le monde physique

Avec cet espace qui sera également une galerie et un lieu de résidence, l’artiste souhaite montrer « à quel point l’art numérique est un médium comme un autre, avec la capacité d’apporter de la beauté, de provoquer une discussion réfléchie et de nous émouvoir vraiment ».

« Se réunir dans le monde physique et faire l’expérience d’œuvres d’art numériques IRL est quelque chose qui, je pense, aidera à attirer la prochaine vague de collectionneurs » explique Beeple sur Twitter. « Je crois qu’en montrant aux gens que cette œuvre peut absolument être partagée et appréciée dans la vraie vie, elle prendra une autre valeur. »

L’artiste révèle également que Beeple Studios présentera plusieurs nouvelles peintures originales basées sur sa série « Everydays », des œuvres dont la taille variera de 30 centimètres à 4 mètres de diamètre.

Le fondateur de Dialectic et Vine Ventures, Ryan Zurrer, qui a acheté la première sculpture à grande échelle de Beeple, Human One, a prédit que le nouvel espace de Charleston s’apparenterait à « un étrange mélange du studio de Warhol et des Bell Labs, associant ingénieurs et créatifs, construisant les œuvres d’art nouvelle génération avec des outils de l’ère spatiale. Cela va changer notre façon de penser l’art numérique ».

Aucune date d’ouverture du Beeple Studios n’est à ce jour annoncée.

Reportage du Wall Street Journal:

SOURCES: Beeple, presse

PHOTOS: Beeple

Date de première publication: 24/10/2022

Laisser un commentaire

Club Innovation et Culture France

Bonjour

A l’occasion de ses 10 ans, le CLIC France vous propose une nouvelle version de son site web.

Celui-ci sera prochainement enrichi de nouveaux contenus et services.

Si vous souhaitez être tenu informé de l’actualité du CLIC France et des futures évolutions de son site web, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter.

L’équipe du CLIC France