Rapport, label et observatoire … Wikimedia France consolide son soutien à l’open content

Partager :

Le 15 novembre 2022 Wikimédia France lancera l’appel à candidatures pour le Label Culture Libre, premier label dédié aux institutions culturelles qui intègrent l’open content dans leurs pratiques numériques. Ce projet s’inscrit dans une démarche globale de sensibilisation dont la première étape a été la publication du rapport sur l’open content réalisé par l’agence Phare pour le compte et en partenariat avec Wikimédia France. En 2023, le dispositif open content de Wikimédia France sera complété par un observatoire.

  • L’Open Content au cœur du projet

Depuis l’avènement de l’Open Data en France, Wikimédia France encourage les institutions culturelles françaises à s’adapter aux nouvelles pratiques numériques collaboratives que représentent les projets Wikimedia. Dans le domaine de la donnée culturelle, il s’agit particulièrement de Wikidata et Wikimedia Commons.

L’Open Content permet la libre circulation et les réutilisations de tout type (y compris commerciales) des contenus culturels, numérisations d’œuvres et documents.

Capture d’écran du compte Instagram de Paris Musées
  • Rapport open content : une thématique émergente

Le « Rapport sur l’open content dans les institutions culturelles en France – État des lieux des pratiques numériques et d’ouverture de contenus » est la première étude permettant d’évaluer l’état des lieux, la portée et les promesses faites par (ou de) l’open content en France.

Le 26 avril 2022, Wikimédia France et l’agence Phare proposaient une restitution du travail auprès de 130 acteurs culturels, à l’Institut national d’histoire de l’art, à Paris, en partenariat avec le CLIC France. (ARTICLE CLIC: Journée Wikimédia Culture et Numérique du 26 avril 2022: plus de 15 speakers et pres de 200 inscrits)

Plus qu’une photographie nationale, un outil de travail

Le rapport dresse une vue d’ensemble des pratiques et explore les motivations, freins et circonstances de ces dernières. Véritable état des lieux de l’ouverture des contenus culturels, c’est aussi un guide des bonnes pratiques

Parmi ses enseignements, on découvre que 85 % en moyenne des GLAM (Galleries, Libraries, Archives, Museums) ont recours à  la numérisation des œuvres, 76 % à leur mise en ligne. En revanche, un tiers seulement (31 % ) des institutions adoptent les licences libres.

Des préconisations pour anticiper l’avenir

L’étude dépasse le cadre du panorama et propose des perspectives pour l’avenir ainsi que quelques pistes d’adaptation des GLAM aux nouveaux usages du numérique collaboratif.

Le rapport est disponible sur demande et accessible au format numérique via le lien ci-contre : https://w.wiki/56wz. (ARTICLE CLIC: Rapport Wikimedia France « L’open content dans les institutions culturelles en France » / Synthèse des résultats)

Page d’accueil du portail des collections du Musée de Bretagne
  • L’Observatoire de l’open content

Cette étude servira de premier cadre de référence pour le futur Observatoire de l’open content qui sera lancé en début d’année 2023.

L’observatoire réunira spécialistes de l’open content venant de différents horizons et représentants d’institutions culturelles.

Ses missions consisteront à analyser l’évolution de ces pratiques numériques institutionnelles et à sensibiliser aux enjeux de l’open content.

  • Le label Culture Libre

Pour accompagner et valoriser ces démarches, Wikimédia France a également développé le label Culture Libre, premier label s’adressant aux musées, bibliothèques et archives, dédié dont il récompense les démarches d’open content et de numérique collaboratif.

Du choix de la licence libre à la prise en main d’outils numériques collaboratifs, ce parcours exprime la convergence des besoins opérationnels des institutions culturelles et l’évolution des usages du grand public.

Le label Culture Libre est soutenu par 3 partenaires : Creative Commons, CLIC France et Inno3

Les candidatures pour obtenir le label, pourront être déposées dès le 27 octobre 2022 sur le site de Wikimédia France.

A propos de Wikimédia France

Association d’intérêt général, Wikimédia France œuvre depuis 2005 pour le libre partage de la connaissance au travers des projets Wikimedia : Wikipédia, Wikimedia Commons, Wiktionnaire, Wikidata… L’association organise des journées contributives, signe des partenariats avec des organisations aux objets sociaux divers (musées, universités, collectivités territoriales…), soutient les contributrices et contributeurs en fournissant des moyens humains, financiers et matériels et propose des formations à destination des acteurs éducatifs, du grand public et des bénévoles. Wikimédia France est une association agréée par le ministère de l’Éducation nationale et labellisée IDEAS. glam@wikimedia.fr

A propos de l’Agence Phare

L’Agence Phare est une agence d’étude, de recherche et de conseil qui mobilise et valorise les sciences sociales au service de l’intérêt général. Elle accompagne ministères, collectivités, associations et fondations sur la production d’études et d’évaluations utiles aux décideurs et aux acteurs de terrain, via notamment l’animation de comités de pilotage ou de comités scientifiques. Ce faisant, elle vise à construire des ponts pour renforcer le dialogue entre la recherche académique et l’innovation publique et sociale.

SOURCE: Wikimédia France (CP)

PHOTOS: musées

PHOTO du carrousel: capture d’écran du portail collections des musées de Reims

Date de première publication: 06/10/2022

Partager :

Laisser un commentaire