Un tableau retrouvé d’Egon Schiele mis aux enchères en tant que NFT par le Leopold Museum et LaCollection

Partager :

Redécouvert 90 ans après sa disparition, un tableau perdu d’Egon Schiele est mis en vente sous la forme de NFT, en partenariat avec LaCollection. L’œuvre est désormais prêtée à long terme au Musée Léopold de Vienne, qui espère lever des fonds pour l’acquérir et la restaurer. Le tableau s’inscrit dans la vente de 24 NFT d’oeuvres d’Egon Schiele du 16 mai au 26 mai 2022.

Le musée autrichien Leopold a redécouvert une œuvre de jeunesse d’Egon Schiele, disparue depuis plus de 90 ans.

« Leopold Czihaczek au piano » est une peinture impressionniste représentant l’oncle et tuteur légal de l’artiste. Egon Schiele l’a peint peu avant son 17e anniversaire et l’a enregistré dans son catalogue raisonné de 1972. 

« Leopold Czihaczek au piano », tableau d’Egon Schiele redécouvert après avoir disparu pendant 90 ans

Le tableau perdu depuis longtemps a été retrouvé dans une collection privée viennoise lorsque son propriétaire a demandé conseil pour sa restauration. Le directeur du musée, Hans-Peter Wipplinger, a déclaré : « C’est une découverte sensationnelle ».

  • Une exposition et une vente NFT

Le tableau sera exposé au musée dans le cadre d’un prêt de cinq ans. De plus, il sera inclus dans une vente NFT visant à collecter des fonds via la plateforme LaCollection du 16 mai au 26 mai 2022.

24 NFT seront proposés à différents niveaux de prix et à 1 206 exemplaires.

. Trois œuvres « ultra-rares » en deux éditions chacune, vendus à partir de 100 000 €.

. Dix peintures avec dix éditions chacune – à partir de 15 000 €.

. Onze tableaux, avec cent éditions chacun – à partir de 499 €.

Parmi les œuvres « ultra-rares », figure une peinture de l’amant de Schiele, «Portrait de Wally Neuzil». Les nazis l’avaient volé en 1938 à la marchande d’art juive autrichienne Lea Bondi Jaray.

Le musée conservera une édition de chaque NFT mis en vente. Les NFT seront tous exposés à Frieze New York en mai 2022.

  • Une collecte de fonds pour restaurer le tableau et développer la collection

Les fonds collectés (mise à prix minimale globale de 2.15 millions d’euros) lors de la vente NFT seront consacrés à la restauration du tableau retrouvé mais également peut-être à son acquisition, afin de contribuer à l’expansion de la collection du musée.

En attendant de convaincre des institutions françaises, la plateforme d’origine hexagonale continue donc de déployer ses ailes en Europe.

La vente des oeuvres du musée Leopold de Vienne démarre en parallèle de la troisième session de vente NFT des oeuvres du British Museum. Après Hokusai et Turner, les 2 partenaires proposent jusqu’en juin  2022 dix dessins de Piranèse, mis en vente entre 499 et 2 000 euros.

SOURCES:la collection, presse

PHOTOS: lacollection, Leopold Museum

PHOTO du carousel: les oeuvres d’Egon Schiele vendues aux enchères par LaCollection

Date de première publication: 05/05/2022

LaCollection est membre du CLIC France 

Partager :

Laisser un commentaire