En 2016, les musées italiens ont accueilli 44.5 millions de visiteurs et publié beaucoup plus de contenus numériques

En 2016, le nombre de visiteurs a atteint 44,5 millions dans les institutions culturelles de l’Etat italien. Un visitorat qui a apporté un chiffre d’affaires de 172 millions d’euros au budget de l’Etat. Soit une augmentation de 4% et 12% par rapport à 2015, ce qui correspond à un gain de 1,2 millions de visiteurs et de 8,5 millions d’euros. La même année, le volume de contenu publié sur les réseaux sociaux directement par les musées a augmenté de 156,5%.

Roman Capriccio: The Pantheon and Other Monuments, Giovanni Paolo Panini Indianapolis Museum of Art
Roman Capriccio: The Pantheon and Other Monuments, Giovanni Paolo Panini Indianapolis Museum of Art

Selon Dario Franceschini, le ministre du tourisme italien, « les données de 2016 ont créé un nouveau record pour les musées et les monuments italiens ».

« C’est la troisième année consécutive de croissance pour les musées italiens », selon le ministre.

En 2013, 38 millions de billets avaient été vendus, et cette année le chiffre atteint 44,5 millions. Cela représente une augmentation de 6 millions en trois ans et de 15% sur la période.

Le sud et l’archéologie en pointe

. Le Sud de l’Italie a joué un rôle important dans la croissance. La Campania occupe la 2 ème position dans le classement des régions avec un nombre de visiteurs de plus de 8 millions, soit une augmentation de 14,2% par rapport à 2015.

. Le patrimoine archéologique se taille la part du lion. Dans le Colisée, le Forum Romain, Palatine, le musée archéologique de Naples et le parc archéologique de Paestum et Pompéi, 11 millions de ventes de billets ont été enregistrés l’année dernière.

. Cependant, les musées ont également joué un rôle important, puisque la moitié des recettes culturelles est concentrée dans les musées autonomes.

Italie Ponte_vecchio

Les régions et sites les plus performants

La région la plus performante est une fois de plus Lazio (19,6 millions de visiteurs) avec les parcs archéologiques de Rome; la Toscane, berceau de la Renaissance, prend la troisième place (6,3 millions de touristes), suivie par le Piémont (2,4 millions), Lombardie (1,7 million) et Friuli Venezia Giulia (1,1 million).

Les régions avec les taux de croissance les plus grands sont Piémont (+ 31,4%), la Calabre (+ 17,6%), Ligurie (+ 17,5%), Veneto (+ 17%), Campanie (+ 14,2%) et la Lombardie (+ 8,3%).

Dans le Top 30 des sites majeurs: le Colisée occupe le premier rang, devant les Pompéi, la Galerie des Offices, Galleria dell’Accademia de Florence et le Castel Sant’Angelo. Venaria Reale ( Turin ) a grimpé à la sixième place après que ses visiteurs aient progressé de 71% au cours de l’année. D’ autres sites qui ont vu des augmentations considérables sont le Palais Ducal de Mantoue (+ 51% de visiteurs), le Palais Royal de Caserta (+ 37%), le Musée Capodimonte et le Musée de Castel Sant’Elmo à Naples (+ 33%) , Château de Racconigi (+ 32% de billets vendus), le Musée archéologique national de Reggio Calabria (+ 28% de visiteurs), le Parc archéologique de Paestum (+ 27%), le musée égyptien de Turin et le château Scaliger de Sirmione, avec 20 % d’augmentation des entrées.

« L’Italie porte le maillot rose en Europe. Les données positives enregistrées en Italie sont en contraste frappant avec les autres pays européens où 2016 a été une année de déclin des visiteurs dans les musées, comme le démontrent les données qui sont en cours de publication maintenant » ajoute le ministre Franceschini.

Le ministère de la culture souligne que ces bons résultats et la hausse du chiffre d’affaires bénéficiera complètement aux musées sous un système qui récompense la meilleure gestion et apporte également un soutien aux petites institutions.

SONY DSC

Le succès des dimanches gratuits

Plus de 8 millions de personnes ont participé à l’initiative des entrées gratuites le premier dimanche du mois depuis sa création en 2014. En 2016, 3 millions d’entrées ont été enregistrées sur les premiers dimanches de chaque mois, par rapport à 3,5 millions l’année précédente.

Cette visite est devenue une coutume pour les familles et les touristes. Les données montrent que, depuis la première édition en Juillet 2014, la fréquentation a sensiblement doublé et maintenant résisté à 250/300 000 visiteurs pour chaque édition avec des pics importants, tels que le premier dimanche d’Avril 2016, avec 376 000 visiteurs.

Enfin, en 2016 les musées autonomes créés par la réforme MiBACT sont pleinement entré en activité. Le nombre de visiteurs qui ont fréquenté ces musées a atteint plus de 24 millions, ce qui constitue plus de la moitié des admissions totales des institutions culturelles de l’Italie.

Italie Museo_Archeologico_Nazionale_di_Chiusi

Des contenus numériques en hausse

L’expansion progressive de la présence numérique des musées d’Etat joue également un rôle important. Les institutions patrimoniales ont continué de créer des comptes officiels sur les différents réseaux sociaux, et le ministère du Tourisme a intensifié les campagnes de communication en ligne.

Après un an de suivi de la présence et réputation en ligne des musées italiens, le ministère annonce que « la satisfaction globale des visiteurs du musée est de 86,6%, selon les données fournies par la société Travel Appeal ». Cela représente une augmentation d’environ 4% par rapport à 2015.

Le nombre d’avis et messages postés sur les médias sociaux par les visiteurs ont augmenté de 45,5% par rapport à l’année précédente.

L’activité numérique musées italiens a également augmenté en 2016. Le volume de contenu publié sur les réseaux sociaux directement par les musées a augmenté de 156,5% l’ an dernier. Facebook est le réseau ayant le plus haut niveau d’engagement, bien que Twitter et Instagram ne sont pas loin derrière.

« Dans l’ensemble, 2016 a été une année d’amélioration numérique pour les musées grâce au lancement de nouvelles versions de certains sites Web et une utilisation plus consciente des médias sociaux » salue le ministère.

SOURCES: Ministère italien de la culture, tourism-review.com

Date de première publication: 23/01/2017

Photos: Wikipedia Commons

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

La ville de Carhaix propose un voyage immersif à Pompéi, en partenariat avec un musée archéologique italien

« Loveitaly » une plateforme de crowdfunding pour sauver le patrimoine italien

Le Château Racconigi accueille Virgil, le premier robot italien pour visiter un musée

Après son succès italien, le film « Le Musée du Vatican 3D » débarque bientôt sur les grands écrans français et américains

Laisser un commentaire