Le samedi 25 et dimanche 26 novembre 2017, la BNF ouvre ses portes pour la seconde édition de son Hackathon

Samedi 25 et dimanche 26 novembre 2017, une centaine de hackathoniens seront invités à la BnF I François-Mitterrand pour imaginer de nouveaux services et usages pour les données numériques de l’établissement. La musique est le thème majeur de cette deuxième édition, à l’issue de laquelle sera remis le prix du Hackathon BnF. Parallèlement à ce marathon participatif, la BnF propose une programmation qui s’adresse à tous les publics afin de faire de cet événement une fête de l’innovation numérique.

hackathon_2017

La deuxième édition de l’Hackathon BnF est organisée dans le cadre de la semaine de l’innovation publique, une initiative nationale portée par le secrétariat général pour la modernisation de l’action publique. Conférences, ateliers, performances, concerts ouverts à tous ponctueront ce week-end d’émulation et d’échanges.

La musique comme thème majeur de l’exploration de nouveaux usages

Cette deuxième édition du Hackathon intervient alors que Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF, fête cette année ses 20 ans. Deux décennies de développement pour une diffusion, une valorisation et une appropriation toujours plus grande des collections par les lecteurs. Autour des principes de diffusion et réutilisation des données, le Hackathon permettra à une centaine de participants d’explorer de nouveaux usages des collections et de faire émerger les contours de services innovants utiles à tous.

La musique sera le thème majeur de cet événement. Un focus spécifique sur les données et ressources musicales dans les applications BnF sera proposé aux hackathoniens. L’occasion pour les participants d’aborder des enjeux comme l’interopérabilité avec les logiciels d’édition et de musique assistée par ordinateur ou la reconnaissance automatique de la musique notée… Pour clôturer ce week-end d’échanges, le projet le plus innovant se verra remettre le prix du Hackathon BnF, actant l’engagement de la Bibliothèque à intégrer ce projet au sein de ses services numériques.

Ateliers, installations, soirée remix : un événement ouvert à tous les publics

Une importante programmation accompagne cette deuxième édition du Hackathon. La musique étant à l’honneur, le week-end sera ponctué de performances, concerts, installations qui montrent les formes d’expression musicale liées à la réutilisation des données ou à ce que le partage sur le Web a changé pour les musiciens. Sans oublier une soirée remix autour d’extraits des collections de la BnF, pour « bouger » entre deux lignes de code. Autant de passerelles vers le monde des données numériques et l’univers stimulant des hackathoniens.

Visuel de l'édition 2016 de l'Hackaton BnF © BnF / David-Paul Carr
Visuel de l’édition 2016 de l’Hackaton BnF © BnF / David-Paul Carr

Participants : inscription en ligne obligatoire et gratuite

Programme

Autour de cet événement et durant tout le week-end, une programmation culturelle ouverte à tous est proposée : conférences et ateliers autour du numérique, mais aussi remix, performances musicales, masterclass…

samedi 25 novembre 2017 14h00-00h00

. 14h – Inauguration du Hackathon
. 14h30 – conférence « Terra Data : qu’allons nous faire des données numériques », par Valérie Peugeot (Orange Labs, CNIL) et Serge Abiteboul (INRIA, ENS)
. 16h – MasterClass Gallica
. 19h – Présentation des projets en cours du Hackathon BnF
. 20h – 0h – BnF’s Afterwork : les données de la BnF remixées par des artistes de musique électronique

Ateliers (14h – 18h)

Class’Code : initiation au code
Mentalista : quand les ondes vous disent si vous êtes concentré
Zotero et les outils de l’étudiant

dimanche 26 novembre 201715h00-18h00

. 15h – 17h – Musique et technologies : un voyage ludique dans l’histoire de la musique enregistrée et la lutherie du XXe siècle. Animé par PV NOVA, musicien et YouTuber
. 16h – Présentation des projets du Hackathon BnF
. 17h – Remise du prix Hackathon BnF.

Pendant toute la durée du week-end le public peut également découvrir une installation sonore immersive intitulée « Ce que je voulais c’est être heureux » par Arnaud Sallé et Hervé Rabot.

Source : BnF (communiqué de presse)

Date de première publication: 18/10/2017

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

 . DOSSIER / Appels à projets, appels à résidence et hackathons art, patrimoine et tourisme en 2017 (31/05/2017)

Premier Hackathon Tourisme des Hauts-de-Seine et Yvelines : un challenge d’innovation à l’ère du digital

BiblioRemix: quand la BnF invite les bibliothécaires et les lecteurs à imaginer des services innovants

Retour de Museums and the Web 2017 : qu’est-ce qu’une expérience de visite immersive ?

En novembre et décembre 2016, la BNF, l’Ardèche et le musée Compa font appel aux remixeurs

Laisser un commentaire