L’Abbaye de Villers a accueilli plus de 132.000 visiteurs en 2016. Pour l’année 2017 ce monument propose une quarantaine d’activités afin d’animer et enrichir les visites. Depuis le samedi 24 juin 2017, les visiteurs peuvent utiliser une tablette numérique pour découvrir le bâtiment en réalité augmentée.

Fondé en 1146 dans la vallée de la Thyle (Berlgique) par Bernard de Clairvaux, ce monastère mis à sac par la Révolution française puis confisqué par cette dernière comme bien national, relève du patrimoine majeur de Wallonie.

Depuis l’été 2016, l’Abbaye de Villers propose un parcours de visites enrichies et ne cesse de multiplier ses activités. Pour l’été 2017, l’association ASBL qui gère l’Abbaye a souhaité proposer au public un outil de visite interactif en intégrant de la réalité augmentée. La visite augmentée de l’Abbaye de Villers propose, entre autres, 4 vues possible du monastère en réalité augmentée : le cloître, l’église, le palais abbatial et la cour de travail.

Une expérience immersive incluant la BD 

Visuel_tablette_odelin

Deux parcours différents sont proposés sur l’application de visite augmentée de l’Abbaye de Villers. Il est possible dans un premier temps de faire une visite avec un audio-guide classique à travers laquelle le visiteur peut déambuler dans l’enceinte du bâtiment sans suivre un réel itinéraire.

Mais aussi et surtout il est possible, de faire une visite à travers laquelle le visiteur est « acteur » : une visite dont « vous êtes le héros ». Cette visite est la plus complète en terme d’activités et de contenus sur tablette : elle propose un véritable parcours, des jeux interactifs, des animations et des vidéos avec pour objectif de transporter les utilisateurs aux siècles derniers.

C’est dans ce second parcours qu’il est possible d’observer l’Abbaye telle qu’elle était au moment de sa construction grâce à la réalité augmentée. En effet, les différents points de vues développés en réalité augmentée du bâtiment permettent de découvrir l’Abbaye telle qu’elle était au XIIe siècle mais également telle qu’elle était au XVe siècle. L’utilisateur peut donc « switcher » à sa guise entre les époques d’hier et aujourd’hui et ainsi se faire une idée de l’évolution du monastère.

En parallèle une BD interactive sur les traces du fantôme de Villers a été développée pour séduire – entre autres – un jeune public. Sur les différent plan en réalité augmentée, il sera donc possible d’apercevoir le fantôme de Villers flotter au travers des murs de pierres…

Montage-abbaye-protfolio

Une visite connectée

L’application, développée par 44screens, a été pensée pour permettre une bonne interaction avec les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter. Les utilisateurs pourront, par exemple, poster leurs impressions, les photos et autres contenus sur la plateforme de leur choix directement à partir de la tablette.

Mise en ligne le 24/06/2017

Sources: Abbaye de Villers, 44 screens

44screens est membre associé du CLIC France

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

En Chine, le Musée archéologique de Jinsha choisit également la réalité augmentée et virtuelle

Avec sa Gallery 10, en Réalité Augmentée utilisant Tango, le National Museum de Singapour propose une visite virtuelle et historique

Une frise en réalité augmentée raconte l’histoire de la Manufacture des Gobelins

Avec Google Tango et Guidigo, les collections du Musée des Beaux-Arts de Detroit s’explorent en réalité augmentée

Le Cleveland Museum of Art enrichit sa galerie et son application avec la réalité augmentée, la reconnaissance d’image et la capture de mouvement