Bibliothèque du Congrès: le philanthrope David Rubenstein donne 10 millions de dollars pour « réinventer » l’expérience des visiteurs

Le 13 février 2020, la Bibliothèque du Congrès (Library of Congress LOC) a annoncé qu’un don majeur du philanthrope David Rubenstein l’aidera à financer un projet visant à repenser et à améliorer l’expérience des visiteurs pour près de 2 millions de personnes qui visitent le bâtiment Thomas Jefferson de Washington chaque année. « L’objectif est de mieux connecter les visiteurs à l’histoire et de fournir un meilleur accès aux collections inégalées détenues par la bibliothèque nationale ».

David Rubenstein, président du conseil James Madison de la bibliothèque et co-président exécutif du groupe Carlyle, fera un don de 10 millions de dollars pour soutenir le projet d’enrichissement de l’expérience des visiteurs.

Le don de Rubenstein viendra compléter l’important investissement public que le Congrès a déjà fait dans l’infrastructure de la Bibliothèque. Il soutiendra le plan stratégique établi par la directrice du Congrès Carla Hayden pour rendre la bibliothèque plus centrée sur l’utilisateur et améliorer la visite par les membres du congrès, les créateurs et les apprenants de tous âges.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants et honorés du soutien de David Rubenstein et du Congrès pour nous aider à créer une nouvelle expérience pour les visiteurs de la Bibliothèque du Congrès grâce à un partenariat public-privé », a déclaré la directrice de la bibliothèque du Congrès Carla Hayden. « Nous pensons que tous les Américains sont connectés à leur bibliothèque nationale et seront ainsi plus incités à explorer les vastes collections, des manuscrits des présidents aux photographies et cartes historiques en passant par l’héritage créatif de notre nation dans la musique, le cinéma et l’art. »

« L’alphabétisation est essentielle à l’apprentissage et à la réalisation de son plein potentiel. La Bibliothèque du Congrès joue un rôle unique dans la promotion de l’alphabétisation et dans l’amour du pays et de la communauté. Je suis honoré de faire partie de cet important projet visant à améliorer l’expérience des visiteurs et à présenter les innombrables trésors de la bibliothèque, de manière nouvelle et créative », a déclaré David Rubenstein. « Je félicite la directrice Carla Hayden pour sa vision et son leadership dans la modernisation du spectaculaire bâtiment Jefferson de la Bibliothèque d’une manière qui respecte sa beauté et sa grandeur. »

Réinventer l’expérience visiteurs

Le projet de la Bibliothèque de réinventer l’expérience du visiteur a été approuvé par les comités des crédits du Congrès. En septembre 2019, les sous-comités des crédits de la Chambre et du Sénat ont approuvé le déblocage de 8 millions de dollars pour financer les travaux de conception détaillée du plan, en plus des 2 millions de dollars prévus pour la planification initiale.

Depuis 220 ans, la Bibliothèque est un centre de connaissances et un lieu dédié à la préservation et à la promotion du patrimoine culturel de la nation. Les commentaires des visiteurs ont montré que la bibliothèque peut faire plus pour partager les trésors de la nation et aider les visiteurs à comprendre comment les collections peuvent se connecter avec leur propre créativité et recherche. La bibliothèque vise à faire sortir davantage des collections du pays des réserves et mieux les diffuser dans les espaces publics, ainsi que par des présentations en ligne.

3 nouveautés

Trois éléments de base sont au cœur du plan d’expérience du visiteur, qui sera mis en œuvre au cours des trois à six prochaines années. 

Ceux-ci comprennent un nouveau centre d’orientation au rez-de-chaussée dans le bâtiment Thomas Jefferson pour aider les visiteurs à naviguer dans la bibliothèque et à comprendre son histoire, un nouveau laboratoire d’apprentissage pour engager et inspirer les visiteurs et de nouvelles salles d’expositions pour présenter les trésors de la bibliothèque.

Les plans prévoient que le centre d’orientation fournisse un point d’entrée unifié aux visiteurs avec une expérience d’orientation axée sur l’histoire, la mission et les offres de la bibliothèque.

Le centre d’orientation sera construit autour de la bibliothèque personnelle de Thomas Jefferson et d’un oculus qui offrira une vue sur le dôme de la salle de lecture principale.

L’oculus donnera aux visiteurs une vue plus complète de la fresque murale d’Edwin Blashfield représentant la «compréhension humaine» au centre du bâtiment.

Révéler les coulisses

Les visiteurs auront également l’occasion de découvrir les coulisses des réserves, ainsi qu’un mur numérique pour explorer d’autres types de documents multimédias conservés à la Bibliothèque.

Au premier étage près du Grand Hall, une porte en verre remplira une arche, servant de fenêtre vers la salle de lecture principale pour donner à plus de gens une chance de regarder dans le vaste espace dédié à la recherche.

Le laboratoire d’apprentissage offrira aux familles, aux adolescents et aux groupes scolaires un aperçu des coulisses de la bibliothèque et donnera de nouvelles possibilités de dialoguer avec divers documents et médias issus des collections grâce à un apprentissage plus ludique et expérientiel.

Ce centre sera conçu pour les jeunes publics et offrira aux apprenants de tous âges des expériences interactives, physiques et numériques. Il permettra également aux visiteurs de dialoguer avec divers types de médias conservés dans les collections, de l’écriture cunéiforme au montage de films et aux histoires orales.

De nouvelles salles d’expositions seront aménagées au deuxième étage pour mettre en valeur davantage des trésors les plus impressionnants de la bibliothèque et l’étendue de ses collections, des imprimés historiques aux arts visuels, ainsi que ses nouvelles acquisitions et la vaste collection de photographies, de manière plus convaincante et agréable.

Les objets présentés dans cette galerie de trésors tourneront régulièrement pour présenter plus souvent des nouveautés aux visiteurs réguliers et pour assurer la conservation des matériaux exposés.

Un café et un coin salon

Au niveau de la mezzanine, situé près des portes et fenêtres orientées à l’ouest, un nouveau café et un coin salon sont prévus pour inviter les visiteurs à s’attarder et à admirer la magnifique grande salle. Ils pourront déguster un sandwich ou une collation et une boisson tout en profitant de la vue. Le mobilier de l’espace café sera flexible et facilement déplaçable pour accueillir des événements dans la mezzanine de la Grande Salle.

David Mandel, directeur du Centre des expositions et de l’interprétation, dirige une équipe qui supervise les conceptions de l’expérience du visiteur avec Shari Werb, directrice du Centre d’apprentissage, d’alphabétisation et d’engagement. Le cabinet d’architecture et de design Pure + Applied a élaboré le nouveau projet d’expérience du visiteur et conçu l’aménagement des espaces.

Le rôle majeur du mécénat

Alors que le Congrès a investi massivement dans la bibliothèque au cours de son histoire depuis 1800, la philanthropie privée a également joué un rôle dans le développement de la bibliothèque et d’autres institutions culturelles.

Le secteur privé a ainsi financé des expositions et des programmes, ainsi que la création du campus Packard de la bibliothèque pour la conservation audiovisuelle à Culpeper, en Virginie, qui joue un rôle essentiel dans la préservation du patrimoine national dans les enregistrements film et audio.

12 mois d’innovations à la Bibliothèque du Congrès

La Bibliothèque du Congrès est à la pointe de l’innovation. Voici quelques nouveautés annoncées ou lancées depuis janvier 2019.

  • 4 février 2020: nouvelle campagne de crowdsourcing autour de Rosa Parks

À l’occasion de l’anniversaire de Rosa Parks, la LOC lance une campagne pour transcrire les articles de Rosa Parks et « révéler la femme derrière la légende ». La Bibliothèque du Congrès fait appel à des bénévoles à travers le pays pour transcrire les documents personnels de Rosa Parks afin de les rendre plus consultables et accessibles en ligne, y compris de nombreux articles présentés dans l’exposition « Rosa Parks: Dans ses propres mots », qui ouvre le 4 février 2020, jour du 107 e anniversaire de sa naissance.

Hands up on the beach at Atlantic City, NJ Dry-plate negative by the Detroit Publishing Co., éditeur, [entre 1900 et 1920]. Division des tirages et photographies. Library of Congress.

  • 31 janvier 2020: la Bibliothèque du Congrès rejoint Unsplash

la Bibliothèque du Congrès a ajouté une autre façon de partager certaines de ses collections intemporelles avec de nouveaux publics sur divers canaux de médias sociaux. Elle a rejoint plusieurs autres institutions culturelles pour mettre à disposition sur le site de photographie libre de droit Unsplash des images sélectionnées et approuvées. Fondé en 2013, le site Unsplash contient plus d’un million de photos en haute résolution gratuites, fournies par une communauté de plus de 150 000 photographes.

En juillet 2019, la plateforme a lancé Unsplash for Education pour toucher la communauté des étudiants et des enseignants. En plus de la Library of Congress, plusieurs autres institutions culturelles se sont jointes à l’effort – des agences fédérales telles que la National Oceanic and Atmospheric Administration et le United States Geological Service, d’autres bibliothèques comme la British Library et la New York Public Library, et des lieux d’exposition tels que Birmingham Museums Trust et Museums Victoria.

Le premier jour, Unsplash rapporte que la page LOC a reçu 920 707 vues et généré 2 000 téléchargements.

  • 13 janvier 2020: des « cartes de découverte et d’exploration » en open content

L’exploration vers l’inconnu – alors qu’une grande partie de la surface du monde n’était pas cartographiée avec précision – est le thème de l’édition de ce mois-ci des nouveaux contenus versés dans la catégorie « gratuits à utiliser et à réutiliser » de la Bibliothèque du Congrès. Cette nouvelle contribution de la collection est « un rappel qu’une grande partie du globe n’a été cartographiée qu’à la fin du XIXe siècle ».
« Mappa Totius Mundi », par le cartographe français Guillaume de L’Isle. Division de la géographie et des cartes. Library of Congress.
  • 23 décembre 2019: des images et illustrations avec des lunettes en Open Content

En décembre 2019, la Bibliothèque du Congrès a versé dans sa catégorie Open Content des centaines d’images de lunettes « à utiliser et à réutiliser » gratuitement.

  • 18 décembre 2019: nouveau don pour soutenir les projets numériques pour les aveugles et les handicapés imprimés

La Bibliothèque du Congrès a annoncé une dotation majeure à l’appui du travail du Service national de bibliothèque pour les aveugles. Établi par Susan D. Diskin en l’honneur de sa défunte mère, le Fonds commémoratif Tiby Diskin fournira des moyens financiers à la Bibliothèque pour étendre ses services aux personnes ayant une déficience visuelle et d’autres incapacités de lecture.

La première initiative rendue possible par ce don est la numérisation des partitions musicales en braille et du matériel didactique de la Bibliothèque – la plus grande collection du genre au monde. Bon nombre des partitions de la collection sont rares et fragiles; certains remontent à la fin du 19 e siècle. NLS utilisera les fonds pour développer un outil de numérisation braille unique qui utilise la technologie laser 3D.
  • 18 novembre 2019: Hip Hop et interaction homme-machine au centre des innovateurs 2020 en résidence

La Bibliothèque du Congrès a annoncé l’arrivée de ses 2 « Innovateurs en résidence » 2020, qui exploreront « de nouvelles voies aux intersections de la technologie et du hip hop, des journaux historiques et des illustrations classiques ».

Créé en 2017 pour inviter des personnes créatives à développer des concepts et des projets de recherche qui connectent le peuple américain aux vastes collections de la bibliothèque, le programme « Innovator in Residence » rassemble implique certains « des penseurs les plus créatifs et audacieux travaillant dans la plus grande bibliothèque du monde ». Les 2 Innovateurs en résidence pour 2020 sont Brian Foo et Benjamin Charles Germain Lee. Le programme « Innovateurs en résidence » est géré par le département Labs de la LOC.

L’équipe LC Labs permet à la stratégie numérique de la bibliothèque de soutenir la transformation numérique à la bibliothèque du Congrès. Grâce à des expériences, des bourses et des collaborations, l’équipe des Labs explore les nouveaux moyens de maximiser l’utilisation du contenu de la bibliothèque au 21 e siècle. Pour en savoir plus sur le programme Innovator in Residence, y compris l’appel à propositions pour 2021: labs.loc.gov/people/innovator-in-residence-program.

  • 8 novembre 2019: appel à candidatures pour le programme de stagiaire d’été des Junior Fellows 2020

La Bibliothèque du Congrès est à la recherche de 32 candidats pour son programme de stage d’été pour les juniors 2020. Il s’agit d’une bourse de 10 semaines rémunérée pour les étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs intéressés à en savoir plus sur le travail effectué dans la plus grande bibliothèque du monde.

De l’exploration de nouvelles façons de soutenir les recherches numériques, le développement de nouvelles techniques de conservation et la conservation de documents historiques pour rendre les histoires des anciens combattants plus accessibles, les boursiers juniors travailleront sur un large éventail de projets spéciaux sous le mentorat du personnel de la bibliothèque. Les stages se déroulent du 26 mai au 31 juillet 2020. Le programme Junior Fellows 2020 offre 35 postes dans 33 projets à travers la bibliothèque.

www.loc.gov/item/internships/junior-fellows-program. La date limite pour postuler est le vendredi 20 décembre 2019.

  • 4 novembre 2019: les nouvelles collections numérisées en ligne incluent l’histoire du suffrage féminin, de la guerre civile, de l’architecture paysagère et de la politique monétaire
La bibliothèque met enligne la collection de la National American Woman Suffrage Association qui comprend ce portrait de Susan B.Anthony et Anne Fitzhugh Miller (Division des manuscrits, Bibliothèque du Congrès)

Les chercheurs et les étudiants ont maintenant accès à sept collections nouvellement numérisées de documents manuscrits de la Bibliothèque du Congrès, y compris les documents de l’une des plus importantes organisations de suffrage féminin, National American Woman Suffrage Association, les documents du secrétaire personnel du président Abraham Lincoln et les collections sur l’histoire de la politique monétaire fédérale.

La Bibliothèque s’enrichit ainsi de plus de 465 000 nouvelles images et ressources en ligne.

Un des points forts est la vaste collection de la National American Woman Suffrage Association. L’exposition en cours de la Bibliothèque «On ne peut pas nier: les femmes se battent pour le vote » s’inspire largement de la collection pour raconter l’histoire du plus grand mouvement de réforme de l’histoire américaine d’il y a 100 ans.

 

 

  • 4 octobre 2019: la bibliothèque reçoit une subvention de 1 million de dollars de la part de la Fondation Mellon pour expérimenter les collections numériques en tant que Big Data

La Bibliothèque du Congrès a reçu une subvention de 1 million de dollars de la Fondation Andrew W. Mellon pour le projet de patrimoine culturel dans le cloud (CCHC), qui expérimentera des moyens de combiner des technologies de pointe et les collections de la plus grande bibliothèque du monde, pour soutenir la recherche numérique à grande échelle. 

« À mesure que la technologie progresse, nous envisageons un avenir dans lequel tous les utilisateurs – chercheurs, artistes, étudiants et plus – ne sont limités que par les questions qu’ils peuvent penser à poser; où l’échelle, la complexité, l’unicité et la vitesse sont alignées pour soutenir leurs objectifs et aboutir à des façons fondamentalement transformées de comprendre le monde qui nous entoure », a déclaré Kate Zwaard, directrice de la stratégie numérique de la Bibliothèque. « Nous sommes ravis que la Fondation Mellon ait accepté de nous aider à explorer comment concrétiser notre vision. » 

Depuis 1993, la Bibliothèque du Congrès a investi massivement dans la numérisation des collections et leur mise à disposition en ligne pour tout le monde. « Aujourd’hui, les collections numériques de la Bibliothèque comprennent un trésor de données dont le potentiel de recherche ne fait que commencer à se réaliser ». LC Labs – l’équipe d’innovation numérique de la Bibliothèque – attend maintenant avec impatience comment la Bibliothèque et d’autres institutions du patrimoine culturel peuvent libérer d’énormes collections numériques pour la recherche informatique moderne.

  • 29 juillet 2019: un texte rare de 2000 ans sur le bouddhisme ancien est maintenant numérisé et en ligne
Une partie du rouleau de Gandhara.

La Bibliothèque du Congrès a restauré et mis à disposition en ligne le parchemin de Gandhara , un manuscrit datant du premier siècle environ avant JC, qui offre un aperçu de l’histoire du bouddhisme. Le parchemin est l’un des plus anciens manuscrits bouddhistes du monde.

Le parchemin provient de Gandhara, une ancienne région bouddhiste située dans ce qui est maintenant les régions frontalières du nord de l’Afghanistan et du Pakistan. Le parchemin raconte l’histoire de bouddha, le chef religieux sur les enseignements duquel le bouddhisme a été fondé.

Le parchemin peut être consulté sur loc.gov/item/2018305008 .

« Il s’agit d’un élément unique car il est très ancien par rapport à des manuscrits similaires et, en tant que tel, il nous rapproche, historiquement parlant, relativement de la durée de vie du Bouddha », explique Jonathan Loar, bibliothécaire de référence de la division asiatique de la Bibliothèque du Congrès.

Selon Richard Salomon, directeur du British Library-University of Washington Early Buddhist Manuscripts Project, il est significatif que le parchemin de la bibliothèque soit terminé à environ 80% et ne manque que le tout début et la fin. De nombreux autres manuscrits gandhariens connus des savants sont plus fragmentaires.

Le parchemin de Gandhara est l’un des objets les plus compliqués jamais traités à la Bibliothèque du Congrès. Le parchemin est arrivé plié et emballé dans un étui ordinaire. .

« La numérisation du parchemin offre aux universitaires et aux communautés bouddhistes du monde entier un accès à une partie moins connue de l’histoire bouddhiste », a déclaré Loar. « Le parchemin de la bibliothèque peut apporter un nouvel éclairage sur la période formatrice du bouddhisme. »

Un fac-similé du parchemin de Gandhara a été créé cette année par la Bibliothèque pour soutenir des recherches supplémentaires sur le trésor.

La Bibliothèque a acheté le parchemin unique à un marchand d’antiquités britanniques en 2003. Il s’agit de la plus ancienne propriété de la division asiatique de la Bibliothèque.

  • 6 mai 2019: des siècles de livres chinois rares maintenant en ligne sur le site web de la Bibliothèque du Congrès
La collection de livres rares chinois présente une œuvre imprimée sur bois en quatre volumes avec des peintures aux couleurs vives à la main accompagnées d’une page de texte descriptif

Pour célébrer le mois du patrimoine américain de l’Asie-Pacifique, la Bibliothèque du Congrès a numérisé et mis en ligne 1 000 livres rares chinois produits avant 1796.

La collection numérique de livres rares chinois comprend les titres et éditions les plus précieux hébergés dans la division asiatique de la bibliothèque, dont certains remontent au 10 e siècle et sont les seules copies existantes au monde.

Cette nouvelle collection numérique rassemble des livres imprimés, des manuscrits, des sutras bouddhistes, des œuvres avec des images peintes à la main, des répertoires géographiques locaux et des cartes anciennes, englobant un large éventail de disciplines et de sujets dans les classiques, l’histoire, la géographie, la philosophie et la littérature.

La collection est accessible à loc.gov/collections/chinese-rare-books/about-this-collection/.

  • 4 septembre 2019: nouveau projet crowdsourcing autour des archives de Lomax

L’American Folklife Center de la LOC lance «L’homme qui a enregistré le monde: sur la route avec Alan Lomax», un nouveau projet de crowdsourcing sur la plateforme de crowdsourcing de la LOC « By the People », pour obtenir l’aide de tous ceux qui souhaitent participer. 

Le projet comprend plus de 10 000 pages de travaux de terrain créés par Lomax et d’autres au cours de ses 30 ans de carrière. Lomax a enregistré des milliers de musiciens porteurs de traditions à travers les États-Unis, l’Europe et les Caraïbes. Tous ces articles sont actuellement en ligne dans le cadre de la collection numérique Alan Lomax . De nombreux enregistrements sont en ligne via la Bibliothèque du Congrès, par l’intermédiaire de notre partenaire, l’Association for Cultural Equity, ou sur d’autres sites Web tels que Lomax 1934 (Louisiana recordings), Delta State University (enregistrements du Mississippi) et The Alan Lomax Kentucky Recordings.

  • 29 avril 2019: des œuvres classiques de livres pour enfants publiées il y a plus de 100 ans maintenant en ligne à la Bibliothèque du Congrès
Humpty Dumpty de William Wallace Denslow est l’une des œuvres classiques de la littérature pour enfants désormais dans les collections en ligne de la Bibliothèque du Congrès.

Pour célébrer le 100 e anniversaire de la Semaine du livre pour enfants (du 29 avril au 5 mai), la Bibliothèque du Congrès a lancé aujourd’hui une collection en ligne unique de 67 livres pour enfants d’importance historique publiés il y a plus de 100 ans. 

Provenant de la collection de la Bibliothèque, Children’s Book Selections sont des versions numériques d’œuvres classiques encore lues par les enfants d’aujourd’hui et des trésors moins connus.

Dans le cadre de la plus longue fête nationale du livre pour les jeunes, plus de 1 000 écoles, bibliothèques et librairies célébreront la Semaine du livre pour enfants dans les 50 États. En 1913, la Semaine du livre pour enfants est née de la conviction « que les livres pour enfants et l’alphabétisation changent la vie ».

De Humpty Dumpty à Little Red Riding Hood, les livres de cette collection ont été publiés aux États-Unis et en Angleterre avant 1924, ne sont plus sous copyright et sont donc disponibles gratuitement pour être lus et partagés.

  • 1er avril 2019: 1000 ans de tradition littéraire dans les manuscrits rares en persan maintenant en ligne à la Bibliothèque du Congrès
Extrait d’un livre de poésie persane classique. La collection de manuscrits rares en langue persane comprend des poèmes des poètes persans Saadi Shirazi, Hafez et Jami, ainsi que des œuvres du poète Nizami Ganjavi.

Pour célébrer le nouvel an persan, également connu sous le nom de Nowruz, la Bibliothèque du Congrès a numérisé et mis à disposition en ligne pour la première fois la collection de manuscrits rares en langue persane, qui met en lumière des sujets scientifiques, religieux, philosophiques et littéraires qui sont hautement valorisé dans les pays de langue persane.

Cette collection, comprenant 150 manuscrits dont certains remontent au 13 e siècle, reflète également la diversité des traditions religieuses et confessionnelles au sein de la culture perse.

Du Xe siècle à nos jours, le persan est devenu la langue culturelle d’une grande région s’étendant de l’Asie occidentale à l’Asie centrale et du Sud.

Aujourd’hui, le persan est la langue maternelle parlée en Iran, en Afghanistan, au Tadjikistan et dans certaines régions d’Asie centrale et du Sud et du Caucase.

Les manuscrits uniques présentent des anthologies de poésie magnifiquement illuminées par des poètes classiques et moins connus, écrites en beaux styles calligraphiques et illustrées. 

  • 14 février 2019: la Bibliothèque du Congrès et les Archives américaines de la radiodiffusion publique vont préserver 50 ans de Sesame Street

Alors que Sesame Street commence à célébrer son 50 e anniversaire, l’American Archive of Public Broadcasting (AAPB), une collaboration entre la Bibliothèque du Congrès et la WGBH Educational Foundation, a annoncé que Sesame Workshop avait fait don d’une collection d’épisodes numérisés des 50 dernières années de Sesame Street, à conserver pour la postérité. 

Au cours de la prochaine année, près de 4 500 épisodes des 49 premières saisons de l’emblématique émission de télévision pour enfants seront incorporés aux vastes archives de l’AAPB sur les médias publics à travers les États-Unis.

La collection Sesame Street sera disponible sur place à la Library of Congress de Washington, DC et sur rendez-vous au WGBH de Boston.

« Sesame Street a changé le paysage des médias pour enfants à une époque où la télévision était considérée comme un« vaste terrain vague »et a transformé un média qui a fortement attiré les enfants en une source de connaissances et de développement social pour nos plus jeunes citoyens », a déclaré Lloyd Morrisett Jr, co-fondateur de Sesame Street et membre de l’Executive Advisory Council du AAPB. « Je suis fier que nous confions aux Archives américaines de radiodiffusion publique la tâche de préserver les histoires et les personnages de Sesame Street pour les générations futures. »

Sesame Workshop est l’organisation éducative à but non lucratif derrière Sesame Street, qui enseigne et inspire les enfants depuis son premier épisode diffusé le 10 novembre 1969.

  • 13 Novembre 2018: lancement d’un podcast hebdomadaire sur la poésie slowdownshow.org

American Public Media, la Library of Congress et la Poetry Foundation ont annoncé un nouveau programme: «The Slowdown» avec Tracy K. Smith, un podcast hebdomadaire débutant le 26 novembre 2018 et une émission de radio débutant en janvier 2019.

«The Slowdown» sera « un spectacle de cinq minutes qui inclura Tracy lisant des poèmes et offrant une opportunité quotidienne d’écouter et de participer en réfléchissant profondément à ce qu’un poème peut nous offrir et nous ouvrir ».

La Bibliothèque du Congrès est la plus grande bibliothèque du monde, offrant un accès aux archives historiques et créatives des États-Unis – et à de nombreux documents provenant du monde entier – à la fois sur place et en ligne. C’est le principal bras de recherche du Congrès américain et le siège du US Copyright Office. loc.gov.

Captation vidéo d’une conférence sur la stratégie numérique de la Bibliothèque du Congrès (janvier 2020)

Les collections numériques de la Bibliothèque du Congrès

Blog de la Bibliothèque du Congrès

Base de données « Open Content » de la Bibliothèque du Congrès, « Free to Use and Reuse Sets »

Plateforme crowdsourcing de la Bibliothèque du Congrès

SOURCE: Bibliothèque du Congrès

PHOTOS: Pure + Applied, Bibliothèque du Congrès

Date de première publication: 17/02/2020

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

Avec son exposition sur les estampes japonaises, le réseau des médiathèques Hérault-méditerranée promeut à nouveau le libre accès aux collections d’art

La Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis offre plus de 25 millions de documents téléchargeables gratuitement

La Bibliothèque du Congrès américain lance une collection d’ebooks gratuits pour les élèves

Avec une édition du « roman de la Momie » de Théophile Gautier, Gallica franchit le cap des 6 millions de documents en ligne

Avec le soutien de Fondation Polonsky, les internautes du monde entier pourront consulter librement 600 manuscrits médiévaux numérisés

La BNF enrichit sa collection «Patrimoines partagés» avec le lancement de la bibliothèque numérique France-Chine

Laisser un commentaire