British Library met en ligne ses manuscrits grecs

La British Library a annoncé, à la fin septembre, la diffusion en ligne gratuite d’1/4 des 1 000 ouvrages très anciens de sa collection, et notamment l’un des plus anciens manuscrits grecs conservés dans le Monde. Soit déjà 284 documents mis en ligne sur l’espace manuscrits du site web de British Library.

british-library-manuscrits-500

Ces précieux documents, tels les fables d’Aesope retrouvés sur le Mont Athos en 1844, étaient jusqu’à maintenant consultables dans les salles de lecture de la Bibliothèque britannique et sont ainsi rendus accessibles aux « lecteurs » du monde entier.

british-library-greek-manuscrits bl-greek-manuscrit-2

1,2 euros par page

Le directeur de la British Library précise que contrairement aux livres qui ont été déjà abondamment mis en ligne, la diffusion internet des documents anciens est plus limitée car « le processus de numérisation est plus délicat et plus long ». Le problème rencontré n’est évidemment pas le droit d’auteur mais la fragilité des documents et la difficulté de leur manipulation.  La numérisation ne peut en effet se faire que par par page (et non pas de manière automatique comme les livres récents), d’où un coût évalué par la British Library à 1,2 euros par page.

Ce programme de numérisation, financé par la fondation Stavros Niarchos, permettra la numérisation de 250 documents supplémentaires d’ici 2012.

Ces manuscrits grecs vont venir compléter les nombreux documents de la BL déjà numérisés et mis en ligne parmi lesquels des journaux du 19ème siècle, des croquis de Léonard de Vinci et le « Codex Sinaiticus », la plus ancienne version connue de la Bible.

Dans sa galerie en ligne, le site web de la bibliothèque  propose également de nombreux modules interactifs comme les livres virtuels, les expositions virtuelles, les documents « zoomables », les services podcasts … Le module Bible de Gutemberg est ainsi particulièrement réussi.

Page manuscrits de la British Library

Communiqué de Presse de la BL

Reportage vidéo sur YouTube

Un commentaire

  1. Pingback: Mécénat et sponsoring culturels dans un contexte numérique :: Club Innovation & Culture CLIC France

Laisser un commentaire