Cannes : Universcience a été choisi pour « piloter » la conception du projet de musée international du cinéma

Suite à un appel d’offres lancé par la Ville de Cannes, Universcience a été choisi pour prendre en charge la conception et la programmation du projet de musée international du cinéma. Un équipement phare appelé à lever le rideau en 2025. L’attribution du marché « Services d’assistance à la conception » a été rendue publique le 18 septembre 2020. 

Universcience vient donc d’être mandaté par la ville de Cannes pour piloter le projet de musée international du cinéma, a révélé la publication en ligne tpbm-presse.com.

L’établissement public, qui gère le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l’industrie de Paris, s’était porté candidat à la tête d’un groupement associant une demi-douzaine de cabinets et bureaux d’études, d’architectes-urbanistes et de juristes (Inddigo / Cetrac Ingénierie / Dangles Architectes / In Extenso Tourisme / Attitudes Urbaines / Cdsa – in Extenso Avocats).

L’opérateur parisien assurera la conduite d’opérations sur les volets technique, culturel, économique, financier et juridique en vue de définir sa programmation exacte. Le marché est ainsi défini: « conduite d’opération technique, culturelle, économique, financière et juridique pour la mise en place de consultations liées à la création d’un musée international du cinéma et du festival de cannes ».

Le montant du marché spécifié dans l’avis d’attribution s’élève à 620 650 euros HT.

« Guggenheim du 7ème art »

La mission du groupement mené par Universcience servira notamment de base au concours d’architecture pour la réalisation de ce « Guggenheim du 7ème art » que la municipalité rêve d’ériger à quelques encablures de la Croisette.

Deux sites sont à ce jour pressentis : l’un près de la vieille ville, avenue Picaud (2 ha), et l’autre à l’ouest du noyau urbain, avenue Francis Tonner, sur une parcelle (5,7 ha) de la friche industrielle Ansaldobreda.

« Cannes, qui accueille depuis 72 ans le plus grand festival de cinéma au monde, a la volonté de créer le musée international du cinéma et du festival de cannes. Cet équipement exceptionnel s’inscrira dans le programme lancé par la mairie pour faire de Cannes un territoire d’excellence en matière d’économie créative. Ce projet, d’intérêt national et de rayonnement international, dotera la France d’un véritable temple dédié au 7e art et contribuera au dynamisme de notre pays en matière culturelle. La conception de cet équipement sur la thématique du cinéma, doit proposer une approche ludo-éducative nouvelle favorisant la pro activité du visiteur en le plaçant au cœur du processus de création, de production et de diffusion d’une œuvre cinématographique. » (Ville de Cannes)

200 M€ d’investissement

En gestation depuis quinze ans, ce musée nécessitera un investissement de quelque 200 millions d’euros selon une première estimation pour une fréquentation évaluée à 500 000 visiteurs par an.

Il sera dédié au patrimoine cinématographique, aux effets spéciaux et au numérique et au Festival de Cannes, avec un centre d’archives.

L’ouverture de ses portes est programmé pour 2025.

« Mené en étroite collaboration avec l’État, les collectivités locales, le Centre national du cinéma (CNC), le Festival de Cannes et les fleurons de l’industrie audiovisuelle française et internationale, ce projet doit, également, se démarquer des musées du cinéma existants de Turin (Italie), Berlin (Allemagne), Londres (Royaume-Uni) ou New York (États-Unis), et à venir, comme l’Academy Museum of Motion Pictures d’Hollywood (États-Unis) », indiquait la municipalité lors du lancement du projet en 2019.

Une stratégie globale

La création de ce musée constitue la dernière brique de la stratégie « Cannes On Air » imaginée par la cité festivalière qui vise le développement d’une filière complète de l’audiovisuel et du cinéma autour de la ville.

Cette approche globale inclut notamment la formation de créateurs, un campus universitaire sur les métiers de l’écriture, le soutien et l’accompagnement d’entreprises du secteur audiovisuel, la création de contenus, la distribution et la diffusion d’œuvres culturelles, et bien évidemment l’organisation d’événements, tels que le Festival de Cannes ou Cannes Séries.

Une technopole de l’image dès 2021

La première étape de cette stratégie de développement sera l’ouverture, au début de l’année 2021, de la technopôle de l’image qui regroupera sur le site de la Bastide Rouge à l’ouest de Cannes, un campus universitaire conçu par Christophe Gulizzi qui formera aux métiers de l’écriture, de l’image, du son et du journalisme, une résidence étudiante (145 logements pour 3 500 m2) développée par l’Office public de l’habitat Cannes Pays de Lérins et « Cineum Cannes », un multiplexe cinématographique (12 salles et 2 426 fauteuils) dessiné par Rudy Ricciotti qui sera exploité par la Compagnie cinématographique de Cannes (CCC).

Le musée éphémère du cinéma 

En préfiguration du futur musée international du cinéma, la Ville de Cannes propose chaque été depuis 2015 une exposition temporaire, le musée éphémère du cinéma, installée au sein du Palais des Festivals.

Le Musée éphémère du cinéma rend hommage au cinéma et à la création audiovisuelle dans le mythique Palais des festivals et des congrès en proposant dans un espace de plus de 7 000 m² des animations interactives, des projections, une exposition, des ateliers et des rencontres avec les artistes.

En 2016, l’évènement était dédié à Michel Gondry, en 2017 à Georges Méliès, et en 2019 à Sergio Leone (avec une exposition coproduite par La Cinémathèque Française et la Fondation Cineteca di Bologna).

Il convient de préciser que Nice, la ville voisine, a décidé de relancer les studios historiques de la Victorine en annonçant l’installation sur le site existant de 7 ha à côté des plateaux de tournage d’un Campus dédié aux métiers de l’audiovisuel.

SOURCES: Ville de Cannes, tpbm-presse.com, centraledesmarches.com

PHOTOS: Ville de Cannes, Palais des Festivals (facebook)

Date de première publication: 29/09/2020

Universcience est membre du Clic France

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Après la crise du covid-19, le nouveau Grand Palais doit revoir ses ambitions et réorienter une partie de son projet de rénovation

Smallicieux, la Cité des enfants de Lillenium et de la Cité des Sciences vient d’ouvrir ses portes à Lille

Covid-19 / leblob.fr d’Universcience célèbre son premier anniversaire et présente un hors-série inédit de Data science vs fake sur le Covid-19

Covid-19 / Dans le cadre du dispositif « Culture chez nous», Universcience lance « La science est là »

Universcience lance le blob, l’extra-média, son troisième lieu numérique

Après une préfiguration, la Cité des sciences et de l’industrie ouvre son espace permanent jeu vidéo e-LAB

Laisser un commentaire