Naissance du fonds de dotation Centre Pompidou Accélérations, une rencontre inédite entre la création artistique et 8 entreprises

Le jeudi 15 mars 2018, le Centre Pompidou a annoncé la naissance de son nouveau Fonds de dotation. Centre Pompidou Accélérations, est né d’une rencontre entre le Centre Pompidou et des entreprises françaises qui ont décidé de s’engager dans un dialogue original avec le monde artistique, les équipes et les publics du Centre Pompidou. Ces entreprises accueilleront des artistes en résidence et financeront leurs oeuvres autour d’un thème commun. Elles partagent la conviction qu’il faut, « pour imaginer le monde de demain, s’engager et dialoguer avec la création artistique… d’aujourd’hui ».

«L’esprit du Centre Pompidou, c’est aussi une nouvelle approche du mécénat. Être engagé, faire partager la création et favoriser le vivre ensemble par l’émotion et la réflexion» Serge Lasvignes, Président du Centre Pompidou

Fidèle à la vision de Georges Pompidou qui voulait que l’art moderne puisse être vu et connu du plus grand nombre, ce partenariat avec le Centre Pompidou s’articule autour de quatre dialogues fondateurs :
Un thème choisi par le Fonds de dotation sur différentes propositions du Centre Pompidou. Fil rouge du programme, ce thème développe une réflexion sur les grands enjeux de culture et de société.
Un sommet qui rassemblera, les 14 et 15 septembre 2018 au Centre Pompidou, les professionnels des mondes de la recherche et des sciences, du monde économique, ainsi que des artistes, créateurs, des dirigeants d’entreprise et d’organisations venus du monde entier, sur le «pouvoir des émotions», thématique retenue pour la saison 2018/2019.
Une série de résidences d’artistes de plusieurs semaines (2018/2019) au sein des entreprises membres du Fonds de dotation. Ce dialogue entre la création artistique et le monde économique sera organisé comme un échange singulier entre un artiste, les équipes des entreprises et leurs parties prenantes car chaque artiste devra créer une œuvre sur le thème du pouvoir des émotions.
Une exposition thématique est élaborée en octobre 2019 au Centre Pompidou. Celle-ci est enrichie des œuvres produites dans les entreprises et présentée au public pour une durée de trois mois.

« Les formes traditionnelles de mécénat artistique ont plutôt tendance à s’essouffler, les entreprises se tournant davantage vers le développement durable et l’action sociale », a expliqué Serge Lasvignes, président du Centre Pompidou.

Une approche inédite et innovante du mécénat

Cette approche innovante du mécénat qui fait dialoguer le Centre Pompidou, le monde de l’entreprise et la scène artistique favorise les réflexions sociétales, le débat d’idées indispensable au vivre ensemble, et permet de saisir l’émergence et d’approfondir la connaissance de l’art d’aujourd’hui.

Le Centre Pompidou accompagne ainsi à travers l’art et la création ces acteurs économiques majeurs dans les transformations et les problématiques d’innovation auxquelles ils sont constamment confrontés, répondant à leur attente d’être au plus proche de la création.

10 entreprises-mécènes

Le Fonds de dotation mobilise aux côtés du Centre Pompidou dix entreprises *, représentées par leur Président. Elles s’engagent notamment à développer et faire vivre cette expérience inédite en leur sein.

Les huit premières signataires pour la création du Fonds sont:
• AXA; Thomas Buberl, Directeur général
• CDiscount; Emmanuel Grenier, Président et Marie Even, Secrétaire générale et Vice-présidente
du Fonds de dotation
• ENEDIS; Philippe Monloubou, Président du Directoire
• OBC Neuflize; Laurent Garret, Président du Directoire et Vice-président du Fonds de dotation
• Orange; Stéphane Richard, Président directeur général
• SNCF Logistics ; Alain Picard, Directeur général
• TIGF; Dominique Mockly, Directeur général
• Tilder ; Matthias Leridon, Président et Président du Fonds de dotation.

Matthias Leridon, président du cabinet de conseil en communication TILDER. Grand collectionneur d’art
contemporain africain, a été élu président du Fonds de dotation Centre Pompidou Accélérations. Il est également co-Président de l’ONG, African Artists for Development et a initié de nombreuses initiatives de soutien à la création contemporaine en France et à l’étranger.

« C’est assez inédit. Mais ce fond de dotation entrera bien dans les ressources propres du Centre Pompidou de l’année 2018 et le montant global de cette dotation devrait atteindre près de deux millions d’euros par an, soit un peu plus du budget d’acquisitions de l’établissement qui est de 1,7 million d’euros par an. » expliquait Serge Lasvignes au Magazine Challenges en février 2018.

Du choix d’un thème à une exposition: un processus unique en 4 étapes

Le Centre Pompidou et les dix entreprises mécènes s’engagent par saison de deux ans se déclinant chacune en quatre étapes :
• Le choix commun du thème;
• L’organisation d’un sommet;
• La mise en place d’un cycle de résidences artistiques en entreprise;
• La réalisation d’une exposition par le Centre Pompidou.

Le thème choisi pour la première saison est « les pouvoirs de l’émotion »

Sur différentes propositions du Centre Pompidou, le fonds de dotation choisit un thème afin de développer une réflexion sur des grands enjeux de culture et de société. «Les pouvoirs de l’émotion» est le thème retenu pour la première saison.

Pourquoi ce thème?
L’émotion, question cruciale au XXIe siècle en raison de trois transformations majeures :
• Transformation scientifique
• Transformation sociale
• Transformation technologique.

Le droit à l’émotion est revendiqué. Il s’impose même avec une intensité inédite face aux bouleversements du monde actuel, parfois jusqu’à l’exaspération à travers les réseaux sociaux. La prise en compte de l’émotion au sein de l’entreprise bouscule peu à peu le modèle économique standard fondé sur la seule rationalité. À une époque de mutations rapides, où innovation et excellence riment avec performance de l’entreprise, il est impératif de tenir compte de l’intelligence émotionnelle de ses acteurs. Son importance dans la construction de résultats modifie de nombreux aspects au sein de l’entreprise: en interne auprès des collaborateurs et des départements d’innovation et en externe pour les produits et services
de communication. Parler d’émotion, c’est rappeler en tout cas que l’homme est au cœur de notre sujet.

Un sommet international, évènement organisé au Centre Pompidou – autour du thème de l’émotion pour la saison 2018/2019 – rassemble les professionnels des mondes de la recherche et des sciences,
du monde économique, ainsi que des artistes, créateurs… Envisagé comme une étape de réflexion et de dialogue en vue de la préparation de l’exposition, le sommet vise à faire émerger une forme nouvelle de parole autour de performances artistiques, tables rondes, keynotes, dialogues numériques et échanges avec le public autour du thème retenu.

La résidence artistique. Chaque entreprise-mécène accueille en son sein un artiste, retenu sur diverses propositions des conservateurs du Centre Pompidou. L’artiste en résidence est invité à y réaliser une œuvre
en lien avec le thème de la saison, initiant ainsi un dialogue inexploré au cœur même de l’entreprise et en lien avec les salariés.

Dix artistes, dix formes de l’émotion:
Les artistes sélectionnés par le Centre Pompidou et retenus pas les entreprises sont tous singuliers. Ils n’ont en partage que le goût du sensible. Ils sont en prise directe avec notre société. Chacun construit un monde, élabore une méthode. Chacun envisage son projet comme un possible échange, une relation, à la manière d’un passeur d’émotion. Ils viennent d’horizons différents. Leurs médiums sont de toutes natures: peinture, sculpture, internet, photo, vidéo. Ils traduisent un état de la création actuelle et l’implication que l’artiste entend avoir dans notre société.

Une exposition thématique. Une exposition thématique est élaborée en octobre 2019 par un conservateur du Centre Pompidou. Celle-ci est enrichie des œuvres produites dans les entreprises et présentée au public pour une durée de trois mois.

Un catalogue, rassemblant les réflexions, les expériences du sommet-colloque et le projet
artistique, est publié à cette occasion.

«L’émotion, très souvent au rendez-vous lors de l’interaction entre une œuvre et le public, facteur élan indispensable à tout projet, est envisagé comme un échange, une relation, un passeur. Car enfin ce n’est pas par hasard qu’émotion et locomotion partagent la même étymologie. C’est l’énergie vitale qui communique le mouvement et peut lui faire prendre de nouvelles directions.» Bernard Blistène, Directeur du musée national d’art moderne

200 000 euros par entreprise ?

Le Centre Pompidou n’a pas révélé le montant des apports des 10 entreprises fondatrices de ce fonds de dotation.

Mais sur son site web, le magazine Challenges annonce le 16 mars 2018 que « chaque entreprise apportera 200.000 euros par an » et que « les oeuvres réalisées en entreprise resteront la propriété du fonds, et seront proposées au Musée national d’art moderne ».

« Chacun apporte le meilleur de lui même, a expliqué Matthias Léridon, Président du fonds. C’est une co-construction, mais en même temps chacun reste à sa place ».

SOURCE: Centre Pompidou (communiqué de presse)

Date de première publication: 16/03/2018

Le Centre Pompidou est membre du CLIC France

Photos: Centre Pompidou, Wikipédia Commons

À-lire-sur-le-site-du-CLIC133

Le Centre Pompidou lance son premier Mooc, sur l’art moderne et contemporain, en partenariat avec Orange

Plus de 60 musées et organismes artistiques de renommée mondiale lanceront des sites dédiés sur le nouveau domaine .ART

Durant le week-end du 4 et 5 juin 2016, France Culture et le Centre Pompidou célébrent la création et les idées

Le Centre Pompidou lance « Mon Oeil », une web-série vidéo destinée aux enfants

Trois institutions et Orange s’associent pour créer un MOOC sur Picasso

Le Centre Pompidou lance sa nouvelle application gratuite en mettant l’accent sur la personnalisation et l’après visite

Laisser un commentaire