Le Louvre-Lens et Polytech Lille installent un robot pour visiter une exposition depuis l’hôpital

Le vendredi 13 mai 2016, dans le hall du centre hospitalier de Lens, quelques personnes hospitalisées ont pu bénéficier d’une visite personnelle et interactive du musée du Louvre-lens. Une nouvelle manière pour le musée d’aller à la rencontre de ses publics en sortant les chefs d’oeuvres de ses murs.

Louvre lens robot 3

A quelques kilomètres du centre hospitalier, un robot se promenait dans les galeries du musée, au milieu des tableaux de l’exposition « Charles Lebrun, peintre du roi Louis XIV ». Cette visite était d’ailleurs une avant-première puisque l’exposition ouvrira ses portes le 18 mai 2016.

Louvre lens robot 2Les patients du centre hospitalier pouvaient piloter le robot et ainsi découvrir les différentes oeuvres de l’exposition en avant-première avant les « vrais » visiteurs.  

Partenariat avec une école d’ingénieurs

Ce projet est le fruit de deux mois de travail d’un étudiant de Polytech Lille, dans le cadre d’une convention signée avec le centre hospitalier il y a deux ans. Le dispositif déployé dans le musée se compose d’un mât de taille humaine dressé sur une base roulante, comprenant au sommet une caméra sur un axe, permet de regarder en haut et en bas. De l’autre côté le visiteur distant utilise un joystick pour mener sa visite et découvrir les images sur un écran d’ordinateur.

Louvre lens robot 1

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des thématiques « Hors les Murs » du Louvre-lens pour mieux attirer ceux « qui ne peuvent pas venir au musée ».

Le musée avait déjà investi un centre commercial en y « accrochant » des reproductions des oeuvres de la galerie du temps ou en y organisant des activités autour des outils numériques.

Reportage vidéo de France 3:


Louvre-Lens : un robot pour visiter les collections depuis l’hôpital

Le précédent du musée des confluences

Ce n’est pas la première fois que la technologie permet de mettre un musée à portée des patients d’un hôpital. Deux initiatives similaires ont eu lieu à Lyon. En décembre 2014. Pour son inauguration, le musée des Confluences avait permis à des enfants hospitalisés de visiter le musée lors de la soirée avant-première officielle.

Le 16 mai 2015, pour la 11e édition de la Nuit des musées, une même expérience de visite a été offerte à quelques enfants de l’Institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrique de Lyon. Ces deux visites à distance utilisaient un robot Beam de la société Awabot.

Lire à ce sujet: Robots et patrimoine: panorama des usages en France et dans le Monde (16/05/2015)

SOURCES: Louvre-lens, Polytech Lille, France 3

Photos: Louvre-Lens, France 3 et Voix du Nord

Date de première publication: 16/05/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Robots et drone au service des visiteurs au Musée d’Art moderne du Luxembourg

Robots et patrimoine: panorama des usages en France et dans le Monde (22/04/2015)

Mardi 24 mars 2015: Atelier #27 du Clic France sur le thème « Robot & patrimoine: premier bilan et perspectives »

6 musées américains testent la téléprésence pour permettre au public handicapé ou malade d’explorer leurs galeries

V. Chauvet (Ville d’Autun): « nous souhaitons évaluer le rôle du robot dans une visite et médiation à distance »

La ville d’Autun adopte un robot Beam pour faire visiter ses musées à distance

Le Château Racconigi accueille Virgil, le premier robot italien pour visiter un musée

Du 13 au 17 août, le projet After Dark permet de visiter la tate la nuit via un robot

Avec Awabot et le Clic, des robots passent la nuit des musées … à la Cité des sciences, au Grand Palais et au Musée Gallo Romain de Lyon

Des robots télécommandés permettront bientôt de visiter la Tate Britain de nuit

Laisser un commentaire