Le 6 Octobre 2015, le Museum für Kunst und Gewerbe Hambourg a mis les images de toutes les oeuvres de sa collection dans le domaine public en ligne, disponible au téléchargement gratuit. C’est une première en Allemagne, qui suit la stratégie d’Open Content choisie par le Rijksmuseum d’Amsterdam et d’autres institutions anglo-saxones.

MKG_Screenshot_Sammlung_Online_3_69ec5e19a7

Le Museum für Kunst und Gewerbe Hambourg (MKG) a choisi de mettre sa collection à la disposition du public sur un site web dédié MKG Collection en ligne sammlungonline.mkg-hamburg.de/en. Les reproductions numériques en haute définition des œuvres dont les droits d’auteur ont expiré (légalement considérés comme des œuvres dans le domaine public) sont donc maintenant disponibles pour un téléchargement pour tout type d’utilisation.

Premier musée en Allemagne à offrir la libre utilisation des données image de ses objets, le MKG va donc jouer un rôle de pionnier, suivant la démarche du Rijksmuseum entamée dès 2013.

Les images ne sont pas disponibles uniquement pour un usage privé, scientifique et commercial, mais elles peuvent également être modifiées et combinées avec d’autres contenus pour la conception de nouvelles créations. Cette idée de partage correspond à la charte de fondation du musée: le MKG a ouvert en 1877 avec le but « d’offrir aux personnes travaillant dans les arts et l’artisanat des exemples pour l’étude et l’imitation ». Le musée a été conçu comme le « gardien d’un héritage culturel qui, se classant comme un bien public, appartient à la société ».

En plus des informations et des illustrations des œuvres de la collection, le portail est également un moyen de partage des ressources du musée sur les médias sociaux afin « d’attirer l’attention d’un plus large public aux œuvres de la MKG ».

Dans sa version bêta, la Collection MKG en ligne offre l’accès du public à de nombreux objets du musée qui ne figurent pas dans l’exposition permanente. Les oeuvres majeures de tous les départements du musée sont disponibles et peuvent être compilées dans un album personnel.

Une exposition test

MKG_Whenwesharemorethanever_Umbrico_lang_01_fcabe50443

A l’occasion de l’exposition « Lorsque nous partageons plus que jamais » le musée avait déjà étudié comment -dans son rôle d’institution publique culturelle- il pouvait rendre accessible ses ressources et les partager avec autant de personnes que possible. L’exposition, qui a pris fin le 20 Septembre 2015, a montré que le partage des images remplit une fonction importante en matière de « transfert des connaissances et de l’identité culturelle ».

En accord avec le concept de l’exposition, le site fait la part belle à la photographie, aux oeuvres numériques et aux 3000 objets présentés dans l’exposition.

Un enrichissement hebdomadaire

A l’avenir, la plate-forme servira également d’outil de recherche. Le musée annonce vouloir étudier les modalités d’ouverture de sa plateforme aux artistes dont les œuvres sont encore protégés par le copyright. En consultation avec ces artistes ou leurs ayants droit, le musée espère pouvoir présenter prochainement des reproductions de leurs travaux en conformité aux droits d’auteurs.

MKG Collection en ligne s’appuie sur base de données de la collection du musée, et pourra ainsi s’enrichir chaque semaine de nouvelles œuvres. Dans le cadre du projet d’inventaire lancé en 2012 et financé par le département de la culture de Hambourg, la collection numérisée du MKG comprend environ 500.000 objets catalogués.

Au cours des années à venir, le MKG prévoit de rendre ses banques de données accessibles pour une utilisation publique, et de les connecter à des portails de la culture régionale, nationale et internationale. Cela permettra de « mieux diffuser la collection du musée au niveau européen et mondial » et d’imaginer des projets en réseau. Le musée annonce également que les données mises en ligne seront disponibles sous la forme d’API « afin que les développeurs puissent les utiliser et les intégrer dans d’autres applications innovantes ».

L’initiative allemande intervient quelques jours avant l’ouverture officielle le mercredi 14 octobre 2015 du portail « images de l’art » conçu par la RMN-GP.

SOURCE: Museum für Kunst und Gewerbe Hambourg

Date de première publication: 12/10/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Martijn Pronk (Rijksmuseum): «Le Rijksstudio a attiré quelques 15 millions de visites pour 200 000 comptes personnels créés»

Emmanuelle Delmas-Glass (Yale Center for British Art) « Si les musées ne choisissent pas l’Open Content, ils deviendront invisibles et inutiles »

Le musée Guggenheim de NY met ses archives de programmes radio en libre accès numérique

14 bibliothèques mondiales d’art s’associent pour diffuser en ligne plus de 30 millions de documents