« Fabre dans mon canapé »: la nouvelle plateforme du musée de Montpellier destinée à valoriser ses ressources numériques

Mise en ligne le 12 juin 2020, la nouvelle plateforme du Musée Fabre, Fabre dans mon canapé, rend accessible en un clic l’ensemble des contenus consultables hors les murs. Accélérée par la crise sanitaire, l’élaboration de cette plateforme marque « une volonté prégnante : celle de renforcer le lien avec les visiteurs et de continuer à leur offrir un accès toujours plus important aux collections du musée ».

« Dans le cadre d’une impulsion commune à d’autres grands musées, le musée Fabre participe à la construction d’un modèle muséal alternatif connecté et accessible à tous » annonce le musée.

Dans le contexte de confinement inédit, les équipes du Musée Fabre se sont mobilisées afin de produire la plateforme Fabre dans mon canapé, un site internet ayant pour vocation de réunir l’ensemble des contenus consultables hors les murs. 

Les équipes du musée Fabre ont conçu ce dispositif en pensant à tous les visiteurs virtuels qui ne peuvent voyager jusqu’à Montpellier, aux scolaires, et plus largement à toutes celles et ceux qui sont empêchés de venir au musée. Il s’agit également d’un outil pour préparer et approfondir une visite.

Comme l’explique le musée, « Fabre dans mon canapé offre des visites complètes des collections et des expositions en 360°, mais aussi des récits de conservateurs autour de thématiques liées aux collections, des rencontres avec des artistes, des documentaires et autres découvertes interactives. Parce que la médiation est au cœur des préoccupations du musée, les supports pédagogiques, les tutos, jeux et activités à destination des familles sont, par ailleurs, accessibles à tous. Avec ces contenus ludiques, le Musée Fabre propose aux internautes une nouvelle manière de vivre l’expérience muséale« .

Virtuellement, à toute heure et « depuis leur canapé », les visiteurs peuvent aussi avoir accès aux œuvres présentes dans les collections permanentes et expositions temporaires. 

  • Valoriser les oeuvres de la collection

La rubrique « à l’écoute des collections » permet de découvrir chacune des plus de 50 salles du musée et les oeuvres qui y sont accrochées (avec une image zoomable, une description de chaque oeuvre et l’audioguide lorsqu’il existe).

Les oeuvres de la collection sont également présentées dans une frise chronologique interactive.

  • Favoriser l’interaction et l’implication des publics

La rubrique « dans le secret des oeuvres d’art » propose des reportages sur les coulisses et les métiers du musée.

La visite vidéo du musée fermé pendant le confinement, produite dans le cadre du « Tour de France des lieux culturels confinés » initié par le Clic France est également intégrée sur la plateforme.

Parce que les œuvres elles-mêmes deviennent support de créativité, le musée incite également les publics à participer et met en lumière leurs réalisations.

La nouvelle plateforme présente ainsi les créations inspirées de la collection du musée et réalisées dans le cadre du concours #artenquarantaine lancé par le Clic France et ses partenaires.

  • Un outil de médiation in-situ dans un contexte sanitaire spécial

Par ailleurs, dans le contexte du déconfinement progressif, les visiteurs peuvent accéder sur la plateforme au contenu des audioguides, en accès libre (fabre.montpellier3m.fr/audioguide). Ces contenus deviennent ainsi consultables directement dans les salles, via leur smartphone.

  • Une « plateforme » complémentaire du site web du musée

La nouvelle plateforme web rassemble et donne donc un accès direct à des contenus numériques de qualité consultables hors du musée. Elle ne se substitue donc pas au site web de l’institution. 

Comme l’explique Anne Le Cabec, Chargée de projet multimédia – Communication numérique, au Musée Fabre : « Il nous semble que cette interface a sa raison de vivre en parallèle du site institutionnel. Et nous sommes assez fiers de son look ergonomique et attractif. L’intention (qui s’est révélée encore plus pertinente depuis le confinement), serait de faire coexister un site estampillé communication, dédié à la présentation du musée, au flux de l’actualité et à événementiel, avec un réceptacle de contenus numériques riches, produits par le musée au fil des événements et vite enterrés dans la sédimentation du site ».

Dans la perspective de la refonte de son site web, l’intention du musée est de « faire coexister les deux [sites] avec des liens très fluides (le passage de l’un à l’autre serait transparent pour l’internaute), tout en donnant, parallèlement, un accès direct à cette plateforme de contenus numériques ».

Evolutif, le site Fabre dans mon canapé, a été conçu et développé par Arnaud Martin et Diala Aschkar de 23FORWARD (Montpellier), et Emmanuel Rouillier de MOSQUITO (Paris).

Plateforme Fabre dans mon canapé: fabre.montpellier3m.fr/

SOURCE: Musée Fabre Montpellier

PHOTOS: Musée Fabre Montpellier

Date de première publication: 26/06/2020

Le Musée Fabre Montpellier est membre du Clic France 

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

Covid-19 / Le musée Fabre Montpellier propose des jeux et des visites d’expositions sur facebook et instagram

L’exposition tactile du musée Fabre démarre son itinérance en France, avec une première étape lyonnaise

13 et 14 avril 2019: hackaton du Musée Fabre de Montpellier, en partenariat avec le CLIC France

Fabre & the City, la nouvelle web série et application mobile du musée Fabre de Montpellier

Le Musée national des femmes dans les arts (Washington) lance son nouveau site Web

Avec son nouveau site web, le musée des beaux-arts de montréal souhaite offrir une expérience utilisateur renouvelée et enrichie

Le musée Reina Sofía lance Gigapixel, un espace web qui permet d’explorer les œuvres de sa collection en ultra haute définition

Le British Museum enrichit sa collection en ligne avec plus d’images, une fonction zoom et un accès libre, hors usage commercial

Laisser un commentaire